Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

20 janvier 2020

Débarrassée !

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 22 min

Enfin !… Je m’en débarrasse !…

Quel soulagement ! Pour un peu j’en danserais de joie !…

Bon, j’avoue, je suis un peu excessive… Il n’y a rien de transcendant à jeter un emballage à la poubelle…

Mais enfin si, un peu. Car je n’aime pas jeter.

Et ce tube de « crème pour le visage » traînait depuis trop longtemps chez moi… Mais il n’était pas fini. Et je déteste gaspiller. Alors je ne le jetais pas. Mais là il est vide alors hop ! C’est fini, je ne veux plus le voir. Ni lui ni ses semblables !…

Dans un sens, derrière ma satisfaction, ce n’est pas seulement cet emballage que je fête mais les changements de valeurs de ces dernières années qui font que non, plus jamais je ne souhaite avoir chez moi ce genre de « produit de beauté »…

Et qu’est-ce que cela veut dire d’abord ? Que je ne suis pas assez belle telle que je suis ?…

Mon corps est tel qu’il est, mon visage aussi. Forcément, je ne suis pas un top-model issu d’un photomontage Photoshop. Je suis une femme normale. Donc imparfaite physiquement. Mais c’est cela qui fait ma beauté. :-)

Pourtant, la première « crème » que j’avais achetée, qu’est-ce que j’avais pu l’attendre !… C’était un échantillon reçu avec un magazine « féminin »… Comme quoi les publicitaires ont raison de nous faire découvrir des échantillons. La texture était douce, fondante, d’une fraîcheur exquise, et moi qui commençait à me définir (« Je suis comme ci, j’aime cela »), jeune étudiante fauchée qui découvrait la vie, je m’étais jurée qu’un jour, avec mon salaire, je m’achèterais cette « crème pour le visage »…

Voilà, certains pensent que la réussite, c’est de s’acheter une montre de luxe, moi, c’était entre autres cette crème… (rires)

C’est ridicule, je suis d’accord, mais sur le coup j’avais été fière d’aller dépenser mon argent de jeune salariée dans une parfumerie pour choisir cette crème. La crème qui m’avait fait rêver étant étudiante…

Je lui avais été longtemps fidèle… Mais bon, quand on n’est pas habituée à se tartiner la figure de crémouse, on n’est pas habituée… Et puis un jour j’en ai eu assez. Pas vraiment sûre que les produits chimiques contenus dans tous ces produits fassent réellement du bien à ma peau. Et puis jeter ce tube plastique qui ne sert à rien à la poubelle ensuite, juste pour mon petit plaisir égoïste, est-ce vraiment bien sérieux ?

Donc j’ai décidé de ne plus acheter de crème de ce genre… D’ailleurs je ne l’utilisais plus vraiment… Sauf qu’une connaissance, persuadée que l’amour des autres s’achète et toujours prompte à « faire des cadeaux »… m’a rachetée la même… Forcément, elle l’avait vue chez moi !… Sauf qu’à force de suppositions et pas de communication (et les « accords toltèques » alors ?), son cadeau ne m’a pas vraiment fait plaisir… Au contraire. Un cadeau empoisonné…

Pourquoi ne lui ai-je pas rendu, comme je le fais souvent avec les cadeaux qui m’oppressent ? Je ne sais pas. Peut-être que ce n’était pas une amie suffisamment proche et que je ne souhaitais pas la vexer…

Toujours est-il que je me suis retrouvée avec ce tube en plastique de crème…

Sauf que je n’ai pas le réflexe de me tartiner le visage… Encore moins qu’avant…

Et ce tube a traîné pendant des années dans ma salle de bain, comme s’il me narguait avec un « Regarde-moi ? Tu te rappelles ? Toi aussi il n’y a pas longtemps tu pensais que c’était super d’acheter des tubes en plastique comme moi ! Juste pour un petit plaisir égoïste… Qui finiront à la poubelle et ensuite, va savoir où ? »…

Alors voilà. C’est fini. Il va en effet finir à la poubelle.

Et je n’en achèterai plus. C’est fini.

Et le premier qui m’en offre, je lui fais avaler ! (rires)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Les 4 accords toltèques

Un dentifrice à l’orange douce

« La prochaine fois… »

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

5 janvier 2020

Gandhi a dit…

Classé dans : Cas pratique,Citations,Les grands principes — joy369 @ 12 h 32 min

Toute petite déjà, j’aimais lire des recueils de citations. Je lisais et relisais les mots des autres et je m’interrogeais. Certaines phrases trouvaient un écho en moi, d’autres non. Parfois, comme si un brouillard se dissipait soudain, les mots prennent leur signification des années plus tard, comme la chanson « Tu es de ma famille » de Jean-Jacques Goldman, que je me suis mise à aimer que des années après.

Aujourd’hui, c’est une citation de Gandhi que je souhaite mettre à l’honneur. Celle-ci :

« Tout ce que tu feras sera dérisoire, mais il est essentiel que tu le fasses. »

J’aime le côté à la fois inexorable de la remarque et son côté fantaisiste. « Cela ne sert à rien, mais fais-le quand même » Ce n’est même pas une simple injonction, le mot est plus fort : il est essentiel que tu le fasses.

A la fois fantaisiste pour le côté dérisoire, comme si nos activités quotidiennes ne se résumaient pas plus qu’à des jeux d’enfants, sans objectifs et sans conséquences, et à la fois essentiels… Tout comme un enfant occupé dans une activité jouera avec un sérieux impressionnant.

Souvent nous, les adultes, nous sourions tendrement en voyant avec quel sérieux les enfants sont occupés à leurs jeux, combien ils froncent les sourcils et s’appliquent à dessiner, colorier, ou nous préparer une « tasse de café » avec de l’eau de mer et du sable…

Tant de sérieux pour une activité qui nous semble tellement dérisoire…

Mais ils se donnent à fond. Et c’est bien qu’ils le fassent ainsi.

Et nous les adultes qui jugeons et qui rions en douce, finalement nous sommes pareils. Nous nous prenons dans nos jeux comme si le Monde en dépendait, et pourtant, est-ce que tout cela n’est pas dérisoire ? A la fin de l’histoire, nous mourrons et tout sera fini pour nous dans cette vie.

Pourtant, il ne faut pas dire « Qu’importe ! », hausser les épaules et se laisser aller. Il faut faire malgré tout. Comme le dit Gandhi, il est même essentiel que nous le fassions. Toutes nos activités sont dérisoires, mais nous devons les faire. Que ce soit de laver des chaussettes ou de diriger une multinationale. Quelques soient nos « jeux » d’adultes, nous sommes comme les enfants : tellement sérieux et concentrés.

Voilà pourquoi j’aime cette citation de Gandhi. Elle me rappelle la règle n°6 qui me fait tant rire.

Et il faut que je m’en souvienne ; cette citation peut servir de boussole à bien des vies… :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La règle n°6

Anxiété stupide et anxiété nécessaire ?

Et tourne la roue…

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

 

5 décembre 2019

« Avancez ! »

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 00 min

Les bus de ma ville ont 2 portes, voire parfois 3 ou 4. Pour ces derniers, la règle est simple : rentrez par là où vous voulez. Mais pour les bus de 2 portes, il est interdit de rentrer par la deuxième porte. Il faut rentrer par la première, celle de devant, passer devant le chauffeur (« Bonjour Monsieur/Madame ! ») et avancer jusqu’à…

Jusqu’à où au juste ?

Jusqu’à trouver une place assise ? Pas toujours, car il n’y en a pas souvent de libres. Alors jusqu’à où ? Jusqu’à trouver un petit coin tranquille pour faire le trajet. Un coin où on sera à l’aise. Pas trop ballotté, coincé entre une place assise et une barre transversale. Un petit coin où l’on verra peut-être le paysage, ou alors ses voisins de bus.

Mais souvent, surtout si on est encombré de sacs, de valises ou de poussettes, on ne va pas aller se terrer tout au fond du bus. On reste là on on peut. Et parfois cela gêne les autres usagers. Alors on entend des « Avancez ! » puis des « Avancez dans le fond du bus : il y a de la place ! »…

Mais si vous avez réussi à vous trouver un coin tranquille, que vous avez pu poser vos sacs par terre et dégainer votre livre, sincèrement, avez-vous envie de tout ranger pour vous traîner 1 ou 2 mètres plus loin, là où peut-être vous n’arriverez pas à tenir une barre pour éviter les coups de frein sans avoir à vous contorsionner ?

Non. La réponse est non. Vous avez juste envie de rester tranquille. Alors parfois il y a trop de monde agglutiné près du chauffeur faute de place pour avancer. Et pour la personne disciplinée collée contre le chauffeur vient la question angoissante suivante : « Je dois sortir mais on est obligé de sortir par la 2e porte. Sauf que là je suis bien plus près de la première… Dois-je quand même sortir par la 2e ? Même si en faisant cela j’enquiquinerai plus de personnes qu’en faisant demi-tour et en passant par la porte de devant ? Et ai-je le droit ? Ne vais-je pas me faire disputer ? Et si je dois passer par la 2e porte quand même ? Avec tout ce monde bloqué là, est-ce que j’y arriverai à temps, avant que le bus ne redémarre ? Ne vais-je pas rater mon arrêt ? »…

(Rires) Et ne me faîtes pas croire que je suis la seule à m’être jamais posée ce genre de questions.

J’ai toujours pensé que si on permettait à tout le monde de passer par n’importe quelle porte ce serait plus simple, mais peut-être ai-je tort… En tous cas, cela m’offre un parallèle amusant avec la vie professionnelle. Aujourd’hui, du moins en France, on incite souvent les salariés à « monter ». En France, contrairement en Belgique, les salaires ne suivent pas du tout l’inflation. Ce qui fait que, sans augmentation de salaire régulière, votre niveau de vie baisse inexorablement puisque l’inflation augmente. Par exemple, vous gagnez toujours 1200 euros sauf que la baguette vous coûte 1 euros au lieu de 70 centimes il y a quelques années. Sauf qu’en France l’expertise et l’expérience sont peu voire mal reconnus. On vous demande de devenir chef, manager, responsable. Sinon, pas de reconnaissance donc pas d’argent.

Et là je pense au « Principe de Peter » qui explique qu’à force de « monter » dans la hiérarchie (parce qu’ils étaient compétents dans ce qu’ils faisaient avant), les gens finissent par se retrouver à un poste qui ne leur convient pas et du coup ils ne sont pas compétents et ne montent plus et finissent donc à un poste pour lequel ils ne sont pas faits.

Pourtant dans les Sociétés et les Administrations, on continue de dire « Avancez ! »… On le dit différemment, on parle de « progression »… Sans jamais féliciter et reconnaître le travail bien fait de celui ou celle qui est juste « expert » et qui ne change pas de métier…

Alors l’expert n’a pas le choix : puisqu’on n’est pas en Belgique et que le niveau de vie baisse si on ne se débrouille pas pour obtenir une augmentation de salaire et que seule la « progression » permet d’être augmenté… Alors les gens bougent. Parfois pour le pire.

Et je ne parle même pas ici du coût perdu par les organisations elles-mêmes qui doivent re-former ceux qui les remplacent.

Dommage… Que de gâchis…

Mais un seul mot d’ordre : « Avancez ! » (rires)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Incompétence d’autrui et bonheur

A la chasse aux cadres !

Jugements professionnels

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...39
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe