Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

25 avril 2018

Principes pour une vie heureuse

Classé dans : Les grands principes,Mes listes — joy369 @ 12 h 27 min

Essayons de lister ici les principes à suivre si on veut vivre heureux (toute contribution est la bienvenue, je suis sûre que vous avez plein d’idées et que je vais oublier plein d’éléments, aussi n’hésitez pas à ajouter des commentaires, que je rajouterai dans ce listing).

Voyons donc cette liste de principes pour une vie heureuse :

  • S’aimer soi-même, tel(le) qu’on est
  • Rédiger la liste des 10 objectifs de notre Vie
  • Apprendre à changer son état d’esprit
  • Se respecter et respecter Autrui
  • Apprendre à tourner nos pensées de façon à ce qu’elles soient positives et qu’elles imaginent le succès
  • Vivre comme si la Vie était parfaite…
  • … et agir peu à peu pour la rendre parfaite (Faîtes votre part, petits colibris!) ;-)
  • Apprendre à ne plus se plaindre ni râler
  • Choisir avec soin notre partenaire de vie
  • Vivre sa vie en respectant Autrui…
  • … mais vivre sa vie sans s’inquiéter de ce que les Autres peuvent bien en penser
  • Ecouter les conseils des personnes bienveillantes de notre entourage
  • Ne pas écouter les conseils et autres « bonnes affaires » des inconnus au téléphone
  • Apprendre à gérer le stress (merci, Dale Carnegie !) :-)
  • Essayer de se rendre utile aux autres, meilleur moyen d’être heureux soi-même
  • Toujours rechercher à exprimer l’amour, que ce soit de l’amitié, de l’amour-passion, de la gentillesse, de l’amour-humanité…
  • L’argent n’est pas un but en soi, mais savoir le gérer pour ne pas qu’il fasse défaut est une qualité intéressante
  • Quoiqu’on cherche à nous faire acheter, nous n’avons finalement pas tant de besoins matériels que cela.
  • Essayer de fréquenter des enfants, ce sont des philosophes de la Joie, et d’excellents professeurs.
  • Etudier les Expériences de Mort Imminente et s’ouvrir à la spiritualité si on est englué dans la peur de la Mort.
  • Apprendre à se faire des amis
  • Couper les ponts avec les personnes toxiques
  • S’ouvrir aux Autres et écouter leur histoire personnelle pour s’apercevoir que, souvent, nous avons beaucoup de chance…
  • Lire les quelques livres indispensables sur le développement personnel
  • Lire et relire les articles de ce blog sur le Bonheur ! ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Les enfants, ces philosophes de la joie

Réussir son mariage : le secret

La liste de John Gray

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

30 novembre 2017

La liste des erreurs passées

Classé dans : Cas pratique,Mes listes — joy369 @ 12 h 06 min

Une fois n’est pas coutume, mon chef me réprimande. Il le fait avec une grande gentillesse et me précise bien qu’il « ne m’en tient pas rigueur » (de notre divergence de point de vue).

Mais à un autre moment, dans la conversation, j’ai bien noté qu’il avait dit « A Untel aussi, je lui en veux ».

« Aussi »…

Mais qu’importe.

Je ne relève pas l’incohérence et me contente de lui présenter mes excuses. Bien que je reste persuadée d’avoir raison, je lui présente mes excuses. Après tout, peut-être a-t-il raison et je ne m’en rends pas encore compte ?

Dorénavant, j’obéirai. Même si l’ordre m’est donné d’aller dans le mur. Tant pis. Après tout, c’est lui le chef.

La conversation s’achève.

A nouveau seule, je rumine. Ce responsable, depuis son arrivée dans le Service, ne brille pas par sa compétence. Je l’apprécie pour son humanité, mais il semble plutôt mettre en péril la survie de notre organisation.

Mais il est plus âgé que moi et le doute s’installe : se pourrait-il qu’il ait raison ? Et que mon jugement professionnel soit en défaut puisque je ne suis pas du tout d’accord avec lui ?

Je suis vexée. Vexée comme un pou.

Blessure d’orgueil, très certainement.

Je rumine ma colère et ma frustration un moment. Puis mon côté pratique est de retour : « OK, j’ai été réprimandée. Je trouve cela injuste vu combien ce bonhomme a détruit notre relation avec notre clientèle depuis son arrivée mais qu’y puis-je ? C’est lui le boss. »

Alors je réfléchis : quelle leçon puis-je en tirer pour l’avenir ?

Une fois la morale de l’histoire trouvée, je la note consciencieusement sur ma « liste des erreurs passées ».

Et j’en profite pour relire celles déjà notées précédemment :

  • Acheter quelque chose dans une boutique avec une somme fixe en poche et des prix variables (comment deviner que tel produit « à la coupe » serait si cher !?!)
  • Intervenir dans un conflit personnel entre deux personnes qui ne m’ont rien demandé
  • Rabrouer quelqu’un en public
  • Etc.

Après tout, autant que mes erreurs d’aujourd’hui servent mon bonheur de demain ! Cette liste est très utile et m’oblige à ne pas reproduire 2 fois la même erreur.

Pour être honnête, je dois avouer que cela n’a pas suffit à calmer mon chagrin (on est orgueilleuse ou on ne l’est pas) et que j’ai envoyé un texto collectif à mon entourage amical pour me consoler en lisant les réponses d’encouragements. Rien ne vaut les amitiés pour se sentir appréciée.

Mais mon article concernait la liste des erreurs passées, je la juge très utile et je vous invite à réfléchir à votre propre liste.

Histoire de ne pas se faire gronder deux fois. ;-)

Amicalement,

Joy

PS : j’ai pris un peu de temps pour raconter cette anecdote et depuis la fin a un peu changé : mon chef s’est aperçu qu’il s’était trompé et que j’avais raison depuis le début. Il ne m’a pas présenté ses excuses en tant que telles mais il m’a juste dit « Seuls les idiots ne changent pas d’avis ». Cela m’a suffit. :-)

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Demander de l’aide

Back to work !

Changements de paradigme au travail

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

30 décembre 2016

Savoir ce qu’on veut

Classé dans : Cas pratique,Mes listes — joy369 @ 12 h 55 min

Je referme le livre « L’art des listes » de Dominique Loreau avec lassitude. Étrangement, j’ai toujours envie de lire les ouvrages de cet auteur et je suis toujours déçue. Dans ce livre elle propose plein d’idées de thèmes pour des listes, c’est bien, mais qui a vraiment le temps de se pencher là-dessus ?

Sa prose est agréable à lire, mais son discours m’ennuie. C’est toujours la même chose et même si je suis d’accord avec elle (moins consommer d’objets matériels, profiter du présent, apprendre à se connaître…), cette lecture me lasse.

Tant pis.

Un paragraphe a cependant retenu mon attention : elle propose de lister ce qu’on aime, ce qu’on n’aime pas, et indique qu’on ne peut être heureux que si on sait ce que l’on veut. Encore une fois, je suis entièrement d’accord avec elle. Mais c’est son insistance qui me gêne. Il y a-t-il donc tant de personnes que cela qui ne savent pas ce qu’ils veulent ?

Cela me paraît pourtant tellement évident.

Personnellement, je ne vois pas l’intérêt d’une telle liste car mes goûts sont établis, sûrs et stables. Je sais ce que j’aime, ce que je veux, et ce que je n’aime pas.

Et comme je ne suis pas masochiste, j’évite les derniers tout en me concentrant sur mon objectif.

Exemple : en ce moment, j’ai décidé que si je perdais 2 ou 3 kilos, ce serait bien. Aussi, sans me priver particulièrement, je ne me gave pas (hé oui, même en période de fêtes) et je privilégie les escaliers aux escalators ou autres ascenseurs, ce qui est un moyen urbain de faire un peu de sport à défaut de faire vraiment du sport…

Vous pouvez m’offrir un chocolat ou autre friandise : selon l’envie, j’en accepterai un ou pas, mais je n’en reprendrai pas un deuxième. Tout simplement parce que cela ne colle pas avec mon objectif.

Si vous vous fixez des buts, vous les atteindrez bien plus facilement que si vous vous laissez aller au fil de l’eau.

Bien que voguer au fil de l’eau a du charme aussi… ;-)

Je m’interroge : est-ce que je suis heureuse parce que je suis décidée et que je sais exactement ce que je veux ?

Mais alors, est-ce qu’on peut apprendre à décider ce qu’on veut ?

Si oui, comment apprendre cela ?

Commencer par lister ce qu’on aime et ce qu’on n’aime pas est effectivement une bonne idée.

Comme quoi : Dominique Loreau a raison. ;-)

…et j’ai donc raison de continuer à lire ses livres de temps en temps… (rires)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Mer, montagne, ville ou campagne ?

Café ou chocolat

Lister ce qu’on aime faire

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 800 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien « Faire un don » en haut à droite du site…

12345...15
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe