Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

13 décembre 2015

L’Âge de la bienveillance ?

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 20 min

Ces dernières années, j’ai la sensation que la Bienveillance est à la mode. Les lectures sur l’éducation positive pullulent et autour de moi, je ne croise (quasi) que des personnes bienveillantes et positives. Bon, pas toutes, c’est vrai, mais j’évite les râleurs et les grincheux… ;-)

Du coup, je me suis demandé si ce n’était pas ce « biais » qui faisait que la vie me paraissait remplie de personnes sympas et agréables. Après tout, si on vit, comme je le fais, en cherchant à être heureuse à chaque instant (et je réussis, youpi !!!), peut-être est-ce normal soit de ne voir que ce qui est positif soit de ne pas rencontrer les personnes désagréables justement parce qu’on ne laisse pas ces personnes-là rentrer dans notre vie ?

Mais, pourtant, depuis quelques mois je trouvais qu’il y avait malgré tout un peu trop de « bienveillance » partout. Comme si le « bon ton » désormais était de se montrer bienveillant, comme il l’est (enfin) de ne pas fumer de cigarettes et d’avoir (enfin) une attitude plus écologique…

Encore une fois, je me suis interrogée : est-ce que je ne rencontre pas que des personnes agréables que parce que je vis, travaille, fréquente que des personnes de ce genre ? Est-ce que la culture d’entreprise, la catégorie socio-professionnelle dans laquelle j’évolue ne biaisent pas un peu ces « statistiques » ? (je mets les guillemets car ce ne sont pas des statistiques, que mon ressenti).

Pourtant, aujourd’hui, j’ai vécu une expérience qui me laisse penser que non, nous assistons bien à un nouvel ère : l’Âge de la Bienveillance. La mode est à la gentillesse et aux petits mots d’encouragement.

Personnellement, je trouve cela merveilleux. :-)

Et ce qui me fait croire ceci, c’est tout simplement l’attitude des personnes (que je ne connaissais pas et dont je ne connais toujours rien) que j’ai rencontrées aujourd’hui dans un cours.

Alors certes, nous avions toutes en commun d’avoir payé pour nous perfectionner sur une compétence quelconque. Mais une compétence manuelle, rien à voir avec les formations en « développement personnel ».

N’empêche, je ne m’attendais pas à autant de bienveillance et de gentillesse, de petits mots d’encouragements et de solidarité. Les erreurs des uns étaient tout de suite accueillies par des « Nous sommes là pour apprendre » ou « Tout le monde fait des erreurs ». Le genre de discours qu’on attend d’un (bon) formateur, mais pas forcément des autres participants à une formation…

Pourtant, tout le monde était sympathique, compatissant et positif.

Et cela m’a marqué car je trouve que c’est de plus en plus souvent le cas. La mode est à la bienveillance. Pourvu que cette mode-là ne soit pas éphémère. :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Les « pensées d’amour »

Le vieux cycliste

Café suspendu

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 700 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

20 mai 2015

La gentillesse enrichit

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 22 min

Loin de chez moi, je rentre dans cette boutique un peu par hasard.

Les vendeurs, une dame et un monsieur d’un certain âge, sont très gentils. Ils me disent aimablement qu’ils me laissent regarder mais qu’ils se tiennent à ma disposition si j’ai besoin de leur aide. En effet, je cherche un objet que je ne trouve pas. Ils ne l’ont pas, mais me montre d’autres objets similaires. Leur boutique est bien achalandée et mes yeux tombent sur quelque chose que je ne cherchais pas mais qui me plaît.

Je suis quasiment certaine que je peux trouver cet objet dans une boutique près de chez moi, ce qui m’évitera de le trimballer pendant le voyage de retour.

Sauf que… Sauf que ces vendeurs sont tellement gentils, que j’ai envie de participer à leur prospérité. J’achète donc l’objet, sachant à qui il fera plaisir.

En effet, il plaît à la personne à qui je l’offre, et je vante tellement la gentillesse des vendeurs, que plusieurs de mes connaissances vont finalement acheter également quelque chose dans cette boutique…

Nos achats sont peut-être dérisoires sur un prix de revient mensuel, mais qui me dit qu’il n’y a pas d’autres personnes qui font comme nous ? Qui vont acheter quelque chose à cet endroit parce qu’ils apprécient la gentillesse du personnel ? :-)

D’où mon titre : la gentillesse enrichit. Financièrement mais aussi en procurant du bonheur à ceux qui le sont.

Il est souvent malaisé d’être désagréable ou agressif avec des personnes gentilles. Et même si on l’est, ensuite on le regrette bien plus que si le comportement de la personne avait été antipathique.

De plus, c’est un cercle vertueux : je suis aimable, donc mon interlocuteur est aimable, etc.

Merveilleux, non?

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Moi je vis chez Amélie Poulain

Le métro, la dame âgée et le livre sur la bonté

Comment passer le temps dans un lieu public ? (en s’entraînant à être heureux)

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 600 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

7 mars 2015

Internet et la solidarité

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 09 min

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Internet fait parfois peur.

Bon, si vous consultez cet article, c’est que probablement vous ne faîtes pas partie de ces réfractaires du Net… ;-)

Mais n’empêche, pour certaines personnes, surtout les personnes âgées, Internet fait peur. Car les autres moyens de communication le dépeignent parfois férocement. Alors, « si la télé le dit », forcément, c’est que c’est vrai. ;-)

Je plaisante, bien entendu, mais trop souvent ces personnes-là vont s’imaginer je ne sais quoi sur Internet. Un repère de pédophiles, de terroristes, etc.

Et c’est vrai qu’il y a probablement ces personnes-là, aussi, sur Internet, mais ce n’est pas la majorité, heureusement. Il y a aussi, surtout, beaucoup de personnes normales qui partagent leurs passions sur ce moyen de communication extraordinaire, et souvent le respect de l’Autre et la gentillesse prévalent.

Mieux, Internet est un moyen de solidarité extraordinaire. Par exemple, prenez ce site de couture qui propose à ceux et celles qui le veulent de coudre un « snood » (sorte d’écharpe tubulaire rapide à coudre et qui tient chaud) pour l’offrir ensuite à une personne sans-abris. Je vous laisse cliquer sur le lien ci-dessous pour découvrir les détails :

http://by-iaorananou.over-blog.com/2014/10/un-snood-pour-un-sans-abri-edition-2014.html

Je viens de le découvrir, mais visiblement c’est la 3e année consécutive que ce blog de couture invite ceux et celles qui le souhaitent d’agir, à leur mesure, pour aider d’autres personnes dans le besoin.

Personnellement, je trouve cette idée extraordinaire. Ne vous répète-je pas régulièrement sur ce blog consacré au bonheur qu’il est nécessaire d’être relié(e) aux Autres pour être heureux, et notamment d’agir pour ne pas déprimer ?

Les autres moyens de communication vont bassinent avec des images de pauvreté, de faim, de chômage et de guerres ? Internet vous permet d’agir…

Plutôt que d’être un témoin passif, vous pouvez vous transformer en acteur et faire « votre part » comme le colibri de la fable.

La collecte des snoods dont je parlais plus haut se terminera le 31 mars 2015, mais je suis certaine qu’en cherchant bien, de nombreuses autres actions de solidarité existent sur le Net. Il suffit de chercher… Et vous pouvez si vous le souhaitez indiquer celles qui vous tiennent à cœur dans les commentaires de cet article. ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La légende amérindienne du colibri

Café suspendu

Chic ! Une bonne résolution !

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 600 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

 

123456...22
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe