Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

22 avril 2014

Exercice du soir, bonsoir ?

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 13 min

Je profite d’un peu de temps libre pour visionner quelques vidéos sur ted.com…

Bien évidemment, je choisis des vidéos en lien avec le bonheur… L’une d’entre elle est en grec, sous-titrée en anglais. C’est une vidéo de TEDx Thessaloniki.

Je ne transcrirais pas ici tout ce qui y est dit car ce serait trop long ; je me contenterais de vous résumer les grands thèmes, thèmes pour la plupart déjà évoqués dans ce blog :

  • La subjectivité du bonheur
  • Le rôle de notre perception dans ce qui nous arrive, avec cette anecdote que j’adore (mais je ne me souviens plus si je l’a déjà évoquée ou non dans ce blog) de Tom Sawyer et son pot de peinture
  • La possibilité de s’améliorer toujours et encore
  • L’opposition argent/bonheur
  • Le rôle des relations humaines dans le bonheur
  • L’importance extrême de la gratitude
  • Etc.

J’ai toujours un grand plaisir à me documenter sur le bonheur car je retrouve toujours la confirmation que je suis sur la bonne voie, que j’ai raison de mener ma vie telle que je la mène (objectif : BONHEUR) et que je ne raconte pas des bêtises (bien au contraire) sur ce blog. ;-)

La Gréco-Californienne oratrice de TEDx Thessaloniki finit son talk avec un exercice qu’elle propose à ses auditeurs. Son exercice me fait sourire : je le pratique moi-même et j’essaie souvent d’entraîner les enfants de mon entourage à le pratiquer, car je considère que cette saine pratique permet d’acquérir des compétences de sérénité et de bien-être dont les enfants eux-mêmes peuvent bénéficier.

Quel est cet exercice ? Il est assez simple, peut-être l’ai-je même déjà évoqué dans un précédent article : il s’agit de lister plusieurs éléments agréables de la journée. L’oratrice dit « trois », pourquoi pas ? Mais si vous avez le temps, inutile de vous limiter à trois. :-)

L’objectif de cet exercice est multiple :

  • Vous finissez votre journée sur une note agréable
  • Cela vous force à mémoriser les éléments positifs de votre journée
  • Cela vous invite à « chasser les petits bonheurs » tout au long de la journée
  • Cela vous encourage à regarder le côté positif des choses, même dans l’adversité.

Un exercice très simple, mais aux effets persistants… et qui vont totalement dans le sens de la recherche du bonheur… :-)

Amicalement,

Joy

21 mars 2014

L’escalier du bonheur

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 41 min

Le bonheur, je le répète assez, ça se travaille.
Bien sûr, il y a des jours bénis où, vous vous levez, et hop, vous êtes d’excellente humeur et vous êtes heureux, comme cela, sans avoir fait rien de spécial pour l’être.
Mais 5 minutes plus tard, quand votre cafetière fera des caprices, que votre partenaire se plaindra de je ne sais quoi et que vous apprendrez une mauvaise nouvelle, vous aurez peut-être moins le sourire… ;-)
C’est pour cela que vous pouvez continuer à lire ce blog : ici, j’essaie de lister les astuces pour « cultiver le bonheur ».
Non seulement pour être heureux, mais pour le rester.
Et ce, quoiqu’il arrive.

Récemment, descendant un escalier assez long, j’ai eu l’idée de profiter de ce moment pour m’entraîner à avoir des pensées positives.
Aussi, à chaque fois que je mettais le pied sur une marche, je devais mentalement citer le nom d’une personne que j’aime. N’importe qui, dans n’importe quel ordre. Mon partenaire, mes amis, ma famille, des connaissances, les voisins, qu’importe.
Juste des personnes que j’apprécie et à qui je souhaite d’être heureux.

C’est déjà un excellent exercice de mémoire, et ensuite, histoire d’en faire un jeu, j’ai bien entendu accélérer le pas. Je me suis donc retrouvée à dévaler plusieurs étages comme une fusée en récitant mentalement tous les prénoms des personnes que j’aime.

Oui, je dis bien « personnes que j’aime » et non pas « ceux qui m’aiment » car, la nature étant faite, il y a toujours des jours où on doute de l’amour que certains nous portent. « M’aime-t-il/elle vraiment ? Ne profiterait-il/elle pas de moi ? » ;-)
Mais si je dis « ceux que j’aime, moi », au moins il n’y a pas de doute.
Et ne m’embêtez pas avec des « Oui mais hier je ne l’aimais pas » moi je vous parle d’aujourd’hui. ;-)
Si aujourd’hui vous lui souhaitez du bien, c’est que vous l’aimez. Et je ne parle pas d’Amour de couple, je parle d’amour dans le sens « sentiments positifs ».
« I like » si vous préférez (et si vous avez des notions d’anglais).

Bref, j’ai appelé mon idée « l’escalier du bonheur » car en me forçant ainsi à penser à toutes les personnes que j’aimais, cela m’a remplie d’énergie positive. J’étais heureuse de me rappeler combien il y a des personnes dans ma vie que je suis heureuse d’avoir rencontrée.
Essayez, vous verrez, c’est rigolo. :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Le bonheur n’est pas une plante sauvage

Le virus de l’optimisme

S’aimer pour aimer autrui

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 300 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

20 mars 2014

Pour faire rire aux éclats Dieu… et pour me faire rire aussi

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 23 min

Hier soir j’ai eu une idée loufoque qui me plaît bien…
Si vous avez déjà lu certains articles de ce blog, vous savez que j’aime beaucoup cette citation « Si vous voulez faire rire Dieu aux éclats, parlez-lui de vos projets ».
Sous-entendant que la vie est tortueuse et que, même si on planifie avec soin dans quelle direction nous souhaitons aller, le destin s’arrange parfois pour nous emmener dans des aventures que nous n’aurions jamais imaginées…
Et ce n’est pas mon amie Bérénice qui me contredirait, elle qui aujourd’hui a donné naissance à un bébé à l’autre bout du monde après avoir passé tant d’années sans quitter une zone géographique restreinte… ;-)
Ni mon ami Thierry, qui s’est retrouvé en quelques années heureux père de famille nombreuse… après avoir joué au « vieux garçon célibataire » pendant des années et des années, vouant aux gémonies les couples et leurs désirs de bébé… ;-)

Bref, hier soir, pensant à tout ceci, je me suis soudain dit : et pourquoi Dieu (s’Il existe), serait-il le seul à rire de mon destin ?

C’est pourquoi j’ai décidé d’écrire (et de cacheter sous enveloppe) ce à quoi je m’attends dans 10 ans, 20 ans, 30 ans, etc.
Je compte écrire sur l’enveloppe l’année, par exemple 2024, 2034, 2044, et ensuite, à chaque premier janvier correspondant, j’envisage de rire aux éclats en lisant toutes les inepties que j’aurais pu écrire des années aparavant. :-)

Bon, je suppose que parfois le destin m’aura joué des tours et j’aurais probablement plus envie de pleurer que de rire, surtout si je suis confrontée au décès de personnes que j’aime, mais je compte sur mon solide sens de l’humour pour éviter les larmes. Après tout, c’est la vie. Et, si une personne de mon entourage décède, je n’y serai pour rien. Enfin, normalement… ;-)
Ensuite, ce n’est pas exclu non plus que ce soit moi qui décède et que mes enveloppes soient lues par mon entourage…
Là encore, je compte sur leur sens de l’humour pour sourire avec tendresse et se dire « Tiens, c’est ce qu’elle comptait faire, si elle avait vécu elle aurait fait ceci ou cela »…

Cependant, avec l’espérance de vie si élevée de mon pays, j’ai plus de probabilité d’être encore là pour ouvrir moi-même ces fameuses enveloppes. Et là, je m’attends à beaucoup rire.
Imaginez vos propres extraits si vous aviez écrit cela depuis votre tendre enfance, c’est tordant. J’imagine :

  • Je vivrai toute ma vie avec mon Papa et ma Maman… (Qui à l’adolescence serait toujours d’accord avec ce souhait d’enfant ?) ;-)
  • Je serai (maîtresse d’école / pompier / conductrice de train…)
  • J’aurai une jolie maison avec des volets bleus et un grand jardin avec un pommier. (Et là, tous les citadins au loyer hors de prix grincent des dents) (rires)

Puis, à l’adolescence :

  • Mon amour et moi vivrons toute notre vie ensemble et nous serons toujours amoureux (et vivrons d’eau fraîche bla bla bla)… ;-)
  • Je deviendrai (sauveur de la planète / chanteur à la mode / le roi du monde…)

Bref, cela peut être carrément drôle… ;-)

Alors attrapez un papier, une enveloppe et un crayon et à vos marques, prêts, partez ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La panoplie anti-déprime : rire aux éclats

Faire rire Dieu aux éclats

En route vers l’inconnu…

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 300 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

12345...10
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe