Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

  • Accueil
  • > Recherche : reconnaitre personne toxique

20 janvier 2019

Le 1000e article !

Classé dans : Cas pratique,Entre nous,Les grands principes — joy369 @ 12 h 14 min

Voilà. Je suis arrivée au 1000e article de ce blog sur le bonheur:-)

Pas étonnant que je me dise parfois que j’ai déjà tout dit…

Cela fait donc déjà un sacré nombre de conseils pour apprendre à être heureux ou à le rester. :-)

Le 1000e article… C’est un peu stressant : je voudrais qu’il soit exceptionnel, mais en quoi il le serait plus que les autres ? J’ai déjà dit tellement de choses sur le bonheur !…

Je vous propose donc plutôt une liste des articles, parfois anciens, qui me semblent incontournables pour quiconque souhaite obtenir des pistes pour être heureux.

Pour être heureux, il faut déjà se connaître, savoir ce qui nous plaît et ce qui nous déplaît. Le fameux « Connais toi toi-même » des philosophes. Ensuite, fort de ce constat, il est important de définir nos 10 objectifs de vie. Ces objectifs seront différents, mais nous devrions les conserver en tête régulièrement pour toujours aller dans la bonne direction. Exemple : mon objectif n°1 est de rester en bonne santé, alors j’évite ce qui peut lui nuire (sédentarité, alcool, cigarettes, drogues…).

Pour cela, je prends conscience qu’une journée fait 24h pour tout le monde, et que même s’il existe des moyens « d’acheter du temps« , c’est à moi de gérer mon temps correctement en faisant passer ce qui est prioritaire à mes yeux en premier (« Mes grosses pierres« ). Exemple : si votre travail n’est pas l’une de vos priorités, pourquoi est-ce qu’il occupe tout votre temps ? A moins qu’il ne serve à vous permettre de gagner votre vie et que vous ayez conscience que cet argent gagné vous permet de soigner votre santé, prendre soin de vos proches, vous offrir une sécurité, etc. Mais prenez-en conscience… :-) Cela donnera du sens à votre vie.

Ensuite, pour être heureux, je ne peux pas m’isoler. Le bonheur passe par autrui. D’abord en évitant les personnes toxiques. Rayez-les de votre carnet d’adresse sans sourciller. Mais par contre n’hésitez pas à rencontrer de nouvelles personnes et d’apprécier les personnes agréables et positives qui vous entourent.

Et pour leur rendre hommage, inutile de leur offrir des cadeaux coûteux, mais offrez-leur des compliments sincères. Ou partagez des moments inoubliables ensemble. Les souvenirs heureux sont plus utiles que les objets.

Pour renforcer votre propension au bonheur, vous pouvez vous appuyer sur des listes de musique, livres, films qui vous rendent heureux. Voire lire aussi des auteurs qui savent éveiller votre être au bonheur…

Enfin, l’arme secrète, le « Secret » dont parlent certains, partez du principe que vos pensées sont créatrices et que vous vivrez ce à quoi vous pensez suffisamment. Que ce soit négatif ou positif…

Alors changez d’état d’esprit pour ne vous focaliser que sur ce qui fonctionne bien.

J’oublie certainement beaucoup d’autres conseils, je ne peux pas tout résumer en un article… Donc n’hésitez pas à fouiller dans ce blog, vous trouverez sûrement de quoi accéder au bonheur !…

Amicalement,

Joy

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

25 février 2018

Le coeur fendu en deux

Classé dans : Entre nous,Les grands principes — joy369 @ 12 h 43 min

J’écris un blog sur le bonheur depuis juin 2012.

J’ai déjà écrit presque 1000 articles pour expliquer comment être heureux.

J’aborde presque tous les thèmes et j’ose parler de tous les sujets.

Y compris des relations toxiques.

Car personne ne peut être heureux s’il est englué dans une relation toxique, quelle qu’elle soit. Que ce soit votre mère ou votre conjoint(e), une personne toxique doit être éloignée. Qu’elle se soigne, qu’elle aille se faire voir avec d’autre personnes toxiques, qu’importe. Mais cela ne doit pas vous concerner.

Eloignez-vous au plus vite !…

Attention, danger !…

Même sans parler de violence physique (et pourtant elle existe), la violence psychique fait également des dégâts.

Dans un cas comme dans l’autre, fuyez !…

Faîtes-le pour vous, pour vos enfants si vous en avez, pour ces inconnus à qui votre courage servira d’exemple pour se sauver eux aussi de situations périlleuses.

Vous l’ignorez encore, mais il y a du soleil derrière les nuages et les larmes. Beaucoup de soleil.

Quand je reçois un message concernant un témoignage de toxicité, j’en ai le cœur fendu.

Fendu en deux.

Alors je prie à ma façon maladroite d’athée pour que vous trouviez le courage de faire ce qu’il faut pour retrouver votre liberté.

Les Êtres Humains ont été créés libres. Et si d’autres au cours des siècles ont cherché à les réduire en esclavage, de tous temps, ils se sont battus pour leur Liberté.

Hommes, Femmes, Noirs, Blancs, de telle religion ou de telle autre, de telle ethnie ou de telle autre, qu’importe. Nous sommes nés libres et égaux.

Et quand vous êtes pris dans les manipulations d’une personne toxique, vous n’êtes plus vraiment libre.

Alors avant toute chose il vous faut retrouver votre liberté.

Je n’exprimerai jamais assez bien le bonheur de ces femmes que je connais qui ont su se libérer de l’emprise d’un ancien mari/ conjoint voire de leur mère possessive…

Quelques rappels :

  • Nul ne peut vous réclamer votre salaire ni vous interdire de moyen de paiement
  • Nul ne doit vous contraindre à lui téléphoner quotidiennement
  • Nul ne doit vous obliger à rendre des comptes pour une raison ou une autre (sauf votre patron pendant vos horaires de travail, mais ça c’est différent) ;-)
  • Aucune violence physique n’est excusable, même pas celle contre vos enfants sous le prétexte que ce sont vos enfants
  • Si vous vous sentez mal à l’idée d’être en contact avec une personne en particulier, écoutez votre coeur et éloignez-vous-en. Et cela vaut aussi pour les « ami(e)s ».

La vie est belle, réellement.

A vous de tout faire pour que vous puissiez vous en apercevoir.

Courage !

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

« Prends les enfants et va-t-en ! »

Pourvu qu’elle fasse une fausse-couche !

Comment reconnaître une personne toxique ?

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

1 février 2016

« Prends les enfants et va-t-en ! »

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 03 min

Marie-Claude me plaît. Ronde, proche de la retraite, elle a sa façon bien à elle d’appeler chacune de ses collègues féminines « Ma cocotte » avec le ton d’une grand-mère dynamique à qui on ne la raconte pas.

Oui, Marie-Claude me fait rire.

Mais Marie-Claude me plaît aussi car elle est directe et ne passe pas par quatre chemins… et qu’elle n’hésite pas à parler de son passé d’ancienne femme battue. Mais elle a eu de la chance : son mari est mort.

Terrible à écrire, non? Avoir de la chance car son mari est mort. Pourtant, malheureusement, je connais plusieurs femmes à qui cette phrase s’applique, plusieurs femmes qui sont devenues « lumineuses » et enfin heureuses une fois leur conjoint enterré. Et croyez-moi, ce n’était pas pour une question d’héritage. Mais bien, à chaque fois, pour des coups, des insultes, du harcèlement, des viols peut-être…

Alors, sans rentrer dans les détails, Marie-Claude en parle. Oui, elle a été battue. Oui, c’était horrible mais elle n’osait pas partir. Parce que cela ne se faisait pas, parce qu’elle l’aimait, parce que, surtout, à force de la rabaisser, Marie-Claude se sentait incapable d’attirer autre chose que de la violence de la part des hommes.

Aujourd’hui, Marie-Claude est à nouveau en couple. Un copain de son ex-mari. Qui n’ignore rien de son passé. Et qui lui, la respecte et la couvre de tendresse.

Alors Marie-Claude est heureuse et elle assène autour d’elle des phrases : « Si un mari te frappe, prends les enfants et va-t-en ! » Et elle explique que ce sera de pire en pire, que la femme sera peut-être la première victime mais viendra un temps où il s’en prendra aussi aux enfants. Et que de toutes façons c’est une situation terrible à vivre pour les enfants.

Alors il ne faut pas hésiter, et tant pis si c’est dur, tant pis si on l’aime : il faut partir. Et ne jamais revenir.

Par chance, moi je ne suis pas concernée. Mais je suis d’accord avec elle donc je la soutiens à chaque fois que nous en parlons. Et j’insiste, même si aucune femme de l’assemblée ne semble concernée.

Parce que je me dis qu’il faut le répéter et le répéter aux femmes : elles sont dignes d’être aimées telles qu’elles sont et ne méritent pas un partenaire pareil.

Alors j’en parle, et, comme avec ce blog, je me dis que peut-être que mes mots ne servent à rien mais que, peut-être, ils font faire écho chez quelqu’un et sauvez cette personne ou l’amener à trouver son chemin du bonheur.

Et parfois, croyez-moi, on n’a pas toujours envie d’avoir raison…

C’est pour cela que je suis tombée des nues quand Teresa m’a appris qu’après 20 ans de vie commune, elle avait mis dehors son conjoint. Comme elle gardait une grande discrétion sur ce dernier, je me doutais bien que ce n’était pas le grand amour. Mais quand elle m’a appris ses crises de colères (à lui), son mépris, ses insultes, et pour finir ses coups, j’ai compris. Encore un partenaire toxique!…

Je l’ai laissée m’en parler, longtemps, je l’ai consolée et je l’ai encouragée : oui, elle avait fait le bon choix, oui, ses enfants l’approuveraient un jour, une fois grands. Et je n’ai pas été surprise quand Teresa m’a dit que le déclic avaient été les mots de Marie-Claude : « Prends les enfants et va-t-en ! »…

Et si je suis attristée de la mésaventure de Teresa, je suis heureuse que Marie-Claude ait pu, indirectement, lui ouvrir les yeux et l’aider à franchir le difficile pas de l’indépendance.

Alors je persévère à répéter la même chose : ne laissez personne vous asservir. Et si toutes les femmes harcelées ou battues quittaient leurs conjoints cruels, ces hommes arrêteraient leurs tortures mentales ou physiques.

Le jour viendra où tous nous vivrons heureux et en paix.

Je veux le croire…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Pourvu qu’elle fasse une fausse-couche !

Sachez reconnaître le harcèlement moral

Comment reconnaître une personne toxique ?

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 700 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

12345
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe