Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

20 mars 2019

J’ai dû tailler mon crayon vert…

Classé dans : Cas pratique,Petits bonheurs — joy369 @ 12 h 14 min

Il existe des moments dans la vie professionnelle où on a vraiment envie de tout envoyer en l’air, de claquer sa démission et d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte.

Sauf que l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs et que les décisions précipitées ne sont pas toujours les meilleures.

J’ai donc décidée il y a plus d’un an de mettre en place un système basique pour savoir si, au quotidien, mon travail était plutôt sympa ou insupportable.

J’en ai parlé sur ce blog, c’est un système très simple qui se compose d’un calendrier papier (l’impression des mois de Outlook convient très bien à mes besoins) et de trois crayons de couleur : un rouge, un jaune et un vert.

Chaque jour, je colore le jour écoulé avec l’une des trois couleurs : en rouge si la journée a été telle que je ne voudrais surtout pas la revivre et que j’estime que pour subir ce que j’ai dû subir ce jour-là, je ne suis clairement pas assez payée. En jaune si la journée a été… comment dire, neutre. Pas exceptionnelle pour que j’ai envie de la revivre mais pas atroce non plus, et qu’en gros j’ai fait mon job et que mon salaire était mérité. Et en vert quand la journée a été agréable et que, puisqu’il faut travailler pour gagner de quoi vivre, je revivrai bien la même journée de travail et qu’en forçant le trait, on pourrait presque dire que j’ai été trop payée pour ce que j’ai fait.

Attention : cela ne signifie pas du tout que j’ai tiré au flanc et que je n’ai pas travaillé. Mais bien que mon travail m’a semblé agréable car, comme Confucius, j’ai compris qu’il fallait choisir un travail que j’aimais pour ne pas avoir à travailler un seul jour de ma vie.

Cela fait donc un an que j’ai mise en place cette petite méthode et que je m’y tiens. Si je n’ai pas le temps de colorer la journée (et ça arrive fréquemment), je gribouille au rayon un « r », un « j » ou un « v » pour me rappeler dans quelle couleur je devrai colorer la journée. Et dès que j’ai 5 minutes, j’efface mon gribouillis au crayon à papier et je colore proprement, de façon à ce que visuellement me saute aux yeux la couleur dominante.

Et vous savez quoi ? Depuis que j’ai mis ce système en place, je me retrouve à devoir tailler mon crayon vert… Et c’est bête mais cette idée m’a fait sourire. Oui, j’ai été heureuse de devoir prendre mon taille-crayon pour tailler le crayon vert…

Car il symbolise que, même si parfois mon travail me rend folle, au final j’ai eu quand même pas mal de journées sympa… :-)

Et je rappelle que l’objectif de cette méthode est de repérer, jour après jour, si une situation devient invivable. Si votre calendrier se colore trop de rouge, il est temps pour vous de faire votre CV et de partir voir ailleurs… :-)

Ca tombe bien : certaines professions sont très recherchées, et pyramide des âges aidant, je subodore que cela va continuer…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Jour vert et jour rouge

Un sale moment

La règle n°6

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

15 décembre 2018

Incompétence d’autrui et bonheur

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 11 min

Comme (quasiment) tout le monde, je me considère intelligente et compétente et j’ai toujours raison.

C’est comme cela. (rires)

Non, je grossis un peu le trait, mais je le reconnais : comme tout le monde, j’ai tendance à penser qu’Autrui a tort et que ceux qui font comme moi ont raison et pas les autres.

Mais en général, que les gens fassent comme ils le veulent, cela ne me dérange pas trop.

Sauf dans le milieu professionnel, quand on me demande de réparer les sottises des autres…

Là, cela me saoule…

Vraiment.

Et là j’ai tendance à pester, râler, me plaindre et tutti quanti.

Mais comme je suis gentille et obéissante, je répare…

Sauf que, si vous lisez ce blog depuis un certain temps, vous saurez que je le répète toujours : se plaindre et râler ne sert à rien, ou du moins, cela ne sert pas notre bonheur.

Alors envisageons la situation : je considère les autres incompétents et leur incompétence déteint sur moi (parce que nous formons, aux yeux de nos clients communs, une même et unique entité).

Je me sens donc salie par leur incompétence.

Déjà, ce n’est qu’un jugement : sont-ils vraiment incompétents ? Peut-être que non. Peut-être qu’ils ont fait de leur mieux avec les données dont ils disposaient au moment où ils ont fait ce qu’ils ont fait.

Peut-être qu’ils étaient mal lunés, démotivés par un supérieur peu sympathique ou déboussolés par un quelconque drame personnel dont je ne sais rien.

Bref, ne pas juger tant qu’on n’a pas chaussé les mocassins des autres.

Ensuite, à quoi cela me sert de râler ? Cela ne changera rien à la situation. Vais-je apitoyer mon chef, mes clients, et leur montrer grâce à mes râles que je me désolidarise de l’Incompétent ?…

Hum… Oui, je pense que cela pourrait faire partie de la réponse…

Mais est-ce que mon chef et mes clients sont assez stupides pour tous nous amalgamer ? (Non : ils sont intelligents, sinon ce ne seraient pas ni mon chef ni mes clients) :-)

Et est-ce que sincèrement, cela les intéresse le moins du monde ? Heu… non. Mes états d’âmes n’intéressent que moi. Et là se remémorer la citation de Dale Carnegie : « l’annonce de votre mort gênera moins Untel que 5 minutes de sa propre migraine ». (Ou quelque chose du genre)

C’est un peu violent mais ça a le mérite d’être clair : rien à faire des affaires des autres, vendez-moi le produit que je veux et c’est tout.

Conclusion : pourquoi râler ? Cela ne sert à rien, sinon à donner une image de moi dévalorisante (« la personne qui râle tout le temps ») et à desservir mon propre bonheur.

Et puis, en y réfléchissant bien, si les Autres sont aussi incompétents, c’est finalement très rassurant sur ma propre valeur… (rires)

Allez, assez bavasser : il faut que je répare ! ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Une question de compétences

La rage et le chien

A la chasse aux cadres !

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

20 octobre 2018

Les leçons de Bobby Brown

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 26 min

J’aime les bibliothèques car on peut y emprunter des livres qu’on n’achèterait jamais. Ce jour-là, j’empruntais donc un grand livre sur le maquillage de Bobby Brown. De grandes photos, un peu de texte, notamment la biographie de cette gourou du maquillage qu’est Bobby Brown.

Rien de passionnant, sauf d’y lire qu’elle a démarré comme tout le monde (bon, comme quasi tout le monde) par le bas de l’échelle et qu’elle n’avait pas forcément confiance en elle et en ses capacités au début.

Et surtout ces 3 leçons :

  1. Il faut être soi-même
  2. Il faut toujours apprendre et apprendre sans cesse
  3. Il est important d’être agréable

Je suis entièrement d’accord avec elle. J’applique moi-même ces 3 principes, mais j’ignore si c’est ce qui me permet d’être aussi heureuse au quotidien. D’ailleurs, comme j’écris cet article des années après avoir lu ce livre, je ne me souviens pas pourquoi elle conseillait ces 3 leçons de vie. Je ne pense pas que c’était dans le but « d’être heureux » mais plutôt de « réussir sa vie ». Qu’importe, je pense que les deux sont liés. C’est un cercle vertueux : si vous êtes heureux, de fait vous réussissez votre vie, et vous êtes d’autant plus heureux etc.

Bref, les 3 conseils de Bobby Brown.

Au sujet du 1er, il m’évoque mes années lycée, à recopier des citations attribuées à je ne sais quel philosophe grec : « Connais-toi toi-même » etc.

Porter un masque n’a jamais été dans mes habitudes. Je suis trop paresseuse pour cela. A quoi rime de jouer à être un autre ? Sauf si on fait du théâtre… Mais dans la vie ? C’est votre vie. Alors vivez-là comme vous l’entendez.

Pour le 2e conseil, personnellement je suis trop curieuse de tout pour pouvoir cesser d’apprendre. Mais j’ignore si ce trait participe au bonheur. Pour moi c’est un bonheur d’apprendre, mais pour ceux qui n’aiment pas cela ?… Le mystère reste entier.

Et pour la 3e composante : être agréable ? A mes yeux, c’est également une façon d’atteindre le bonheur et également la réussite professionnelle. Bobby Brown le dit elle-même dans sa biographie : au début elle se disait être incompétente mais elle était agréable alors les professionnels du maquillage continuaient de faire appel à elle. On la gardait car il était agréable d’être en sa compagnie.

Et de fait, je le répète souvent : à services équivalents, je ne vais voir que des vendeurs, docteurs ou autres professionnels agréables.

Et moi-même je travaille à la gentillesse. Je donne beaucoup à ceux qui sont gentils et agréables et les autres… auront le minimum pour que ne me soit pas reproché de faute professionnelle… (rires)

Alors soyons gentils ! Soyons gentils et agréables ! C’est pour notre propre bien… et celui de notre entourage !… :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Réussir sa vie, ça consiste en quoi?

L’art de ne pas rendre sa vie amère (2)

Principes pour une vie heureuse

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...23
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe