Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

  • Accueil
  • > Recherche : reconnaitre personne toxique

11 décembre 2013

Accompagnatrice d’Agressifs

Classé dans : Cas pratique,Entre nous — joy369 @ 12 h 02 min

Doubles.

Ces personnes-là sont doubles.

Sympathiques, intelligentes et furieusement drôles, elles se montrent plaisantes en ma compagnie. Souvent brillantes et cultivées, je les admire parfois pour ces connaissances qui me font défaut.

Seuls tous les deux (ou seules toutes les deux car ce ne sont pas que des hommes), nous sommes biens, nous plaisantons et discutons de sujets variés et leur compagnie est généralement fort agréable.

Alors parfois, je me laisse aller à aller dans un lieu public en leur compagnie…

Et là je découvre (ou redécouvre) leur second visage…

…et c’est comme cela que je me retrouve dans le rôle de l’accompagnatrice d’un Agressif…

Leur agressivité n’est jamais contre moi. Ces personnes m’apprécient trop pour m’utiliser comme cible. Et elles sont assez intelligentes pour savoir qu’en cas d’agression verbale de leur part, même si j’accuserais peut-être le coup sans rien dire, elles n’auraient pas l’occasion de me revoir une seconde fois. « Ciao, bye-bye ! La planète est grande : 7 milliards d’individus, j’en trouverais bien des moins agressifs ! » ;-)

Mais si leur agressivité ne me touche pas directement, combien je me sens agressée et insultée personnellement quand ils ou elles agressent et insultent notre entourage…

Que ce soit le serveur rabroué parce que les couverts sont sales, ou qu’il est trop lent, ou que la musique est trop forte, ou bien des remarques péjoratives sur telle ou telle personne autour de nous. Chacune de ces remarques m’en apprend moins sur l’objet de la remarque que sur la personne que j’accompagne et qui lance de la boue. Avec, toujours, un ton agressif que je supporte mal…

Dernièrement, un collègue de travail m’a couverte de honte en moins de 10 secondes. Nous étions dehors et nous étions sur le point de rentrer dans un bâtiment. La porte du dit-bâtiment est une porte « tournante », comme à l’entrée de certains grands supermarchés. Nous attendions que le premier « sas » soit devant nous pour nous y engouffrer. Dans l’autre sens, venait un jeune homme, visiblement stressé, qui allumait sa cigarette dans le sas afin de la fumer dehors. Bien entendu, il aurait dû attendre 3 secondes, c’est à dire qu’il aurait dû attendre d’être physiquement dehors pour allumer sa cigarette. Et mon collègue m’en fit la remarque avec une hargne non maîtrisée : « Regarde-moi ce c… !!! Il ne peut pas attendre d’être dehors pour allumer sa cigarette ! »

Remarque à laquelle je ne répondis pas… occupée à… saluer par son prénom le dit « c… » que, moi, je connaissais.

Ce dernier avait d’ailleurs probablement entendu la remarque acide du collègue que j’accompagnais…

Entendons-nous bien : je ne suis pas « pro-cigarette », au contraire, je considère que c’est une nuisance et ceux qui fument ne se rendent malheureusement pas compte combien ils empoisonnent « aussi » leur entourage (dont moi) en fumant près d’eux. Je milite également pour le respect d’autrui et la politesse. Et c’est vrai que le fumeur aurait dû attendre quelques secondes d’être sorti du sas, d’être dehors, pour allumer sa cigarette.

Mais est-ce une raison pour être agressif à ce point ?…

Sans l’intervention de mon collègue, j’aurais probablement taquiné gentiment le fumeur en le saluant d’un joyeux : « Ben non alors, t’as tout pollué le sas en allumant ta cigarette ! »… ou d’un affectueux « Ouh là, tu es stressé toi, pour fumer avant même d’être dehors, que se passe-t-il ? »

Mais là ? Que pouvais-je dire ?… Après une remarque agressive et hargneuse ?…

Rien. Tout le monde a été gêné. Sauf peut-être l’agresseur… sauf que depuis je refuse régulièrement de prendre un café dehors en sa compagnie…

Je reprendrais un café avec lui une autre fois, quand j’aurais digéré l’incident. ;-)

Je n’aime pas accompagner des Agressifs… ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Comment reconnaître une personne toxique ?

Eviter les remarques stupides au travail

On ne peut pas aimer tout le monde

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur. Il y a 300 articles sur ce thème dans les archives qui attendent que vous les découvriez, et j’en ajoute très régulièrement… A vrai dire chaque jour ou presque… (rires)
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous. Je ne sais pas trop à quoi cela sert à vrai dire mais je suppose que cela permet d’inciter d’autres internautes à découvrir ce blog, ce qui me semble être une bonne chose mais je ne suis pas impartiale sur ce sujet puisque j’en suis l’auteur… ;-)

Afin de rechercher d’autres articles de votre choix, vous pouvez cliquer sur le calendrier ou les autres outils de droite. :-)

Et si vous souhaitez laisser un commentaire amical, c’est juste en dessous.

Et n’oubliez pas de vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles. Je crois même qu’ainsi vous évitez la publicité…

Sinon, vous pouvez toujours taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

9 décembre 2013

Sachez reconnaître le harcèlement moral

Classé dans : Les grands principes — joy369 @ 12 h 01 min

4 minutes.

Je n’ai même pas eu le courage de dépasser les 4 minutes…

Auriez-vous le courage de faire mieux que moi ?…

Je parle de cette vidéo d’un quart d’heure sur le harcèlement moral : http://harcelementmoral.wordpress.com/2013/03/24/fred-et-marie-le-spot-qui-denonce-les-pervers-narcissiques/

Ce petit film présent un couple ordinaire : Fred et Marie, dans leurs activités quotidiennes.

Dans le peu que j’ai vu (un peu longuet au début, zappez sans souci jusqu’à la fin de la première minute), on peut regarder Fred faire son jogging matinal pendant que Marie épluche des carottes.

Déjà cela m’énerve… Cela laisse à penser que c’est « normal ». L’un prend soin de lui pendant que l’autre fait la cuisine pour les deux. Peut-être est-ce exceptionnel, peut-être est-ce que Fred fait d’autres choses pour eux deux pendant que Marie prend soin d’elle, mais le titre du blog me fait penser que ce n’est pas le cas.

Puis, avec un ton doux et gentil, Fred commence peu à peu à « détruire » Marie. Une petite remarque sur la cuisine, pas « aussi bien que ce que fait sa propre mère ». Puis son ton aimable et gai auprès d’un tiers (en l’occurrence une copine de Marie au téléphone) à qui il dit que Marie ne peut pas répondre car elle est occupée (Mais mon gars, qui t’empêche d’aller éplucher les carottes à sa place et de lui passer le combiné???), copine qu’il déteste, on l’apprend plus tard, puis il reproche à Marie d’avoir invité à dîner la dite copine… et lui interdit de l’inviter.

Mais attention, tout en douceur, gentiment… En agitant le drapeau de leur amour. « Qui est le plus important ? Ta copine ou notre amour ? »

Ben oui voyons, Marie devrait comprendre…(ironie)

Elle ne sera jamais aussi bien que sa belle-mère, elle n’est entourée que d’amis ou de famille qui ne lui font pas du bien, lui seul l’aime et peut la comprendre… mais la façonne à sa manière, telle une poupée.

Attention, personnage toxique !…

Si on exclue les grands drames de l’humanité, guerres, maladies, etc, le harcèlement moral est l’un des pires ennemis du bonheur car le plus insidieux. Si votre partenaire vous frappe, c’est atroce et je vous conjure de partir en courant pour ne plus revenir, mais vous vous en rendez compte. Là Marie ne s’en rend peut-être pas compte. Elle est prisonnière. « Fred l’aime ».

Je ne regarde même pas la fin de la vidéo tellement je devine d’avance ce qu’il va se passer et combien cela m’est odieux.

Mais j’estime de mon devoir de vous alerter, vous mes lecteurs. Faites passer le message.

Halte au harcèlement moral.

Sachez reconnaître les premiers signes et rebellez-vous.

A la première critique aigre-douce, confrontez votre futur bourreau potentiel : « Pourquoi dis-tu cela ? Que cherches-tu au juste ? »

Vous seul(e) pouvez vous défendre dès le début.

Courage !

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Faites-vous partie de ce genre d’homme ?

Comment reconnaître une personne toxique ?

Est-ce que votre partenaire de vie est toxique ?

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur. Il y a 300 articles sur ce thème dans les archives qui attendent que vous les découvriez, et j’en ajoute très régulièrement… A vrai dire chaque jour ou presque… (rires)
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous. Je ne sais pas trop à quoi cela sert à vrai dire mais je suppose que cela permet d’inciter d’autres internautes à découvrir ce blog, ce qui me semble être une bonne chose mais je ne suis pas impartiale sur ce sujet puisque j’en suis l’auteur… ;-)

Afin de rechercher d’autres articles de votre choix, vous pouvez cliquer sur le calendrier ou les autres outils de droite. :-)

Et si vous souhaitez laisser un commentaire amical, c’est juste en dessous.

Et n’oubliez pas de vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles. Je crois même qu’ainsi vous évitez la publicité…

Sinon, vous pouvez toujours taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

6 décembre 2013

Choisir ses praticiens avec soin

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 42 min

Parfois, nous n’avons pas le choix : il n’y a qu’un seul médecin dans le village et nous devons nous en contenter. Ou bien notre maladie est si spécifique que nous sommes obligés d’aller consulter telle ou telle personne.

Mais parfois nous avons le choix. Et entre tous, je vous invite à choisir le praticien que vous irez voir selon d’autres critères que professionnels. Si ces docteurs vous semblent tous également qualifiés et que vous n’êtes pas compétent pour les départager, je vous propose de les choisir selon leur gentillesse et leur humanité.

Je repense à cette cliente, jolie femme un peu ronde, qui me racontait, encore effrayée, comment son gynécologue-homme l’avait reçue en la dévisageant froidement pour ensuite lui asséner : « Vous vous trompez d’endroit, je ne suis pas vétérinaire, je ne soigne pas les vaches ».

Cette répartie inouï de la part d’un docteur, et digne du site viedemerde.fr, est d’une violence extrême.

Mon amie Valérie me confiait récemment qu’elle allait suivre mon conseil et choisir avec soin les praticiens qu’elle consultait. Elle me narra sa mésaventure avec une ophtalmologiste :

« J’y suis allée pour mes deux fils et moi. Nous étions seuls dans la salle d’attente quand elle surgit d’un coup et, sans même nous saluer, nous dit sèchement : « Ne rentrez pas de suite, je reviens ». Je ne lui avais rien demandé et je n’avais eu aucun geste pour me diriger vers son cabinet. Ensuite, comme j’invitais les enfants à rentrer avec moi à sa suite, elle nous rétorqua d’un ton sec qu’il était hors de question qu’ils soient dans son cabinet pendant qu’elle m’auscultait. Elle laissa donc mes enfants dans le couloir, seuls, comme des chiens, la porte entrouverte. Ils n’ont tout de même que 3 et 5 ans !… »

Et elle me raconta comment la doctoresse leur avait coupé la parole plusieurs fois avec un « Chut ! » agressif dès que l’un ou l’autre osait parler…

Bonjour l’ambiance !… ;-)

Valérie sortit de la consultation outrée et bien décidée à ne plus remettre les pieds chez cette femme agressive.

Personnellement, j’essaie de trier de la même façon toutes les personnes avec qui je traite en ayant la possibilité de choisir. Que ce soit un gadget dans une boutique ou quelque chose de plus important, je n’achète rien aux personnes désagréables… et je peux faire des kilomètres pour retourner voir un médecin sympathique. ;-)

Comme le dit Stefan Einhorn dans « L’art d’être bon » : la gentillesse est un avantage concurrentiel. A valeur égale, vous irez acheter le bien ou le service chez le commerçant qui est le plus gentil.

Elle est finie, l’époque où seuls les commerciaux agressifs aux dents longues étaient plébiscités ! ;-)

Revoyons nos paradigmes !

Et en attendant, moi je choisis mes commerçants et mes médecins avec soin… ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Le virus de l’optimisme

Gentil magicien ou vilain sorcier ?

Comment reconnaître une personne toxique ?

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur. Il y a 300 articles sur ce thème dans les archives qui attendent que vous les découvriez, et j’en ajoute très régulièrement… A vrai dire chaque jour ou presque… (rires)
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous. Je ne sais pas trop à quoi cela sert à vrai dire mais je suppose que cela permet d’inciter d’autres internautes à découvrir ce blog, ce qui me semble être une bonne chose mais je ne suis pas impartiale sur ce sujet puisque j’en suis l’auteur… ;-)

Afin de rechercher d’autres articles de votre choix, vous pouvez cliquer sur le calendrier ou les autres outils de droite. :-)

Et si vous souhaitez laisser un commentaire amical, c’est juste en dessous.

Et n’oubliez pas de vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles. Je crois même qu’ainsi vous évitez la publicité…

Sinon, vous pouvez toujours taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

12345
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe