Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

1 mars 2019

Un dentifrice à l’orange douce

Classé dans : Cas pratique,Entre nous — joy369 @ 12 h 11 min

Brossage des dents du matin… Hum !… J’adore ce parfum délicat d’orange douce !…

Ce qui devait être une étape familière quotidienne devient soudainement un moment de plaisir. J’avais oublié que j’avais changé de dentifrice…

En effet, la veille, mon stock s’épuisant, je m’étais préparé un nouveau petit pot de dentifrice…

Sauf que, n’ayant plus d’huile essentielle « menthe poivrée », j’avais à la place rajouté quelques gouttes d’orange douce…

Et même si j’adore le goût mentholé du dentifrice, j’avoue que cette nouvelle variante est également plaisante.

Mais à ce plaisir sensuel d’avoir un goût agréable en bouche, si je vous parle de mon dentifrice, c’est surtout pour évoquer le fait que se rajoute à ce bonheur le fait que c’est moi qui aie fabriqué ce dentifrice. C’est à dire qu’en me brossant les dents, je me réjouis d’avoir « fait maison » mon dentifrice. Et surtout, d’avoir limité l’impact de mes déchets pour notre planète.

Car mon joli tube de dentifrice en plastique que j’achetais encore il y a quelques mois, en plus d’être bourré de produits chimiques (et encore, j’achetais l’un des meilleurs : Emoform, vérifiez les compositions sur les sites Internet qui permettent de mesurer cela), les tubes en plastique finissent… à la poubelle. Ce sont donc des déchets.

Alors que mon petit pot à confiture en verre, lui, se recycle. Et il ne m’a rien coûté puisque je l’ai récupéré lors d’un petit déjeuner dans un hôtel lors d’un déplacement professionnel…

Ensuite, j’ai bien évidemment des ingrédients pour fabriquer mon dentifrice, mais ils vont me durer longtemps et la plupart sont contenus également dans des récipients en verre : huile de coco alimentaire, huiles essentielles (arbre à thé, girofle et donc menthe poivrée ou orange douce), sel marin et argile…

Au début, cela m’a fait bizarre, l’idée qu’on puisse fabriquer soi-même son dentifrice. Mais peu à peu j’ai compris que j’étais trop jeune pour avoir connu autre chose que du dentifrice en tube mais qu’auparavant, c’était la norme : un mélange de poudre juste avant le brossage. D’ailleurs j’ai appris que certains dentistes conseillent à leurs patients de ne plus utiliser les dentifrices commerciaux et qu’ils leur donnent les recettes pour le fabriquer au fur et à mesure.

Alors je me suis lancée et voilà. Depuis je suis ravie de mon moindre impact sur les déchets, mon dentifrice me ravit, et quand je parle de cela autour de moi, je vois dans les yeux de ceux qui m’écoutent que bien loin de me prendre pour une folle, je leur apparais souvent comme un exemple à suivre.

Un petit quelque chose en plus à mes tâches de petit colibri…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Le plastique, pas si fantastique

La légende amérindienne du colibri

La danse funèbre du sac plastique

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

15 novembre 2018

En couple : communiquer !

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 35 min

Je jette un oeil distraitement sur les anecdotes du site https://www.viedemerde.fr/

Et celle-ci me fait bondir :

Aujourd’hui, ma copine me fait sérieusement la tête. Elle m’a laissé exceptionnellement choisir le programme TV du soir. Elle pensait que « par amour », j’allais choisir son émission de télé-réalité favorite et qu’elle suit depuis 4 mois tous les soirs. J’ai choisi un reportage. VDM

Heu…

Oui, comment dire ?

Quand on interroge une personne en lui laissant un choix, cela présuppose qu’on accepte par avance (et qu’on respectera) la réponse de notre interlocuteur.

C’est extrêmement malsain de lui tendre une sorte de piège en se disant que si la personne ne répond pas comme on le souhaite, parce qu’elle n’a pas deviné ce qu’on souhaitait et que, surtout, elle ne s’y est pas pliée d’elle-même, c’est que cette personne est méchante ou autre (et mérite qu’on lui fasse la tête)…

Hé oh ! Les filles ! Soyez simples !…

Pourquoi je dis « les filles » ? Parce que selon mes amis masculins, c’est surtout la gente féminine qui a ce genre de comportement.

Je l’ai déjà écrit sur ce blog et je le répète : être en couple n’octroie pas le don de télépathie à votre conjoint(e)… Si vous voulez quelque chose, dîtes-le !… D’ailleurs, en cette période pré-Noël, si vous avez des idées de cadeaux qui vous feraient plaisir, n’hésitez pas !… Suggérez-les à votre cher/chère et tendre… Vous lui faciliterez la vie et il/elle sera ravi(e) de vous faire plaisir.

Mais cessez de tendre des pièges comme dans cette anecdote rapportée plus haut !…

Cela me rappelle un souvenir. Je marchais avec deux amis et je leur proposais à chacun un objet. Je demandais à l’un d’eux : « Tu préfères le rouge ou le bleu ? »

Il me répondit « le bleu » et je me suis alors tourner vers l’autre personne : « Alors tu auras le rouge ! ».

Sauf que je me trouvais derrière la première personne, du moins légèrement en retrait, et comme j’avais mal communiqué puisque je n’avais pas indiqué d’abord le prénom de la personne à qui je m’adressais, mon premier interlocuteur s’est aussitôt exclamé, mécontent :

« Mais non ! Je viens de te dire que je voulais le bleu ! »

J’ai clarifié la situation aussitôt et la discussion s’est arrêtée là, mais sa réaction m’a fait réfléchir, car je sais que de nombreuses personnes, comme dans l’anecdote, posent des questions dans le souhait d’entendre la réponse qui les arrange, et si ce n’est pas le cas, elles agissent selon leur propre souhait du départ.

Aussi je vous répète ma rengaine habituelle : ne posez pas les questions pour lesquelles vous ne voulez pas entendre (et respecter) les réponses !… :-)

Si vous avez un tempérament de dictateur avec votre entourage, soit, jouez au dictateur. Mais ne faîtes pas semblant d’être en démocratie…

(Laissez ce comportement aux politiciens !) (rires)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

L’amour n’octroie pas le don de télépathie

L’homme parfait

« A vos ordres, Chef ! »

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

20 septembre 2018

Code wifi à Madagascar

Classé dans : Entre nous,Les grands principes — joy369 @ 12 h 58 min

Bon, j’avoue, c’est parfois un peu compliqué pour moi de tenir à jour ce blog. Il faut dire que j’ai une vie bien chargée en parallèle… Aussi parfois une idée d’article me vient sans que j’ai le temps d’écrire l’article en question aussi je jette l’idée dans un « brouillon » et je compte sur ma mémoire pour pouvoir rédiger l’article plus tard…

Pour information, j’ai 180 articles « brouillons » qui attendent que je veuille bien leur consacrer du temps… (rires)

Bref bref bref, pour cet article, j’avoue ne plus trop savoir ce que je voulais écrire. Car comme piste je n’ai que ce titre : « Code wifi à Madagascar », et la phrase suivante :

« Don’t ask for respect if you don’t respect others ».

Je crois me rappeler que c’est une anecdote qu’on m’a racontée et que l’idée m’a tellement plus que je me suis dit : « Et pourquoi pas en faire un article ? »

Un peu comme l’idée (que j’utilise désormais) qui consiste à choisir un mot de passe informatique qui a du sens pour nous (exemple : « ResterZEN! »), un hôtelier à Madagascar a eu l’idée de proposer en code wifi à ses clients le mot de passe ci-dessus, qui se traduira en français par « Ne demandez pas qu’on vous respecte si vous-mêmes vous ne respectez pas les autres »…

Un moyen original de faire passer le message, surtout que ces métiers (hôtellerie, restauration), du fait qu’ils permettent de côtoyer de nombreuses personnes, sont plus sujets que d’autres à l’irrespect ou aux agressions verbales.

Et j’imagine que je l’ai déjà répété 20 fois sur ce blog, mais le respect de l’Autre est essentiel pour être heureux. Ainsi que le respect de soi-même d’ailleurs.

Respectez-vous et respectez Autrui, c’est une des clés du bonheur… et un code wifi. ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La traversée de la boue

Le respect de soi, l’essence du bonheur

Culture Disney

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...34
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe