Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

24 juillet 2017

Méthode anti-stress : le jardinage

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 19 min

Dans la catégorie des activités qui apaisent et qui permettent au cerveau d’oublier ses soucis, je propose le jardinage (en tant que loisir).

Aller dans une jardinerie, se laisser conseiller par un vendeur compétent, regarder avec attention les plates-bandes des villages ou des voisins, partager quelques astuces avec les-dits voisins, feuilleter des magazines ou des livres spécialisés, consulter des sites internet sur le sujet, autant d’étapes préalables avant le fait de jardiner en soi qui permettent déjà de penser à autre chose.

Et les interactions nécessaires avec les voisins ou le vendeur poussent à la sociabilisation, ce qui est toujours important pour l’accès au bonheur. :-)

Enfin, les bras chargés de pots, de plantes diverses et de terreau, nous voici prêts pour le moment de jardinage en soi : creuser, arroser, ajouter de la terre, tasser… Autant de gestes régressifs qui rappellent les châteaux de sable de notre enfance sur la plage…

Arranger une plate-bande, réfléchir à un agencement. Pas trop de soleil ? Pas trop de vent ? Est-ce que cette couleur jure avec celle-ci ? Est-ce que cette plante se complèterait bien avec celle-là ? Est-ce que cette odeur n’est pas trop entêtante ? Est-ce que si je plante ceci ici, cela éloignera les moustiques pendant les repas d’été ?

Autant de choix à faire, ce qui permet de ne pas penser au reste, à ce qui nous stresse peut-être dans notre travail ou ailleurs.

Et puis les gestes tendres envers les plantes, ces êtres vivants silencieux : débarrasser une feuille de la terre, arroser minutieusement le pied replanté, remettre en ordre une tige, comme une mèche de cheveux autour d’un visage aimé…

Enfin, admirer notre travail. Jour après jour, revenir sur nos pas et admirer notre œuvre, la voir évoluer, s’en occuper aussi encore un peu, jour après jour.

L’avantage du jardinage c’est que vous pouvez choisir dès le départ votre « niveau de difficulté »… Choisir des plants qui demandent beaucoup de soin ou bien, au contraire, demander conseil au vendeur pour obtenir quelque chose de joli avec le minimum d’intervention.

(Imaginez que nous puissions faire pareil avec les enfants : je souhaiterai des enfants sages et obéissants qui ne demandent pas trop de soin, s’il vous plaît… (Je plaisante…)) :-)

Oui, jardiner permet de déstresser. Il paraît même que des études scientifiques ont prouvé que cette activité ralentissait les battements du cœur.

Et prendre soin de son jardin ou de ceux de sa ville, c’est aussi rendre plus joli son lieu de vie, donc plus agréable.

Cela rend heureux ceux et celles qui le regardent… et encore plus ceux et celles qui y vivent ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Le jardin imparfait de Montaigne

Une cabane au fond du jardin

La règle n°6

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

24 mai 2017

Feng shui, pas feng shui

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 14 min

Un déplacement professionnel parmi plein d’autres.

Je choisis l’hôtel par internet, un peu à la va-vite. Mon passage éclair dans cette ville ne me permettant malheureusement pas de jouer au touriste, mon principal critère de recherche est la proximité de la gare.

Le jour J, je débarque donc dans la gare de cette ville et je n’ai, en effet, qu’une rue à traverser pour rejoindre mon hôtel.

Idéal pour y laisser ma valise le lendemain matin avant de filer retrouver mes clients avant de revenir quelques heures plus tard récupérer mon bien avant de sauter dans un train.

Il fait déjà nuit quand j’entre donc dans cet hôtel. Je suis épuisée mais je suis contente à l’idée de découvrir cet hôtel. J’aime les hôtels. Ils fourmillent généralement d’idées de décoration. Et moi  qui suis novice en la matière, je pêche parfois une idée de ci de là pour mon petit chez moi.

Là, l’hôtel est bien et, sincèrement, pour le peu d’heures pendant lesquelles je dois y rester, il me convient tout à fait…

Mais… Comment dire ?…

Certains détails me choquent un peu…

Des détails que je qualifierais de « peu Feng Shui »…

Non pas que je sois particulièrement versée dans cette doctrine (philosophie?), mais j’ai lu un livre sur le sujet et ce que j’en ai retiré est qu’il s’agit essentiellement de conseils pratiques pour organiser des pièces de façon à y vivre heureux.

Et le bonheur, ça c’est mon domaine ! :-)

Or, cet hôtel me laisse pantoise…

Laissez-moi vous expliquer. Tout d’abord, la porte de la chambre n’a pas de clé : c’est la poignée qui comporte un mécanisme de verrou intégré : 4 chiffres de 1 à 4 plus une touche « cadenas » sur laquelle il faut appuyer pour verrouiller la porte. L’hôtelier me donne un numéro et m’explique que de l’extérieur je dois taper ce numéro sur la poignée pour pouvoir ouvrir la porte. Pour fermer la porte à clé, je dois cliquer sur la touche « cadenas ». Sauf que de l’intérieur, je peux appuyer sur la poignée directement pour l’ouvrir. C’est bien, mais comme c’est l’unique moyen de verrouiller la porte (il n’y a aucun mécanisme de fermeture plus traditionnel à l’intérieur de la chambre), je ne suis pas en mesure de vérifier si cela fonctionne…

D’ailleurs c’est l’hôtelier qui se charge de fermer la porte en repartant et j’ignore s’il a réellement fermé. La porte ne me semble même pas fermée correctement sur ses gonds mais… comment savoir ?

Bon… Ne soyons pas parano. Voyons le reste de la chambre… Les toilettes sont à 2 mètres du lit, fermées par une porte coulissante… que vous avez intérêt à bien refermer derrière vous même si vous êtes seul dans la chambre car ils font face… à la courette intérieure de l’immeuble et aux fenêtres de celui d’en face, tout proche !

Quant à la douche à l’italienne, elle est magnifique, très agréable… sauf qu’il n’y a pas de porte à la salle de bain et que la douche est pile dans l’axe de la porte d’entrée de la chambre. C’est à dire que si quelqu’un ne fait par exemple qu’entrouvrir la porte de la chambre, il aura une vue complète sur la personne qui se douche !

Pas dramatique, me direz-vous, mais cela ne permet pas d’être totalement à l’aise quand on se lave…

A retenir donc comme erreurs à ne pas faire dans une future habitation… ;-)

Pour ma part, je ne suis pas sûre de choisir à nouveau cet hôtel-là ! ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Méthode de rangement Konmari

Konmari

Méthode Konmari : dégâts collatéraux

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

27 avril 2017

Boosteur d’énergie

Classé dans : Cas pratique,Entre nous — joy369 @ 12 h 58 min

Vidée, à terre, épuisée…

Mes journées sont si remplies que je n’arrive plus à sourire, ce qui ne me ressemble pas.

En manque de sommeil, en manque de repos, je sens que je suis à bout.

Pas normal.

J’analyse la situation et ce n’est pas normal.

Comment faire quand on se sent à plat ? Au bout du rouleau ?

Vite, réfléchir, trouver une solution avant qu’il ne soit trop tard, avant le burn-out…

Faire du sport ? Excellent. Mais je n’ai pas trop le temps alors je « fais du sport » à ma manière : en privilégiant les escaliers aux ascenseurs et aux escalators.

Manger sainement ? C’est déjà mon cas. Enfin, à 90%.

Me reposer ? Pas souvent le temps, et le manque de sommeil, terrible, m’impose un minimum de repos car je tombe, tout simplement. Pas la peine d’essayer de lire 3 pages d’un bouquin ou d’écouter un podcast de 3 minutes : en quelques secondes mes yeux se sont fermés… Mais cela ne suffit pas.

Alors quoi ?…

Je cherche, cherche… et trouve un début de solution malgré moi. Trop fatiguée pour comprendre ce que j’essayais de lire un matin sur le chemin du travail, je finis, lasse, par fermer le livre pour allumer le lecteur mp3…

De la musique.

Tout simplement.

De la musique pêchue, de la musique qui donne la pêche…

Des airs endiablés qui donnent envie de battre la mesure avec le pied à défaut de pouvoir lancer de tout son corps…

Des refrains entraînants qui rôdent en tâche de fond dans ma cervelle et qui m’accompagnent toute la journée durant…

Oui, j’étais en manque de musique.

La musique sait booster l’énergie de ceux et celles qui n’en ont plus.

La musique est un boosteur d’énergie.

C’est un miracle, je suis à nouveau heureuse et j’ai retrouvé le sourire. :-)

Youpi ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Chanter tout simplement

Se calmer avec « la » musique

La panoplie anti-déprime : écouter de la musique

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 800 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien « Faire un don » en haut à droite du site…

12345...100
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe