Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

17 octobre 2013

Une question « bête »…

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 05 min

Je donne une présentation devant un public. Comme souvent, mes auditeurs posent des questions auxquelles je m’efforce de répondre. L’un d’eux a un comportement inhabituel. Dès qu’il réalise qu’il n’a pas « compris » le message du premier coup, il se donne à lui-même une grande tape sur le front. La première fois, je suis surprise mais je me tais. A la seconde ou à la troisième fois, je ne me retiens plus et je lui en fais la remarque, très gentiment :

« En ma présence, je vous remercie de cesser de vous auto-frapper… je ne supporte pas la violence ».

J’ai utilisé le ton de la plaisanterie mais le message est passé : il ne recommence plus.

Ce même auditeur me pose de nombreuses questions mais, là encore, quelque chose me chiffonne : il commence systématiquement ses questions par « J’ai une question bête… »

Je laisse passer une fois, deux fois… puis encore une fois je craque et je n’arrive plus à me retenir. Toujours sur un ton extrêmement gentil, je lui refais une remarque : « Vous savez, j’ai décidé que je ne répondrais plus aux questions bêtes. Si vous voulez que je vous réponde, il faudra me le demander autrement… »

Un peu plus tard dans la journée, il recommence :

« J’ai une question bête… »

Il n’a pas le temps de poser sa question que déjà je l’ai coupé :

« Désolée, je ne réponds pas aux questions bêtes… »

Il me dévisage, un peu surpris, puis se reprend et pose sa question, cette fois sans la faire précéder de la remarque auto-dévalorisante. Je lui réponds, bien entendu.

Mais a-t-il retenu la leçon ?

A mon niveau, je ne peux pas faire grand chose pour lui : nous sommes dans un cadre professionnel et je ne suis pas son thérapeute.

Je ne peux qu’espérer que mes deux interventions lui fassent réaliser le tort qu’il se fait à lui-même en se dévalorisant ou en s’humiliant tout seul comme il le fait en se frappant le front.

Et je ne peux que m’interroger : d’où lui sont venues ces détestables habitudes ? Quelle éducation a-t-il donc reçue pour que tout apprentissage se fasse ainsi dans la violence et l’humiliation ?

Et surtout : saura-t-il trouver le courage, maintenant qu’il est adulte, pour stopper ce comportement destructeur ?

Je l’ignore, je ne peux qu’espérer…

Amicalement,

Joy

Note : pour mes lecteurs qui me trouveraient un peu « extrême » de réagir ainsi face à ce comportement, rappelez-vous que nous sommes nos pensées. Le bonheur se mérite, et pour le mériter il faut être vigilant à ne pas s’auto-dénigrer…

 Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, je vous conseille :

Faites-vous partie de ce genre d’hommes ?

Quittez votre veste de victime !

Prenez soin de votre poule aux œufs d’or !

Ici par hasard ? Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur. Il y a 250 articles sur ce thème dans les archives qui attendent que vous les découvriez, et j’en ajoute très régulièrement…
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous.

Mais vous pouvez aussi cliquer sur le calendrier ou les autres outils de droite pour rechercher d’autres articles de votre choix. :-)

Et si vous souhaitez laisser un commentaire amical, c’est juste en dessous.

Et n’oubliez pas de vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles.

Sinon, vous pouvez toujours taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, à l’occasion, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site… cela me permettra d’envisager de passer à la version « payante » d’unblog.fr car j’ai un peu peur de ne plus avoir beaucoup de place pour écrire mes prochains articles sur cette version gratuite… « A votre bon coeur, Messieurs-Dames ! » (rires)

15 octobre 2013

La curiosité n’est pas un vilain défaut

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 26 min

Oui, je sais, vos parents vous ont répété le contraire pendant toute votre enfance, et pourtant, moi je vous affirme que la curiosité n’est pas un vilain défaut…

Au contraire, cela peut être très sain.

Et là je parle de bonheur, évidemment. Être curieux sainement peut accroître votre propension au bonheur…

Comment ?

Tout simplement quand vous exprimez votre intérêt pour Autrui, de façon saine et avec gentillesse. Je précise « avec gentillesse » pour tous ceux qui ont gardé de leur adolescence la mauvaise habitude de « faire semblant » de s’intéresser à quelqu’un pour mieux s’en moquer.

La curiosité dont je parle ici est une curiosité « saine », c’est à dire bienveillante. Vous demandez des nouvelles de votre interlocuteur non pas parce que vous êtes poli(e) mais parce que la réponse vous intéresse réellement.

Mieux, comme vous cherchez à vous mettre à la place de l’Autre, vous posez les questions auxquelles les distraits ou les égoïstes ne penseront pas. Exemples :

  • « Vous devez vous lever tôt pour ouvrir les guichets à cette heure-ci ? Vous avez beaucoup de trajet ? »
  • « Vous avez une méthode pour ne pas souffrir des articulations ? Car vous répétez tout le temps les mêmes gestes, non ? »
  • « Je vous admire de faire ce métier, je n’en serai pas capable. Il faut avoir la vocation, non ? »

Cela peut paraître évident à certains, et je les félicite d’avoir cette « fibre relationnelle ». Me concernant, ce n’était pas des réflexes pour moi et j’ai acquis ce « lien relationnel » après des années de pratique à rencontrer des centaines et des centaines d’interlocuteurs.

Il peut arriver que la personne vous réponde agressivement. Dans ce cas, soit vous ne tenez pas beaucoup à elle et vous vous rappelez qu’il y a 7 milliards de personnes sur cette planète et qu’on ne peut pas aimer tout le monde ni être aimé(e) de tout le monde…

Soit c’est une personne que vous aimez beaucoup et là je vous rappelle que « n’importe quelle touille a le droit d’être en boule » comme le dit si joliment le personnage Jolimi de Tove Jansson;-)

Mais en général, quand vous osez être curieux, réellement curieux mais gentiment curieux, vous allez voir des sourires magnifiques s’épanouir sur le visage de vos interlocuteurs… Et la relation « neutre » que vous pouviez avoir avec des inconnus peut s’enrichir et embellir votre journée.

Encore ce midi, je m’inquiétais pour le mauvais rhume d’un des cantiniers. Je ne le connais absolument pas mais nous avons échangé quelques paroles sympathiques et comme il a compris que mon « Comment allez-vous ? » était sincère, il m’a expliqué qu’il était légèrement malade. Sortant moi-même de 3 semaines de « crève », je me suis inquiétée pour lui et quand je suis partie, il m’a envoyé du bout des doigts un baiser. Ce n’était pas un « baiser » d’amoureux ni de séducteur, ce n’est pas vraiment le genre d’homme. C’était un baiser amical, un baiser qui disait juste « Merci d’avoir montré de la curiosité pour moi, pour ma vie et mes petits malheurs ».

C’était un baiser d’amour-humanité et je le conserve soigneusement dans mes souvenirs afin de me rappeler jour après jour combien montrer de la curiosité, de l’intérêt sincère pour Autrui peut enrichir ma vie.

Alors soyons curieux, osons aller à la rencontre de notre entourage plus ou moins proche, il y a des personnes merveilleuses partout, il suffit de savoir ouvrir les yeux pour les voir.

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, je vous conseille :

La morale des Croods

Quelques astuces pour cultiver le bonheur

Parlez-moi…de moi !

Ici par hasard ? Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur. Il y a 250 articles sur ce thème dans les archives qui attendent que vous les découvriez, et j’en ajoute très régulièrement…
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous.

Mais vous pouvez aussi cliquer sur le calendrier ou les autres outils de droite pour rechercher d’autres articles de votre choix. :-)

Et si vous souhaitez laisser un commentaire amical, c’est juste en dessous.

Et n’oubliez pas de vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles.

Sinon, vous pouvez toujours taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, à l’occasion, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site… cela me permettra d’envisager de passer à la version « payante » d’unblog.fr car j’ai un peu peur de ne plus avoir beaucoup de place pour écrire mes prochains articles sur cette version gratuite… « A votre bon coeur, Messieurs-Dames ! » (rires)

5 octobre 2013

Je l’ai trouvé sexy…

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 42 min

En écrivant ce titre, je rigole toute seule en imaginant la tête de mon partenaire de vie… ;-)

Et pourtant, oui, je l’ai trouvé sexy cet homme dont je n’ai même pas vu le visage…

C’était il y a plusieurs semaines déjà, je prenais le bus, chargée d’un caddie pesant, en revenant du marché. Le bus était bondé et je me sentais fatiguée d’avoir arpentée les étals. Derrière moi, deux hommes discutaient. L’un d’eux devait être assis car il a soudain proposé sa place à une personne. J’imagine que c’était une personne âgée, ou une femme enceinte, je ne sais plus.

La personne devait sortir à l’arrêt suivant je crois car elle a poliment remercié et refusé la place.

Un peu plus tard, encore une fois, je me rappelle avoir entendu à nouveau cet homme proposer aimablement sa place à quelqu’un d’autre.

Je ne me suis pas retournée. J’étais fatiguée et que m’importait une telle curiosité ? Quand je suis descendue du bus un peu plus tard, j’ai bien cherché à voir qui avait été si sympathique mais je n’ai pas su. Était-ce cet homme-là, ou bien celui-là ?

Quelle importance ?

Mais cela m’a amusée car, bien que je ne sois pas en « recherche » de partenaire, j’avais jugé cet homme « sexy ». Pourquoi ? Parce qu’il avait proposé sa place assise. Cela peut paraître stupide mais je suis persuadée que de nombreux « jeunes loups » pourraient s’en inspirer dans leurs périodes de séduction.

La gentillesse, la politesse, rendent sexy.

Et je me rappelle vaguement la honte qu’une jeune femme avait ressentie un jour devant l’incorrection de son conjoint, lequel avait dû insulter ou mépriser un tiers, je ne sais plus. Et cette dernière personne l’avait regardée, elle, et lui avait juste demandé si elle était bien sûre que c’était de ce type-là qu’elle était amoureuse…

A sa place, je me serai sentie très mal… Et en effet, je ne me sens jamais plus amoureuse de mon partenaire que quand il est poli et aimable avec Autrui (ce qui lui arrive très souvent, grâce au Ciel).

Je suis fière de lui, je suis fière d’être vue avec lui.

Et c’est pour cette même raison que j’avais jugé « sexy » cet inconnu dont je n’ai pas vu le visage…

Alors messieurs, voici une piste pour vous si vous voulez séduire ces demoiselles : soyez aimables et prévenants, et pas uniquement avec elles… ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, je vous conseille :

Comment accroître sa beauté ?

Parlez-moi de moi

L’odeur de l’amour

Ici par hasard ? Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur. Il y a 250 articles sur ce thème dans les archives qui attendent que vous les découvriez, et j’en ajoute très régulièrement…
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous.

Mais vous pouvez aussi cliquer sur le calendrier ou les autres outils de droite pour rechercher d’autres articles de votre choix. :-)

Et si vous souhaitez laisser un commentaire amical, c’est juste en dessous.

Et n’oubliez pas de vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles.

Sinon, vous pouvez toujours taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, à l’occasion, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site… cela me permettra d’envisager de passer à la version « payante » d’unblog.fr car j’ai un peu peur de ne plus avoir beaucoup de place pour écrire mes prochains articles sur cette version gratuite… « A votre bon coeur, Messieurs-Dames ! » (rires)

1...1819202122
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe