Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

10 novembre 2018

« Queen » sans fausses notes

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 46 min

« Génial » a jugé mon amie en me parlant du film « Bohemian Rhapsody » qui raconte la vie de Freddie Mercury et du groupe de rock emblématique « Queen ».

« Génial », ai-je jugé également quelques jours plus tard en sortant du cinéma.

« Très bien » a dit mon conjoint, toujours plus sobre dans l’expression de son enthousiasme.

Et les critiques du public ressemblent aux nôtres : ce film plaît. De façon amusante, il semblerait que les critiques « officielles » ne soient pas aussi dithyrambiques. Un peu comme la musique de Queen, qui fut adorée par le public mais critiquée par la presse…

Mais que m’importe : moi j’écris sur le bonheur et je ne connais rien à la musique et encore moins au cinéma. Et question bonheur, ce film est une grande bouffée d’oxygène.

Je n’avais pourtant pas vraiment envie de ressortir dans le froid et la nuit pour aller à la dernière séance de ciné.

J’ai d’ailleurs tiqué quand mon conjoint, une fois installés dans nos fauteuils de ciné, m’a informée que le film était classé dans les « drames ». (Mais allez-y sans crainte : il n’a rien d’un drame, est plutôt drôle et donne la pêche. Cerise sur le gâteau : les acteurs sont excellents et très ressemblants aux musiciens du groupe).

Ce qui est drôle, c’est que, même si je connais Queen (et que j’aime bien), j’étais même incapable de citer le nom d’une seule de leurs chansons… Pourtant je les connais sûrement toutes…

Et de la vie du chanteur emblématique, je ne savais strictement rien.

Mais tout cela ne m’a pas empêché d’adorer le film et d’être ravie le lendemain matin d’avoir eu l’impression d’avoir rêvé toute la nuit que j’étais à leur concert…

Ne pas être réveillée par des soucis mais par une musique entraînante jouée par un groupe sympathique, quel plaisir !…

Il faudra que je me rappelle d’écouter cette musique les jours de blues.

En attendant, si vous ne l’avez pas encore vu, je vous conseille ce film : « Bohemian Rapshody », le film hommage à Queen, sans fausse note.

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La musique pour être heureux

Boosteur d’énergie

« Chef », un film paisible qui rend heureux

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

25 septembre 2018

Un voyage merveilleux

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 19 min

Il n’y a pas si longtemps, quand l’un de vos proches partait en voyage, ce qui était assez rare car les prix des transports étaient élevés, vous n’aviez que peu de moyen d’avoir des contacts avec lui. Car oui, Internet n’a pas toujours existé. Ni le téléphone portable, les forfaits téléphoniques, etc. Les télécommunications ont été révolutionnées et ce n’était pas il y a si longtemps que cela…

Donc, quand un de vos amis partait en voyage, vous aviez le choix : soit vous vous angoissiez pendant tout son voyage à l’idée qu’il lui soit arrivé quelque chose, soit vous supposiez que tout allait bien et vous vous réjouissiez intérieurement pour ce sacré veinard. :-)

Et vous lui faisiez la fête à son retour, et lui de son côté était plus qu’heureux de vous revoir et de partager ses souvenirs avec vous et de vous écouter lui expliquer ce qu’il s’était passé pendant son absence…

J’ai lu récemment une idée intéressante : et si nous considérions que tout défunt était tout simplement parti pour un merveilleux voyage ? Et si, au lieu de nous lamenter et de nous angoisser de la terrible absence que nous ressentons, nous trouvions la sagesse en nous de prendre le pari qu’une vie après la mort existe et que donc ce n’est pas une absence définitive mais qu’une absence momentanée ?

Je sais que la mort est un sujet tabou dans les pays occidentaux, mais l’avantage d’Internet c’est que vous êtes libre de fermer cet onglet et de ne plus lire cet article. Mais, et si nous osions réfléchir à cette théorie ?

Il paraît que c’est très proche du « pari de Pascal » (qui, de mémoire, concernait plutôt l’existence de Dieu, mais j’avoue qu’il y a bien longtemps que je n’ai pas lu mes classiques de la littérature française).

En bref, qu’avons-nous à perdre à croire que la vie ne s’achève pas avec la mort du corps ? Qu’avons-nous à perdre à nous illusionner peut-être avec la subsistance de l’âme ? Rien. Si cette théorie est fausse, tant pis. Nous aurons vécu heureux jusqu’à notre propre mort, nous consolant plus rapidement du décès des êtres chers, et à notre mort, paf ! Rien ! Pas de vie après la mort, pas d’âme, rien. Sauf qu’on s’en moquera puisque de toutes façons nous serons morts !

Alors que si on fait le pari d’y croire, si on se dit : « Ce n’est rien, on ne se voit plus physiquement mais l’être aimé est là, invisible, mais il est là, et notre amour continue après la mort et nous nous retrouverons un jour quand moi aussi je mourrais », alors il est bien plus simple de se consoler du chagrin d’un décès. L’absence, le manque sont toujours présents. Mais nous pouvons tout de même nous réjouir comme lors d’un voyage lointain où il est compliqué de donner des nouvelles.

Avant Internet et les télécommunications, il n’était guère plus possible de donner des nouvelles depuis l’autre bout de la Terre. Là, imaginons que l’Autre soit juste dans un Autre Monde mais bien présent. Voire invisible mais toujours présent dans notre monde ?

Oui, je sais, quand on est habitué comme je le suis à la vision occidentale et récente de la mort (« Quand on est mort, on est mort et voilà tout ! »), c’est un sacré changement de paradigme… Mais finalement le bien-être qu’on y gagne vaut le coup qu’on prenne le temps de s’y attarder.

Et qui vous empêche de mener votre propre enquête sur le sujet ?

J’ai toujours préféré agir plutôt que déprimer.

Si l’angoisse de la Mort vous obsède, cherchez à savoir ce qu’il se passe derrière. Que sait-on du sujet ? Pourquoi tant de religions de par le monde estiment que la vie continue après la mort ? Ont-elles vraiment tort ? Pourquoi les Êtres Humains ont-ils imaginé que la vie continuait s’il n’y a rien de juste dans cette théorie ?

Je ne dis pas qu’ils ont raison, ni qu’ils ont tort… Mais cela vaut le coup de se faire son propre avis… :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La Filigonde est morte

Le jardin imparfait de Montaigne

Il y a mourir et mourir

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

10 mai 2018

Mon coin de Paradis

Classé dans : Cas pratique,Entre nous — joy369 @ 12 h 27 min

Il y a sur cette Terre un endroit qui est mon coin de paradis. L’endroit dans lequel je me ressource, un endroit où je dois retourner régulièrement sous peine de me faner comme une fleur sans eau. J’ai bien conscience d’avoir plus de chance que les autres puisque je l’ai déjà découvert, mon coin de Paradis, alors que tant d’autres vont le rechercher toute leur vie.

Et surtout, j’ai la chance que ce Paradis me soit accessible.

A mes yeux, l’exil, ce serait l’impossibilité d’y retourner.

Moi qui cours tout le temps, jour après jour, minute après minute, moi qui surprends souvent mon cœur à s’affoler et qui me dis régulièrement qu’il faut que je ralentisse, que je vais finir par faire une crise cardiaque, quand je suis là-bas, je ne fais plus rien.

Enfin, presque plus rien. ;-)

Je me repose. Je rêve. Je lis. Je regarde les arbres, j’écoute le vent. Je me promène…

C’est bien simple, cet endroit, je l’aime tellement que j’ai déjà prévenu tous mes proches depuis des années : à ma mort, c’est là que je veux être enterrée.

La Planète Terre est belle et recèle de nombreux lieux paradisiaques, j’en ai parcouru plusieurs. Mais celui dans lequel je me sens bien, c’est cet endroit-là. Sûrement insignifiant aux yeux d’un autre d’ailleurs. Mais qu’importe. C’est là que je suis bien.

Et c’est cet endroit qui me ressource, qui « recharge mes batteries »…

Si vous avez pensé à un lieu en lisant les mots « mon coin de paradis », c’est que probablement que vous aussi vous avez trouvé votre Paradis. Alors prenez-en soin, n’hésitez pas à y retourner régulièrement. Et qu’importe si ce n’est qu’une vilaine cabane en bois au fond d’une forêt ou un hangar pouilleux au fond de la cour. C’est votre domaine, votre lieu à vous. Votre Paradis.

Un endroit chargé de bonheurs auquel vous penserez quand la vie vous semblera dure, quand vous aurez besoin de vous réfugier mentalement dans un hâvre de paix.

Votre coin de Paradis…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

A la recherche du Paradis

Si je devais décrire le Paradis

Retrouver son chez-soi…

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...103
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe