Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

25 mars 2021

Se sentir bien

Classé dans : Cas pratique,Lectures conseillées,Les grands principes — joy369 @ 12 h 24 min

Dans la vie, il y a des moments où rien ne va comme on le souhaiterait : problèmes de santé, financiers, sentimentaux, etc.

Et c’est sûr que c’est moins évident dans ces moments de se sentir heureux. Ce n’est pas impossible, heureusement, mais c’est moins évident. Par contre parfois tout va bien mais certains d’entre nous nous sentons malgré tout maussades, voire englués dans le malheur. Voire pire : nous venons d’obtenir une brillante réussite et, loin de nous en réjouir, nous accueillons les « Félicitations » avec une moue et des critiques envers notre succès. Jamais assez, jamais content…

Si vous saviez comme cela m’agace de rencontrer des personnes ainsi, jamais satisfaites de leur sort et qui vont se plaindre et râler au lieu de profiter ou d’agir pour changer leur situation.

Parfois tout va bien… et alors il faut en profiter !… Savourer cet instant, fermer les yeux et se perdre dans cette joie immense d’avoir réussi à obtenir ce que l’on souhaitait… :-)

Seul bémol : les femmes qui ont réussi à tomber enceintes… Je sais combien leur situation peut, pour certaines, les rendre atrocement malades et il est difficile de faire la fête quand la nausée nous prend en permanence… ;-)

Et ne généralisez pas : peut-être que pour vous-même; votre mère ou votre voisine « tout s’est très bien passée », mais cela dépend des femmes, c’est ainsi. Certaines perdent du poids et sont hospitalisées… Cela dépend.

Mais bref, revenons au sujet : tout va très bien ou plus ou moins bien mais vous ne vous sentez pas bien. C’est ainsi, on ne peut pas le forcer.

Par contre, ce qui est possible de faire, c’est d’agir. Et là, chacun sa solution favorite ou son ensemble de solutions.

Parfois, c’est juste un « blocage » émotionnel qui vous rend incapable de vous réjouir. Sur ce sujet, je vous invite à lire l’excellent livre de John Gray « Comment obtenir ce que nous désirons et apprécier ce que nous possédons ».

Parfois, rien qu’écrire ses pensées sur un cahier sans penser à rien peut nous permettre de comprendre ce qui nous bloque et nous permet d’aller mieux.

Ou bien se forcer à rencontrer des amis ou des connaissances.

Ou bien encore écouter de la musique gaie et entraînante ou au contraire très triste, selon ce qui nous console le mieux.

Nous pouvons également nous forcer à danser comme des fous ou faire du sport, les endomorphines sécrétées par notre corps aident à nous sentir mieux.

Il y a plusieurs solutions, choisissez la vôtre et soyez heureux !… :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Les blocages émotionnels

Soulager par la parole

Méthode anti-stress avec un carnet et un crayon

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1100 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

15 janvier 2021

Pâtisseries sur étagères

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 39 min

Quelques instants « à perdre » alors hop, j’attrape un livre sur une de mes étagères. C’est un livre que j’ai acheté il y a longtemps. Jamais lu, comme tant d’autres. Je relis le 4e de couverture et j’en salive d’avance. C’est exactement ce qu’il me faut, je suis ravie.

Mon bonheur est tel que je ressens comme une onde de chaleur qui traverse mon corps. Moi qui suis gourmande, cela m’évoque tout de suite le plaisir à l’idée de savourer une excellente pâtisserie, ou une bonne crêpe chaude et moelleuse par une froid après-midi d’hiver…

C’est divin !

Je laisse cette sensation m’envelopper doucement avant même d’ouvrir le livre puis je l’ouvre.

Dès les premières pages je suis ravie.

Je songe à tous ceux qui n’ont pas appris à aimer la lecture et je souris. Les pauvres, ils ne savent pas ce qu’ils perdent… Ce livre convient parfaitement à ce que j’ai envie de lire, je ressens comme des ondes positives, une chaleur, un courant d’énergie qui me traverse. Ce n’est qu’un pauvre livre de poche de rien du tout mais son contenu est mille fois précieux à mes yeux. J’anticipe déjà tout le plaisir que je vais avoir à le lire, à le savourer comme si je m’apprêtais à plonger une petite cuillère dans une pâtisserie de luxe.

Plusieurs heures plus tard, l’effet est toujours là. Marchant dans la rue, bien que le manque de temps m’ait empêchée d’avancer beaucoup dans la lecture, je sens toujours l’énergie positive qui émane de moi. Je me sens rayonnante, radieuse. Je suis ravie ravie ravie !… L’idée de ce livre qui m’attend m’offre du plaisir par anticipation.

Je frémis de joie à l’idée de pouvoir bientôt, dès que j’aurais un peu de temps, me replonger dans ce livre. C’est un bonheur indicible. Je me sens bien, tellement bien.

Encore une fois l’image d’une succulente pâtisserie me revient en tête. J’en ris toute seule. Se gaver de gâteaux n’est pas très bon pour la santé (ni pour la silhouette), mais j’ai le droit de me gaver de lectures !… Et ce qui est merveilleux avec les livres, c’est que même si je les fais traîner, si je ne les dévore pas tout de suite, ils ne se périment pas (ou peu) et on peut toujours les consommer, voire les dévorer plusieurs fois de suite. C’est du bonheur sur étagère. Comme de merveilleuses pâtisseries qui m’attendent là, à disposition, sur les étagères.

Des pâtisseries sur étagère qui ne me feront pas grossir mais grandir.

Quel bonheur ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Bonheur, joie et rires

Read’n return

Lire : un bonheur !

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1100 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

20 décembre 2020

Loi d’attraction dans les tranchées

Classé dans : Cas pratique,Entre nous — joy369 @ 12 h 11 min

Je lis un ouvrage intitulé « J’étais médecin dans les tranchées », œuvre de Louis Maufrais, qui fut réellement soldat pendant la guerre de 1914-1918, et qui fut l’un des médecins affectés dans les tranchées.

Ce livre a été retranscris par quelqu’un de sa famille à partir d’enregistrements de ses souvenirs. Il est donc autobiographique.

La Première Guerre Mondiale, l’horreur des tranchées… On est bien loin des rayons « ésotérisme » des librairies d’aujourd’hui, avec ses livres sur « Le secret » ou « La loi d’attraction »…

Et pourtant…

Et pourtant ce passage m’a sidérée :

« Inconsciemment, j’apprends le manuel du gibier traqué. (…) Les principales règles en sont:

  • Agir ou se concentrer dans une action absorbante s’avère le meilleur dérivatif contre la peur, au moment du danger.
  • Avoir confiance en sa chance et être convaincu qu’il y a de la place à côté pour les obus.
  • Éviter systématiquement de stationner dans les carrefours, cibles privilégiées de l’artillerie allemande qui en a les coordonnées.
  • Se dire que la tranchée n’est pas un lieu de tourisme, que la place des médecins est dans le poste de secours, à l’endroit où ils sont directement opérationnels. On ne les désire pas ailleurs. »

Louis Maufrais vient d’arriver dans les tranchées de la guerre qui oppose la France à l’Allemagne, et il apprend auprès de ses camarades de combat les règles pour survivre.

Le premier point m’a beaucoup amusée, moi qui ait déjà écrit plusieurs articles sur le sujet dans ce blog : notre cerveau ne sait pas faire deux choses à la fois. Si on se concentre sur une tâche, on ne peut pas avoir peur. Du moins pas trop. Pas autant. ;-)

Le troisième point est du bon sens : si l’ennemi a les coordonnées d’un endroit et qu’il le mitraille, autant éviter ce lieu autant que possible.

Le quatrième point est d’ordre pratique : voici la place réservée aux médecins, donc pas la peine de chercher à s’en éloigner, et advienne que pourra.

Mais le deuxième point me fait halluciner… « Avoir confiance en sa chance »... Si ce n’est pas de la pensée magique, cela. :-)

J’ai l’impression de m’écouter quand je répète que « les pensées sont créatrices »;-)

Et encore plus sur le côté positif de la phrase… Ce n’est pas « Que l’obus ne tombe pas sur moi » mais bien « Que l’obus tombe à côté »… Soit ce que « Le Secret » nous implore de déclamer : une phrase positive… J’aime particulièrement la visualisation : ce n’est pas que l’obus va me tomber dessus mais en fait, au contraire : « il y a de la place à côté »

J’adore ! :-)

En ce moment je compare souvent ces deux drames de l’Humanité que sont la Seconde Guerre Mondiale et la pandémie de coronavirus actuelle, et je me dis qu’il doit bien y avoir un moyen de s’inspirer de ce qui a marché pour l’une pour traverser l’autre…

Cela pourrait être un ensemble de règles comme :

  • Respecter les gestes barrières
  • Se laver les mains régulièrement
  • Éviter les foules
  • Porter un masque et le porter correctement
  • Avoir confiance en son système immunitaire et être convaincu que le virus restera loin de moi… ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Haut les masques !

Restez chez vous !

La santé, l’objectif Bonheur n°1

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1100 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...43
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe