Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

18 juillet 2017

« Salope ! »

Classé dans : Cas pratique,Lectures conseillées,Les grands principes — joy369 @ 12 h 43 min

Dans son livre « Blood family », Anne Fine décrit cet échange entre un enfant victime de maltraitance et un travailleur social. Tous deux sortent de l’hôpital où est soignée la mère de l’enfant, tabassée par le tyran qui les emprisonnait tous deux, et l’enfant s’étonne :

« Mais pourquoi l’infirmière l’appelait-elle Lucy ? »

« Pourquoi ? Comment était appelée ta mère ? »

« Moi je disais Maman… et (le tyran) disait « Salope »… »

Sans commentaire…

Pourtant si. J’ai envie de commenté ce petit bout de livre. Car sans avoir à vivre une tragédie telle que décrite dans le livre, nombreux sont les lieux où le mépris voire les insultes sont légions. Je ne parle même pas de violence physique. Juste la violence verbale des sarcasmes, des petites piques, des méchancetés orales…

Les foyers, les entreprises parfois…

Moi-même j’ai été élevée dans une ambiance comme cela. Il n’y avait pas forcément les insultes, mais les méchancetés étaient légions, les petites phrases, les petites vexations… La compétition entre enfants était attisée. Et si aucun adulte n’enseigne que la moquerie est interdite, les enfants grandissent en pensant que c’est la norme.

Mais non. Ce n’est pas la norme. Du moins ce ne doit plus être la norme. Le siècle est à la bienveillance. Moquez-vous et vous serez rejeté(e). Oui, vous qui vous moquez, pas celui ou celle objet de vos moqueries.

Les temps changent et c’est tant mieux.

Oh, j’ai bien conscience que ce n’est pas dans tous les milieux, hélas, que la bienveillance règne, mais la tendance est à de plus en plus de bienveillance. Et cela commence par une conscience de chacun. En effet, c’est à chacun d’entre nous d’être vigilant. De vérifier que nous sommes nous-mêmes bienveillants (ou du moins que nous tendons vers la bienveillance) et surtout, que nous interdisons la moquerie.

Que ce soit au sein de notre foyer ou dans les entreprises, dans les associations.

Soyons capables de nous éloigner des moqueurs, de leur montrer que leurs méchancetés ne nous font pas rire, et soyons capables d’être nous-mêmes des modèles pour que les enfants puissent grandir avec des exemples de gentillesse à leur portée.

Et peut-être qu’un jour plus personne ne lancera à personne ce vilain mot de « Salope »…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La vie des autres

L’enfer, est-ce les autres ?

« Prends les enfants et va-t-en ! »

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

16 juillet 2017

La vie des autres

Classé dans : Entre nous,Lectures conseillées — joy369 @ 12 h 25 min

Anne Fine…

J’adore cet auteur.

Je l’ai découverte dans la section « Enfants » de la bibliothèque il y a des années ; ses livres ne m’ont jamais déçue.

Aussi, quand j’ai choisi « Blood Family » parmi les rayons, je n’ai pas douté une seconde que j’allais adorer cette lecture.

Et en effet, j’ai adoré ce livre.

Sauf que l’étiquette « Ado » collée par des bibliothécaires consciencieux n’était pas anodine : ce n’est pas un livre pour enfants.

C’est un livre qui parle d’un enfant.

D’un enfant séquestré avec sa mère par un tyran alcoolique, compagnon de sa mère.

D’un enfant qui a vécu les 7 premières années de sa vie comme un sauvage, sans aller à l’école, sans sortir du sordide appartement, sans voir la lumière du jour.

Et ce livre raconte comment évolue cet enfant en grandissant. Son sauvetage par des policiers, suite à la dénonciation d’une voisine bienveillante, son apprentissage de la vie normale, ses passages successifs dans des familles d’accueil…

L’écriture d’Anne Fine est subtile, à la fois précise et fine. Certains passages sont durs car on devine ce qui n’est pas écrit et, même si les personnages de ce roman sont fictifs, on se doute bien que cela reflète une terrible réalité pour d’autres enfants.

Mais, même si, sans être ni glauque ni morbide, le thème est tragique, cette lecture m’a plue. Infiniment. Et je conseille cette lecture à tous les adultes. Encore une fois, ce n’est pas une lecture qui « rend heureux », mais c’est une lecture qui augmente notre empathie.

En ouvrant nos yeux sur la vie de certains autres, cela nous permet d’être plus  compatissants, moins intransigeants.

J’espère que je saurais conserver une certaine empathie envers ceux et celles qui ont eu moins de chance que moi, toute ma vie durant. A la lecture de ce chef d’œuvre, je réalise combien mon enfance a été belle, même si loin d’être parfaite. Même si je m’en souviens comme des années de peur, à la merci des adultes, je n’ai pas, contrairement au héros de ce roman, vécu dans une véritable terreur. Ma vie n’était pas en danger. Or, d’autres subissent des épreuves terribles.

Et qui sait si nous saurions faire mieux qu’eux avec un tel passé à porter ?

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

« Cause toujours… »

A-t-on besoin d’être aimés pour devenir intelligents ?

Les agressifs ? Non merci

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12 juillet 2017

Fais-la rire !

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 43 min

Bon, j’avoue, cela me démangeait de choisir comme titre le nom d’une chanson relativement peu connue d’Hervé Vilard… On a les références qu’on peut (rires). :-)

Mais en réalité, l’article du jour est très sérieux. Je me suis penchée sur la séduction. Les vacances d’été ont déjà commencé pour certains, et l’art de séduire participe forcément au bonheur.

Alors, comment séduire ?

Et surtout, pourquoi me suis-je posée cette question ?

Tout à commencé en réfléchissant à la galerie de portraits masculins de la saga d’Elena Ferrante dans « L’amie prodigieuse ». (D’ailleurs je conseille cette lecture dans la catégorie « livres à lire cet été », mais pas forcément dans la série « Pour être heureux »)

L’un de ces personnages masculins, un peu à part, attire facilement les femmes. Comme je n’ai pas encore fini le 4e tome, j’ignore encore comment il évoluera, puisque la saga porte sur plusieurs dizaines d’années, mais cet homme a attiré mon attention : comment se fait-il qu’il sache séduire avec autant de brio les femmes ? Comment exerce-t-il cette séduction ?…

C’est un personnage fictif, bien entendu, mais son caractère correspond à la vie réelle : il séduit car il écoute, il loue, il complimente et il encourage. Contrairement à la plupart des autres personnages masculins de la saga, il n’opprime pas les femmes, ne les écrase pas de sa supériorité supposée (nous sommes dans l’Italie machiste d’après-guerre). Il les estime, les respecte, et les traite en égales.

Il a tout compris, ai-je envie de dire.

Il suffirait plus qu’il soit beau et qu’il sache les faire rire, et c’est l’homme parfait, aurais-je envie d’ajouter. :-)

Car on dit souvent que pour séduire, un homme est censé faire rire une femme. Le machisme ambiant veut qu’un homme séduise par son humour, et les femmes par leur beauté. Mais qu’en est-il ?

D’abord, faire rire est un atout mais pas l’essentiel. Les clowns me font rire, mais je ne compte pas en épouser un.

Par contre, l’homme avec qui je partage mes jours et mes nuits me respecte, m’écoute, m’encourage, et il me considère comme une égale.

(En plus il est beau et parfois il me fait rire… ) ;-)

Et les femmes alors ?

Je sais de façon sûre que si cet homme-là vit avec moi, c’est parce que je le fais rire. Il me l’a dit plusieurs fois. J’ignore s’il me trouve belle, la beauté est subjective, mais il me trouve drôle. Et, même s’il ne me l’a pas dit, je pense que, comme moi, il ne m’aurait pas choisie si je ne le respectais pas et si je ne l’écoutais pas. Si je ne l’encourageais pas dans ses projets, si je n’étais pas, en plus d’être sa conjointe, sa meilleure amie.

Aussi, je suis persuadée que si l’adage populaire pense que les femmes séduisent par leur beauté, c’est que dans les mentalités arriérées, les femmes ne sont que des objets qu’on expose, comme un tableau ou un vase précieux. Mais aujourd’hui la beauté, même si c’est un plus, ne suffit pas. Une femme comme un homme, s’il veut séduire, devra écouter l’autre. L’écouter, l’encourager, et surtout le respecter.

Et si l’adage populaire ne parle pas de la beauté des hommes, il se trompe également : les critères de séduction sont les mêmes des deux côtés : plus vous êtes beau ou belle et plus vous aurez des chances de plaire. Mais ce ne suffira pas.

Et si vous ne voulez pas que le/la moche de la plage vous quitte votre fiancé(e) de l’été, à vous de savoir montrer que vous avez plus qu’un beau physique : il vous faut prouver que l’autre a de la valeur à vos yeux.

Et comment faire ?

En l’écoutant, le complimentant (sincèrement), l’encourageant, etc. :-)

… Et vous pouvez aussi le/la faire rire, cela ne mange pas de pain ! ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Le sourire de Queeny

Manuel de drague…

L’art de séduire

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...31
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe