Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

10 décembre 2018

Tawashi !

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 11 min

Je n’aime pas jeter.

Sûrement mes origines, d’une région pauvre où les possessions étaient rares. Ou plutôt ma conscience écologique (qui ne date pas d’hier) et ce sentiment que nous « consommons » trop pour une si petite planète…

Bref, je garde beaucoup de choses. Je donne, je répare, je bricole, et parfois je stocke pour une future idée de bricolage…

Et c’est en fouinant sur Pinterest que j’ai dégotté l’idée qui me manquait : comment recycler mon lot de chaussettes inutilisables ?

En les transformant en tawashi !

En quoi ?

Ta-wa-shi !

Un mot japonais qui signifie une éponge écologique.

Quoi ? Laver ma vaisselle ou ma table avec un reste de chaussettes ?

Ben oui ! Même pas peur !…

Et surtout, c’est amusant à fabriquer, et ça fait plein de cadeaux sympa !…

Même pas besoin de couture, juste un plat en verre carré (d’environ une douzaine de centimètres de côté), quelques épingles à linge qui s’accrochent sur le rebord du dit-plat, et un stock de chaussettes usagées…

Et ensuite, en avant l’amusement !…

D’abord on découpe les chaussettes en rondelles de 2 cm de largeur, puis on varie les couleurs si on a envie, on crée, on invente. Comment ? En tressant les chaussettes ! C’est à dire qu’il faut d’abord positionner 5 épingles sur chaque côté du plat. Puis on positionne 5 bouts de chaussettes d’une épingle à l’autre face à face, en les étirant un peu. Et ensuite, on accroche 5 bouts de chaussettes dans l’autre sens en alternant « dessous-dessus » à chaque fois.

Puis on soulève un bout de chaussette au-dessus d’une épingle et on la glisse dans celle d’à-côté.

Il y a plein de tutoriels très sympas et très clairs sur Internet… :-)

Je me suis tellement amusée, une fois lancée dans cette création, que j’en ai créé une bonne trentaine, en écoulant une grande partie des chaussettes usées…

Je suis sûre que même des enfants peuvent s’amuser à créer quelque chose…

Et pourquoi ne pas les inciter à les offrir à Papy et Mamie pour Noël ?

Histoire d’inciter un peu la génération vieillissante à sauvergarder la planète en recyclant (et en cessant d’acheter des éponges jetables, très mauvaises pour l’environnement).

Pour ceux et celles qui savent coudre, je vous conseille carrément de fabriquer vos éponges en tissu grâce à cet excellent tutoriel : https://www.maman-mammouth.com/eponge-lavable-tuto

Mais, pour en revenir aux tawashi, c’est surtout le côté ludique que j’ai aimé… Un retour en enfance, une activité manuelle sympathique pour trouver une raison de rester au chaud dans la maison quand dehors il fait froid et qu’il pleut… :-)

Le bonheur de créer, le bonheur de savourer le temps qui passe… :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Une simple mandarine

Les deux types de désir

Une idée de cadeau pas cher et écologique

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

10 novembre 2018

« Queen » sans fausses notes

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 46 min

« Génial » a jugé mon amie en me parlant du film « Bohemian Rhapsody » qui raconte la vie de Freddie Mercury et du groupe de rock emblématique « Queen ».

« Génial », ai-je jugé également quelques jours plus tard en sortant du cinéma.

« Très bien » a dit mon conjoint, toujours plus sobre dans l’expression de son enthousiasme.

Et les critiques du public ressemblent aux nôtres : ce film plaît. De façon amusante, il semblerait que les critiques « officielles » ne soient pas aussi dithyrambiques. Un peu comme la musique de Queen, qui fut adorée par le public mais critiquée par la presse…

Mais que m’importe : moi j’écris sur le bonheur et je ne connais rien à la musique et encore moins au cinéma. Et question bonheur, ce film est une grande bouffée d’oxygène.

Je n’avais pourtant pas vraiment envie de ressortir dans le froid et la nuit pour aller à la dernière séance de ciné.

J’ai d’ailleurs tiqué quand mon conjoint, une fois installés dans nos fauteuils de ciné, m’a informée que le film était classé dans les « drames ». (Mais allez-y sans crainte : il n’a rien d’un drame, est plutôt drôle et donne la pêche. Cerise sur le gâteau : les acteurs sont excellents et très ressemblants aux musiciens du groupe).

Ce qui est drôle, c’est que, même si je connais Queen (et que j’aime bien), j’étais même incapable de citer le nom d’une seule de leurs chansons… Pourtant je les connais sûrement toutes…

Et de la vie du chanteur emblématique, je ne savais strictement rien.

Mais tout cela ne m’a pas empêché d’adorer le film et d’être ravie le lendemain matin d’avoir eu l’impression d’avoir rêvé toute la nuit que j’étais à leur concert…

Ne pas être réveillée par des soucis mais par une musique entraînante jouée par un groupe sympathique, quel plaisir !…

Il faudra que je me rappelle d’écouter cette musique les jours de blues.

En attendant, si vous ne l’avez pas encore vu, je vous conseille ce film : « Bohemian Rapshody », le film hommage à Queen, sans fausse note.

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La musique pour être heureux

Boosteur d’énergie

« Chef », un film paisible qui rend heureux

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

10 octobre 2018

Une jolie jupe bleue

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 20 min

Ce jour-là, je rentre dans un ascenseur. Plusieurs personnes y entrent également, salutations de politesse dans un petit endroit. Rien de plus, l’ascenseur dessert plusieurs entreprises et nous ne nous connaissons pas. Des personnes sortent, restent un monsieur et une dame. Avant de s’en aller, le monsieur se tourne vers moi et me dit, avec une extrême politesse :

« Si vous me le permettez, vous avez une très jolie jupe bleue ».

Je remercie, les portes s’ouvrent, il s’en va.

Je ne le reverrai plus jamais et je serai d’ailleurs bien incapable de le reconnaître. Ce n’était clairement pas une méthode de drague, juste un compliment gratuit, comme cela, parce que ce jour-là j’arborais une très jolie jupe bleu pétrole.

C’est tout. L’anecdote finit là. Je suis restée pensive dans cet ascenseur, pensive et ravie. Et je me suis dit : « Cela fait donc cela, quand je complimente les gens que je ne connais pas : cette sensation de plaisir que je ressens, c’est ce que j’offre aux personnes que je croise et auxquelles je fais souvent un compliment (sincère, toujours sincère !) ».

D’habitude, c’est moi qui complimente, jamais l’inverse. Et je n’attends rien en retour, juste le bonheur d’avoir été agréable avec la personne en face de moi et, peut-être, de lui avoir donné un petit truc positif à raconter le soir à la maison : « Hey, tu sais quoi ? Ce matin quand je travaillais à la caisse, une cliente m’a dit qu’elle trouvait très jolies ces boucles d’oreilles, tu sais, celles que tu m’as offert pour nos 5 ans de mariage ! »…

Mais jusqu’à présent, je n’ai que rarement été complimentée moi-même, ou alors par des personnes que je connais, pas de parfaits inconnus.

Et vous savez quoi ? Cela fait un bien fou !… :-)

C’est idiot, je m’en moque de cette jupe, je ne saurais même plus laquelle c’est (j’en ai plusieurs de cette couleur), mais des semaines après que l’anecdote a eu lieu, je m’en rappelle encore. Et je pense qu’à chaque fois que je choisirai une de ces jupes dans ma penderie je penserai à ce monsieur. Je me dirai que quelqu’un d’autre que moi un jour l’a trouvée suffisamment belle pour m’en féliciter.

Alors, oui, je sais, c’est bête, c’est gratuit et cela ne coûte que quelques secondes de notre temps, mais je milite encore et encore pour que l’on n’hésite pas à s’envoyer des compliments les uns aux autres, même si on ne connaît pas, surtout si on ne se connaît pas. Après tout, on ne sait rien de la vie de cette personne, peut-être que ce compliment peut vraiment avoir un impact positif sur cette personne.

Alors complimentons ! Complimentons encore et encore ! Mais toujours sincèrement. Si vous me croisez avec ma jupe bleue et que vous la jugez atroce, surtout, ne me mentez pas : taisez-vous mais ne me dîtes pas qu’elle est belle.

Ce monde a besoin de gentillesse, mais également de sincérité. :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

« J’adore bosser avec toi ! »

Oser complimenter

Moi je vis chez Amélie Poulain

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...72
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe