Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

30 juillet 2019

Happy Snoopy !

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 39 min

Quand j’étais plus petite, je n’aimais pas trop la bande dessinée « Peanuts ». Je pense que je ne comprenais pas tout. Ce n’est donc qu’une fois adulte que j’ai re-découvert le monde de Snoopy et Charlie Brown.

Et d’ailleurs j’ai adoré le dessin animé qui est sorti il y a quelques années. :-)

C’est donc très naturellement que j’ai emprunté à ma bibliothèque préférée une BD de Snoopy (en anglais car autant joindre l’utile à l’agréable et réviser un peu mon « english vocabulary »)…

J’ouvre une page au hasard et je trouve dans la première case un Snoopy sautillant de joie, un grand sourire sur le museau. (Snoopy est un chien).

Dans la 2e case arrive Lucy qui lui dit « Tu ne serais pas aussi heureux si tu avais connaissance de tous les problèmes de par le monde ».

En 3e case, Snoopy lui répond « Ne me le dis pas, je ne veux pas savoir… »

Et en 4e case il sautille de plus belle (bon, dans les faits, il n’a jamais arrêté de sautiller, mais là son sourire est encore plus large) et il se dit « Je suis outrageusement heureux dans ma stupidité ! »…

Soit, dans le texte en anglais : « I’m outrageously happy in my stupidity ! »…

J’adore ! J’adore j’adore j’adore et je me retrouve tellement dans Snoopy. Bon, même si je me renseigne un minimum sur l’état du monde… Mais je ne passe pas mon temps libre à l’affût des mauvaises nouvelles, à me repaître de chaînes de télévision qui passent et repassent du sensationnel pour mieux vendre leurs annonces publicitaires…

Du glauque, encore du glauque et toujours du glauque !!!

Mais non ! Stop !…

Coupez votre poste de télé, arrêtez de regarder encore et toujours les mauvaises nouvelles !…

Il y en a des bonnes aussi. Mais la nature humaine fait qu’on ne s’y attarde pas.

Nous avons tort.

Nous devrions au contraire prendre plaisir à partager nos bonnes nouvelles et oublier un peu les mauvaises.

Si je dis « Je suis heureuse », cela ne présume pas que je veux que tous les autres soient malheureux. Au contraire. Alors cessons notre jalousie sous-jacente et soyons heureux du bonheur des autres. Et cessons de nous gaver d’atrocités et de violences que l’on nous communique.

Quitte à devenir des Snoopy : ignorants… mais tellement heureux ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

« Ne me parle pas de maladie »

« N’en parlons plus ! »

Jalousie et envie

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

15 juillet 2019

Réchauffement climatique…

Classé dans : Cas pratique,Entre nous — joy369 @ 12 h 44 min

Période de canicule et je me marre…

Je rigole pour plusieurs raisons :

  • Tout d’abord parce que je ne crains pas la chaleur aussi je me sens comme un poisson dans un bocal d’eau fraîche
  • Ensuite parce j’ai la chance d’habiter dans un lieu frais et agréable été comme hiver
  • Puis parce que je me suis entourée de plantes vertes qui me rafraîchissent naturellement
  • Et enfin, parce que je vais enfin pouvoir regarder d’un air narquois les sceptiques qui doutent du réchauffement climatique, surtout quand ce désordre climatique nous apporte des périodes de grand froid. Là il y a désordre, et il y un désordre « chaud ». Donc tous les arguments stupides du genre « il a fait froid cet hiver alors ceux qui disent qu’il y a un réchauffement de la planète disent n’importe quoi » ne tiennent plus.

Il fait chaud. Il fait trop chaud. Ce n’est pas normal. Et cela fait des dizaines d’années qu’on vous le dit.

Mais il ne suffit pas de dire, il faut agir.

Alors oui, à notre échelle d’individu, ce n’est pas évident d’agir. Mais nos sociétés fonctionnent sur la consommation. Alors achetons intelligemment pour faire passer le message.

Et puis selon vos compétences (ou celles de vos amis, voisins ou autres), il n’est peut-être nul besoin d’acheter mais bien de fabriquer.

Quelques exemples : mon conjoint s’étonnait dernièrement qu’une amie venue dîner chez nous ait apporté « du pain sous plastique ». Sa fibre écologique en prenait un coup. « Tu imagines, me dit-il, c’est n’importe quoi : ils vendent du pain sous plastique maintenant ! »…

Mais non, chéri, ce n’est pas récent. Nous aussi nous en achetions quand nous prenions du pain tranché… Sauf que cela fait longtemps maintenant que j’ai cousu un « sac à pain tranché » que notre boulangère connaît et apprécie. Deux bouts de tissus, une coulisse pour faire glisser un noeud et hop ! Le tour est joué !

Et c’est vrai qu’à force de ne plus acheter (ou limiter) les achats de tout ce qui est emballé sous plastique, la vue du plastique à tout va nous étonne désormais.

Avec toutes les preuves scientifiques que nous possédons désormais sur la nocivité du plastique, il y a encore des gens qui achètent les madeleines emballées individuellement ? Qui boivent de l’eau en bouteilles ? Qui achètent des fruits emballés et sur-emballés ?…

Cela paraît fou…

Alors on consomme, on consomme… Et on produit, on produit… Et cela fait des déchets, des toxines, du gaz à effet de serre… Alors la météo se dérègle… Mais ce n’est pas grave : nous allons produire puis acheter des clim, des ventilateurs, des brumisateurs !!!…

Youpi ! Un peu plus de déchets encore sur la Planète Bleue !…

Youpi ? Ah. Non. En fait là je suis ironique et je ne rigole plus du coup…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Changement climatique ? J’ai trouvé la solution  !

Besoin de vacances

Oser complimenter

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

5 juillet 2019

Maigrir : un modèle à suivre !

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 50 min

Je tombe par hasard sur l’histoire de Lexi et de son compagnon. Un couple d’Américains obèses comme tant d’autres. Avec mes critères d’Européennes, c’est vrai que leur corpulence me gêne un peu sur les photos du couple. Elle a un beau visage mais le surplus de graisse gâche sa beauté selon moi.

Et surtout, je ne peux m’empêcher de les plaindre : comment se mouvoir, comment exécuter le moindre geste sans souffrir avec autant de graisses en trop ?

Les femmes enceintes expérimentent l’effet « ballon » pendant quelques mois et elles sont en général ravies de retrouver leur ligne.

Mais là, Lexi et son compagnon « sont » ainsi. Ce surpoids est normal pour eux. Pourtant ils sont jeunes. Et volontaires.

Et c’est cette volonté qui les poussent un jour à décider de changer leur comportement alimentaire et sédentaire.

Et c’est cette volonté que j’admire et que j’applaudis.

Donc jour après jour, Lexi et son compagnon changent leurs habitudes alimentaires. Et ils se mettent au sport. Alors forcément, avec des dizaines de kilos en trop, le sport, c’est difficile. Mais ils sont deux alors ils se motivent. Ils continuent à fréquenter les salles de sport, malgré (probablement) les regards moqueurs. (Ou est-ce parce que je suis Française et habituée à la méchanceté fréquente des Français que je présuppose qu’il y a moquerie ? Peut-être que dans leur pays, ce genre de comportement n’existe pas ?)

Bref, ils font du sport.

Et ils changent leur façon de manger. Car ils apprennent à se faire à manger eux-mêmes. Des repas sains, loin des repas achetés dans les fast-food si nombreux aux USA.

Toujours pour se motiver, Lexi et son compagnon se mettent en lumière dans les réseaux sociaux. Nom de code de Lexi : « Fat Girl Fed Up ». Une grosse fille qui en a marre. Parce qu’elle en a marre d’être grosse. Alors son copain et elle se prennent en photo et envoie les photos sur les réseaux sociaux pour montrer leur progrès.

Et ça marche… Peu à peu, au fur et à mesure du temps, on voit que leurs silhouettes s’affinent. Ils deviennent moins gros, puis vraiment moins gros. Et bientôt on voit apparaître la beauté de Lexi qu’on devinait naguère. Car c’est une très belle femme.

L’histoire s’arrête là me concernant : j’adore leur courage, j’adore leur physique actuel et surtout cette volonté qui les a poussé à entreprendre ce projet. Ils ont su maigrir et utiliser la communauté d’Internet pour leur apporter du soutien.

Bravo à eux deux ! Félicitations !…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Les culottées, des femmes qui en ont

Légumes à accompagner

Faisons le jihad !

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...60
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe