Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

10 septembre 2017

Faire une bonne action en se lavant ? C’est possible !

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 22 min

 L’idée est charmante, aussi je m’empresse d’en faire de la publicité.

Il y a au milieu de la France un petit village dans l’Allier, Bourbon l’Archambault, connu pour ses sources thermales d’eau chaude. Les curistes y vont chaque année pour se soigner, et pour visiter les ruines de son beau château et rêver aux derniers jours de Mme Montespan, qui mourut ici après sa disgrâce.

 Et c’est dans ce décor pittoresque de joli village français qu’une savonnerie artisanale s’est ouverte. Des produits bio, artisanaux… et un coeur gros comme cela car parmi les jolis savons (j’adore les dessins sur les boîtes), la boutique propose un savon estampillée « SOS Méditerranée ». Un savon solidaire qui permet de reverser, à chaque achat d’un savon de ce type, l’intégralité du bénéfice à une association qui vient en aide aux réfugiés qui fuient leur pays et risquent leur vie à traverser la Méditerranée sur des rafiots de fortune pour rejoindre l’Europe.

Je ne sais pas vous, mais moi j’utilise du savon (plus écologique que les gels douches et autres savons liquides, et surtout moins toxique pour la peau (renseignez-vous si mes propos vous surprennent)), aussi je me dis qu’autant acheter mon savon dans cette savonnerie…

Les adeptes du bio seront contents, les adeptes du « Made in France » aussi, et ceux et celles qui veulent faire une bonne action en se lavant itou.

Voici donc le site Web :

http://lasavonneriebourbonnaise.fr/savon-bio/savons-bio/124-sos-mediterranee.html

Je précise que je ne connais pas les propriétaires et que je ne touche rien sur les ventes. :-)

C’est juste que l’idée me plaît : faire une bonne action sous la douche, sans même y penser… De quoi enlever la saleté… et les ondes négatives… ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Internet et la solidarité

Comment réagir face à la douleur du monde ?

Le chemin du bonheur (selon le Dalaï Lama)

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

23 août 2017

Moins de sel, moins de sucre…

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 55 min

Ca y est !

Je suis enfin allée acheter des livres sur « le traitement métabolique » du docteur Schwartz (pour soigner le cancer) et sur le régime cétogène (qui fait partie de ce traitement complémentaire des traitements habituels du cancer)…

Ne me demandez pas ce que j’en pense, je ne les ai pas encore lus, mais au moins j’ai les livres, je vais pouvoir étudier sérieusement la question…

En flânant dans les rayons de la librairie, j’ai également acheté un livre pour éliminer le sucre de ma vie…

Cela, ce n’est pas gagné…

Car le régime cétogène, c’est pour un proche qui est malade, pas pour moi… (le régime cétogène demande aussi de limiter la consommation de sucre).

Ce n’est pas gagné car je suis très gourmande, et très gourmande de sucre… Mais je vais m’y mettre, c’est ma bonne résolution de retour de vacances… ;-)

Je vais limiter tout doucement, tout comme j’ai déjà limité le sel (et aussi un peu le sucre).

Puisque je sais que le sucre est un poison et que je creuse ma tombe avec mes dents en mangeant gâteaux et autres sucreries, autant être cohérente et essayer de l’éliminer peu à peu de mon alimentation…

Après tout, être en bonne santé est un élément bien pratique pour être plus facilement heureux.

Or, je veux continuer à vivre dans la joie… :-)

Donc je veux continuer à bénéficier d’une excellente santé. :-)

Alors je vais lire ce bouquin et voir comment je m’y mets, peu à peu…

Je sais que c’est possible de limiter quelque chose de son alimentation. Je l’ai déjà fait. Peu à peu. Pour le sel par exemple… Une bonne habitude est de ne pas toucher à la salière avant de goûter le plat… Voire de ne pas mettre la salière sur la table. Comme cela, si vraiment vous voulez ajouter du sel, il faut que ça en vaille la peine car il vous faut vous lever pour aller chercher la salière… (rires)

Pour le sucre, il est possible de se remettre à ne boire que de l’eau pour ceux et celles qui ne le font pas déjà. Par exemple en coupant d’eau toutes les autres boissons peu à peu… Un peu radical si c’est un excellent vin, je le conçois… Ou alors se limiter à une boisson différente que de l’eau à un repas (le goûter pour le jus de fruit, l’alcool lors d’un unique repas de la journée), puis se limiter à un seul verre lors de ce repas.

Pour le sucre, si vous en mettez dans le café, thé et/ tisane, il est assez simple également de limiter peu à peu votre consommation en diminuant les doses progressivement. Comme pour se sevrer des cigarettes avec un patch.

Je suis passée ainsi de… 4 morceaux de sucre par tasse… à aucun.

Les effets positifs sur la santé sont nombreux, renseignez-vous !

Cela vous aidera à rester motivés… :-)

 Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Pourquoi la Santé est mon objectif n°1

8 cuillères de sucre dans un verre d’eau

« J’aime ta cohérence »

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

24 juillet 2017

Méthode anti-stress : le jardinage

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 19 min

Dans la catégorie des activités qui apaisent et qui permettent au cerveau d’oublier ses soucis, je propose le jardinage (en tant que loisir).

Aller dans une jardinerie, se laisser conseiller par un vendeur compétent, regarder avec attention les plates-bandes des villages ou des voisins, partager quelques astuces avec les-dits voisins, feuilleter des magazines ou des livres spécialisés, consulter des sites internet sur le sujet, autant d’étapes préalables avant le fait de jardiner en soi qui permettent déjà de penser à autre chose.

Et les interactions nécessaires avec les voisins ou le vendeur poussent à la sociabilisation, ce qui est toujours important pour l’accès au bonheur. :-)

Enfin, les bras chargés de pots, de plantes diverses et de terreau, nous voici prêts pour le moment de jardinage en soi : creuser, arroser, ajouter de la terre, tasser… Autant de gestes régressifs qui rappellent les châteaux de sable de notre enfance sur la plage…

Arranger une plate-bande, réfléchir à un agencement. Pas trop de soleil ? Pas trop de vent ? Est-ce que cette couleur jure avec celle-ci ? Est-ce que cette plante se complèterait bien avec celle-là ? Est-ce que cette odeur n’est pas trop entêtante ? Est-ce que si je plante ceci ici, cela éloignera les moustiques pendant les repas d’été ?

Autant de choix à faire, ce qui permet de ne pas penser au reste, à ce qui nous stresse peut-être dans notre travail ou ailleurs.

Et puis les gestes tendres envers les plantes, ces êtres vivants silencieux : débarrasser une feuille de la terre, arroser minutieusement le pied replanté, remettre en ordre une tige, comme une mèche de cheveux autour d’un visage aimé…

Enfin, admirer notre travail. Jour après jour, revenir sur nos pas et admirer notre œuvre, la voir évoluer, s’en occuper aussi encore un peu, jour après jour.

L’avantage du jardinage c’est que vous pouvez choisir dès le départ votre « niveau de difficulté »… Choisir des plants qui demandent beaucoup de soin ou bien, au contraire, demander conseil au vendeur pour obtenir quelque chose de joli avec le minimum d’intervention.

(Imaginez que nous puissions faire pareil avec les enfants : je souhaiterai des enfants sages et obéissants qui ne demandent pas trop de soin, s’il vous plaît… (Je plaisante…)) :-)

Oui, jardiner permet de déstresser. Il paraît même que des études scientifiques ont prouvé que cette activité ralentissait les battements du cœur.

Et prendre soin de son jardin ou de ceux de sa ville, c’est aussi rendre plus joli son lieu de vie, donc plus agréable.

Cela rend heureux ceux et celles qui le regardent… et encore plus ceux et celles qui y vivent ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Le jardin imparfait de Montaigne

Une cabane au fond du jardin

La règle n°6

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...114
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe