Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

15 décembre 2018

Incompétence d’autrui et bonheur

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 11 min

Comme (quasiment) tout le monde, je me considère intelligente et compétente et j’ai toujours raison.

C’est comme cela. (rires)

Non, je grossis un peu le trait, mais je le reconnais : comme tout le monde, j’ai tendance à penser qu’Autrui a tort et que ceux qui font comme moi ont raison et pas les autres.

Mais en général, que les gens fassent comme ils le veulent, cela ne me dérange pas trop.

Sauf dans le milieu professionnel, quand on me demande de réparer les sottises des autres…

Là, cela me saoule…

Vraiment.

Et là j’ai tendance à pester, râler, me plaindre et tutti quanti.

Mais comme je suis gentille et obéissante, je répare…

Sauf que, si vous lisez ce blog depuis un certain temps, vous saurez que je le répète toujours : se plaindre et râler ne sert à rien, ou du moins, cela ne sert pas notre bonheur.

Alors envisageons la situation : je considère les autres incompétents et leur incompétence déteint sur moi (parce que nous formons, aux yeux de nos clients communs, une même et unique entité).

Je me sens donc salie par leur incompétence.

Déjà, ce n’est qu’un jugement : sont-ils vraiment incompétents ? Peut-être que non. Peut-être qu’ils ont fait de leur mieux avec les données dont ils disposaient au moment où ils ont fait ce qu’ils ont fait.

Peut-être qu’ils étaient mal lunés, démotivés par un supérieur peu sympathique ou déboussolés par un quelconque drame personnel dont je ne sais rien.

Bref, ne pas juger tant qu’on n’a pas chaussé les mocassins des autres.

Ensuite, à quoi cela me sert de râler ? Cela ne changera rien à la situation. Vais-je apitoyer mon chef, mes clients, et leur montrer grâce à mes râles que je me désolidarise de l’Incompétent ?…

Hum… Oui, je pense que cela pourrait faire partie de la réponse…

Mais est-ce que mon chef et mes clients sont assez stupides pour tous nous amalgamer ? (Non : ils sont intelligents, sinon ce ne seraient pas ni mon chef ni mes clients) :-)

Et est-ce que sincèrement, cela les intéresse le moins du monde ? Heu… non. Mes états d’âmes n’intéressent que moi. Et là se remémorer la citation de Dale Carnegie : « l’annonce de votre mort gênera moins Untel que 5 minutes de sa propre migraine ». (Ou quelque chose du genre)

C’est un peu violent mais ça a le mérite d’être clair : rien à faire des affaires des autres, vendez-moi le produit que je veux et c’est tout.

Conclusion : pourquoi râler ? Cela ne sert à rien, sinon à donner une image de moi dévalorisante (« la personne qui râle tout le temps ») et à desservir mon propre bonheur.

Et puis, en y réfléchissant bien, si les Autres sont aussi incompétents, c’est finalement très rassurant sur ma propre valeur… (rires)

Allez, assez bavasser : il faut que je répare ! ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Une question de compétences

La rage et le chien

A la chasse aux cadres !

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

20 octobre 2018

Les leçons de Bobby Brown

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 26 min

J’aime les bibliothèques car on peut y emprunter des livres qu’on n’achèterait jamais. Ce jour-là, j’empruntais donc un grand livre sur le maquillage de Bobby Brown. De grandes photos, un peu de texte, notamment la biographie de cette gourou du maquillage qu’est Bobby Brown.

Rien de passionnant, sauf d’y lire qu’elle a démarré comme tout le monde (bon, comme quasi tout le monde) par le bas de l’échelle et qu’elle n’avait pas forcément confiance en elle et en ses capacités au début.

Et surtout ces 3 leçons :

  1. Il faut être soi-même
  2. Il faut toujours apprendre et apprendre sans cesse
  3. Il est important d’être agréable

Je suis entièrement d’accord avec elle. J’applique moi-même ces 3 principes, mais j’ignore si c’est ce qui me permet d’être aussi heureuse au quotidien. D’ailleurs, comme j’écris cet article des années après avoir lu ce livre, je ne me souviens pas pourquoi elle conseillait ces 3 leçons de vie. Je ne pense pas que c’était dans le but « d’être heureux » mais plutôt de « réussir sa vie ». Qu’importe, je pense que les deux sont liés. C’est un cercle vertueux : si vous êtes heureux, de fait vous réussissez votre vie, et vous êtes d’autant plus heureux etc.

Bref, les 3 conseils de Bobby Brown.

Au sujet du 1er, il m’évoque mes années lycée, à recopier des citations attribuées à je ne sais quel philosophe grec : « Connais-toi toi-même » etc.

Porter un masque n’a jamais été dans mes habitudes. Je suis trop paresseuse pour cela. A quoi rime de jouer à être un autre ? Sauf si on fait du théâtre… Mais dans la vie ? C’est votre vie. Alors vivez-là comme vous l’entendez.

Pour le 2e conseil, personnellement je suis trop curieuse de tout pour pouvoir cesser d’apprendre. Mais j’ignore si ce trait participe au bonheur. Pour moi c’est un bonheur d’apprendre, mais pour ceux qui n’aiment pas cela ?… Le mystère reste entier.

Et pour la 3e composante : être agréable ? A mes yeux, c’est également une façon d’atteindre le bonheur et également la réussite professionnelle. Bobby Brown le dit elle-même dans sa biographie : au début elle se disait être incompétente mais elle était agréable alors les professionnels du maquillage continuaient de faire appel à elle. On la gardait car il était agréable d’être en sa compagnie.

Et de fait, je le répète souvent : à services équivalents, je ne vais voir que des vendeurs, docteurs ou autres professionnels agréables.

Et moi-même je travaille à la gentillesse. Je donne beaucoup à ceux qui sont gentils et agréables et les autres… auront le minimum pour que ne me soit pas reproché de faute professionnelle… (rires)

Alors soyons gentils ! Soyons gentils et agréables ! C’est pour notre propre bien… et celui de notre entourage !… :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Réussir sa vie, ça consiste en quoi?

L’art de ne pas rendre sa vie amère (2)

Principes pour une vie heureuse

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

30 septembre 2018

Augmentation de salaire : bienveillance et altruisme

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 18 min

Cet article du site viedemerde.fr me fait sourire : http://www.viedemerde.fr/article/avoir-un-physique-ingrat-permettrait-de-gagner-plus_277757.html

Il nous dit que nos employeurs auraient tendance à nous augmenter quand notre physique est ingrat, un peu comme on peut faire l’aumône au mendiant qui nous semble le plus misérable…

Pourtant, en ce qui concerne les augmentations de salaire, l’intelligence, l’altruisme ou encore la bienveillance seraient davantage significatifs pour déterminer un montant de rémunération en entreprise.

Et j’avoue que ce résultat m’a surprise. En effet, j’ai toujours cru que le monde du travail appartenait aux sans-coeurs, que pour s’en sortir, il fallait être un requin dans un panier de crabes (et que comme cela ne me convenait pas, j’allais forcément en souffrir).

Pourtant, si je regarde autour de moi, bien loin derrière ce cliché « Soyez hargneux, agressifs, il n’y a que comme cela que vous allez progresser dans le monde professionnel ! », je dois constater que bien au contraire, il est vrai que depuis que j’ai cessé de me réfugier derrière un mur de froideur pour me protéger et que je me montre authentique (c’est à dire joyeuse et surtout bienveillante), ma vie professionnelle s’en porte mieux.

Et après tout, n’est-ce pas également ma propre façon d’agir ? Un collègue désagréable, un client odieux, vous pouvez être sûrs que je ne me précipiterai pas pour les aider. Tandis que je vole au secours des collègues adorables et des clients gentils…

Bizarrement, engluée dans la vision froide et sordide du monde du travail façon « business men et women » froids et calculateurs que je peux voir dans les films nord-américains, je n’avais jamais réalisé que, dans la vraie vie, ce ne sont pas forcément ceux-là qui gagnent…

Et c’est normal. Si je dois embaucher une personne, qui vais-je choisir ? Un futur partenaire malveillant ou bien une personne « bienveillante et altruiste »?

Tous les jours je vis cette situation : les projets aboutissent grâce à l’aide collective des uns et des autres. Nous vivons dans un monde où il ne fait pas bon de travailler en solo. Le travail en équipe commence (enfin) à être promu dans les écoles et c’est une bonne chose. Car c’est comme cela qu’on réussi dans les entreprises par la suite : c’est celui ou celle qui réussira à fédérer une équipe, à motiver d’autres individus pour que tous fonctionnent ensemble, c’est celui ou celle-là qui réussira.

Me voilà donc enchantée : mon combat quotidien pour être heureuse (et rendre les autres heureux), à force d’attitude bienveillante et altruiste, a toutes les chances de me réussir également dans la vie professionnelle.

C’est merveilleux ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La bienveillance à l’école

Laisse gagner le Wookie

L’Âge de la Bienveillance ?

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...22
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe