Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

  • Accueil
  • > Recherche : reconnaitre personne toxique

1 février 2016

« Prends les enfants et va-t-en ! »

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 03 min

Marie-Claude me plaît. Ronde, proche de la retraite, elle a sa façon bien à elle d’appeler chacune de ses collègues féminines « Ma cocotte » avec le ton d’une grand-mère dynamique à qui on ne la raconte pas.

Oui, Marie-Claude me fait rire.

Mais Marie-Claude me plaît aussi car elle est directe et ne passe pas par quatre chemins… et qu’elle n’hésite pas à parler de son passé d’ancienne femme battue. Mais elle a eu de la chance : son mari est mort.

Terrible à écrire, non? Avoir de la chance car son mari est mort. Pourtant, malheureusement, je connais plusieurs femmes à qui cette phrase s’applique, plusieurs femmes qui sont devenues « lumineuses » et enfin heureuses une fois leur conjoint enterré. Et croyez-moi, ce n’était pas pour une question d’héritage. Mais bien, à chaque fois, pour des coups, des insultes, du harcèlement, des viols peut-être…

Alors, sans rentrer dans les détails, Marie-Claude en parle. Oui, elle a été battue. Oui, c’était horrible mais elle n’osait pas partir. Parce que cela ne se faisait pas, parce qu’elle l’aimait, parce que, surtout, à force de la rabaisser, Marie-Claude se sentait incapable d’attirer autre chose que de la violence de la part des hommes.

Aujourd’hui, Marie-Claude est à nouveau en couple. Un copain de son ex-mari. Qui n’ignore rien de son passé. Et qui lui, la respecte et la couvre de tendresse.

Alors Marie-Claude est heureuse et elle assène autour d’elle des phrases : « Si un mari te frappe, prends les enfants et va-t-en ! » Et elle explique que ce sera de pire en pire, que la femme sera peut-être la première victime mais viendra un temps où il s’en prendra aussi aux enfants. Et que de toutes façons c’est une situation terrible à vivre pour les enfants.

Alors il ne faut pas hésiter, et tant pis si c’est dur, tant pis si on l’aime : il faut partir. Et ne jamais revenir.

Par chance, moi je ne suis pas concernée. Mais je suis d’accord avec elle donc je la soutiens à chaque fois que nous en parlons. Et j’insiste, même si aucune femme de l’assemblée ne semble concernée.

Parce que je me dis qu’il faut le répéter et le répéter aux femmes : elles sont dignes d’être aimées telles qu’elles sont et ne méritent pas un partenaire pareil.

Alors j’en parle, et, comme avec ce blog, je me dis que peut-être que mes mots ne servent à rien mais que, peut-être, ils font faire écho chez quelqu’un et sauvez cette personne ou l’amener à trouver son chemin du bonheur.

Et parfois, croyez-moi, on n’a pas toujours envie d’avoir raison…

C’est pour cela que je suis tombée des nues quand Teresa m’a appris qu’après 20 ans de vie commune, elle avait mis dehors son conjoint. Comme elle gardait une grande discrétion sur ce dernier, je me doutais bien que ce n’était pas le grand amour. Mais quand elle m’a appris ses crises de colères (à lui), son mépris, ses insultes, et pour finir ses coups, j’ai compris. Encore un partenaire toxique!…

Je l’ai laissée m’en parler, longtemps, je l’ai consolée et je l’ai encouragée : oui, elle avait fait le bon choix, oui, ses enfants l’approuveraient un jour, une fois grands. Et je n’ai pas été surprise quand Teresa m’a dit que le déclic avaient été les mots de Marie-Claude : « Prends les enfants et va-t-en ! »…

Et si je suis attristée de la mésaventure de Teresa, je suis heureuse que Marie-Claude ait pu, indirectement, lui ouvrir les yeux et l’aider à franchir le difficile pas de l’indépendance.

Alors je persévère à répéter la même chose : ne laissez personne vous asservir. Et si toutes les femmes harcelées ou battues quittaient leurs conjoints cruels, ces hommes arrêteraient leurs tortures mentales ou physiques.

Le jour viendra où tous nous vivrons heureux et en paix.

Je veux le croire…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Pourvu qu’elle fasse une fausse-couche !

Sachez reconnaître le harcèlement moral

Comment reconnaître une personne toxique ?

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 700 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

2 décembre 2015

Pourvu qu’elle fasse une fausse-couche !

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 29 min

C’est terrible.

Pourtant, après avoir écouté l’histoire de cette femme enceinte de quelques mois, je ne peux m’empêcher de lui souhaiter de faire une fausse couche…

Atroce, non?

Pourtant je trouve cela merveilleux, d’avoir un bébé pour un couple désireux d’avoir des enfants.

Et je ne souhaiterais à personne de perdre cet embryon humain souvent si attendu…

Pourtant…

Pourtant là, je m’interroge…

La situation est assez banale : une femme, récemment mariée, qui découvre soudain un autre visage de son mari. Très attentionné auparavant, il s’est transformé en tyran domestique qui la flique, lui fait des scènes de jalousie au moindre retard et lui confisque son téléphone portable pour surveiller qui elle appelle…

Femme « libérée » (je déteste cette expression!), elle lui dirait d’aller se faire voir ailleurs si… elle n’était pas tombée enceinte.

Et depuis, les petites vexations se multiplient. Les interdictions de sortir avec les copines, les obligations « domestiques »… Lucide, la future maman devine que la relation se soldera probablement par un divorce… Mais qu’il est éprouvant de vivre cela en étant enceinte…

Et quelle tristesse pour ce bébé à venir… Pas encore né et déjà des parents qui…

Qui quoi déjà ?

Non, ils ne se déchirent pas.

Non, ils ne se battent pas. Du moins pas encore…

Pour le moment l’un exerce une pression inexorable sur l’autre… Peu à peu… Une « liberté » restreinte, puis une autre… Je n’ai pas le détail, mais j’imagine le discours qui va avec : une manipulation sournoise ou des plaintes, voire une fausse considération : « C’est pour ton bien que je fais cela »…

TO-XIQUE…

Le mot explose dans ma tête en lettres rouges. Toxique, toxique ! Alerte ! Conjoint toxique !…

Mais je ne connais pas cette femme personnellement.

Et même si je la connaissais, que lui conseillerais-je ?…

C’est si délicat.

Même si je suis convaincue que rester avec un conjoint toxique est une hérésie, comment la convaincre, elle ?

Même si je devine que plus on reste longtemps avec un partenaire toxique et plus il est difficile de s’en défaire, comment l’en persuader ?

La naissance du bébé n’arrangera rien, cela j’en suis certaine. La future mère se retrouvera encore plus facilement prisonnière de son geôlier de mari.

Je ne peux rien faire, je n’ai été que le réceptacle de son histoire. Quelqu’un d’autre m’a parlé d’elle. Et même si c’est horrible, j’avoue, en pensant à elle je lui souhaite de faire une fausse-couche…

Si cela peut être le meilleur moyen pour qu’elle se libère rapidement de son mari (dont elle aurait déjà divorcé si elle n’était pas enceinte)…

Mais d’un autre côté, si vraiment nos pensées ont un pouvoir, est-ce que réellement je voudrais qu’une femme, quelles que soient les circonstances, fasse une fausse-couche ? Non, bien sûr que non, je ne souhaite à personne ce drame-là.

Alors qu’espérer pour cette femme ? « Que tout aille pour le mieux »…

Et c’est avec cette pirouette digne de M.Coué que je finis cet article dont le seul but aura été d’alerter les lecteurs du danger des partenaires toxiques… J’ai déjà écrit plusieurs articles sur le sujet. Par pitié, ne laissez personne limiter votre liberté, et surtout pas au nom de « l’amour qu’il vous porte »… Si vous êtes majeur(e), vous devriez être libre de vos pensées et de vos actions.

Attention aux personnes toxiques !…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Comment reconnaître une personne toxique ?

Est-ce que votre partenaire de vie est toxique ?

Comment gâcher sa vie

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 700 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

28 décembre 2014

Vouloir à tout prix avoir raison

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 32 min

C’est amusant : quand je lis le titre de cet article, je songe automatiquement à une ancienne collègue…

Cette femme, agressive et probablement très malheureuse dans sa vie quotidienne, devenait rapidement odieuse dès qu’elle sentait que, dans une discussion, on ne lui donnait pas raison.

Il fallait, coûte que coûte, qu’elle prouve au monde qu’elle avait raison.

C’en était presque maladif, comme si sa vie en dépendait.

Évidemment, elle n’avait pas toujours raison ; loin s’en fallait…

Mais à chaque fois, c’était une lutte pour l’amener à réaliser ses torts. Et elle, en bonne collègue toxique, hurlait et glapissait qu’elle avait raison, parfois à la limite de l’insulte concernant l’intelligence de ceux et celles qui ne lui donnaient pas raison.

Car, après tout, comment pouvait-on croire qu’elle puisse ne pas avoir raison ? ;-)

C’était vraiment comme si sa vie tournait autour de cette obsession : prouver au monde qu’elle avait raison.

J’ai travaillé plusieurs années en sa compagnie et j’avoue que c’est très difficile de travailler ainsi avec ce genre de personnes. A tout moment, elle se mettait à exploser et à tempêter, même sur les sujets les plus banals, et elle cherchait à « casser » ses interlocuteurs face à un plus grand nombre de témoins possibles. Pour lui faire admettre raison, il fallait vraiment avoir la possibilité de lui prouver par A + B qu’elle avait tort. Et encore, elle trouvait alors des excuses ou je ne sais quel prétexte et ne s’excusait jamais pour son comportement (facilement destructeur en milieu professionnel).

Tout comme elle ne reconnaissait jamais avoir eu tort. Jamais.

Pourtant, dans la vie professionnelle comme dans la vie personnelle, nous gagnerions tous à « écouter » le message de l’autre et à lui prêter attention. Car souvent, il n’y a pas qu’une unique solution, et la réflexion « par équipe » apporte plus qu’une réflexion individuelle.

Et, même si l’autre a tort, il peut être intéressant de comprendre pourquoi son cheminement intellectuel l’a amené à telle solution.

« L’écoute des autres »… Voici bien une compétence que cette collègue ne possédait pas.

Elle nous a forcé à renforcer notre patience et notre calme face à ses crises hystériques mais, comme pour toutes les personnes toxiques, le véritable soulagement n’a eu lieu qu’à son départ…

Je n’ai jamais su si elle avait compris à quel point nous étions heureux de nous débarrasser d’elle. Évidemment, je ne lui en ai jamais parlé, à quoi bon la rendre triste ?

Je crois qu’elle se croyait appréciée… mais qu’il est dur d’apprécier une personne qui veut toujours avoir raison…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Comment reconnaître une personne toxique ?

Accompagnatrice d’agressifs

La tyrannie de Steve Jobs

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 500 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

1234
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe