Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

8 mai 2017

Hymne à la joie, hymne à l’universelle humanité

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 34 min

Je découvre avec un grand plaisir ces paroles attribuées à l’hymne à la joie, l’hymne de l’Union Européenne. L’hymne est normalement « sans paroles » à cause du multi-linguisme de l’UE, mais certaines paroles lui sont données parfois, dont cette version que j’aime beaucoup :

Que la Joie qui nous appelle,
Nous accueille en sa clarté,
Que s’éveille sous son aile
L’allégresse et la beauté !

Plus de haine sur la terre,
Que renaisse le bonheur ;
Tous les Hommes sont des frères,
Quand la Joie unit les cœurs.

Peuples des cités lointaines
Qui rayonnent chaque soir,
Sentez-vous vos âmes pleines
D’un ardent et noble espoir ?

Luttez-vous pour la justice,
Êtes-vous déjà vainqueurs ?
Ah ! Qu’un hymne retentisse
À vos cœurs mêlant nos cœurs.

Si l’Esprit vous illumine,
Parlez-nous à votre tour,
Dites-nous que tout chemine
Vers la paix et vers l’amour.

Dites-nous que la Nature
Ne sera que joie et fleurs,
Et que la Cité future
Oubliera le temps des pleurs.

Peuples des milliers d’étoiles
Qui palpitent loin d’ici,
Par delà les sombres voiles
Frères, vous chantez aussi !

L’avenir sacré commence
Par un pur et vaste chœur
Frères, tout ce monde immense
N’est qu’un seul et même cœur.

Certains diront que c’est un peu simpliste, mais je revendique mon côté « Amélie Poulain » et je savoure l’espoir de ces paroles. :-)

Ne serait-ce que le titre : « l’hymne à la joie »… La joie! Tout un programme ! J’adore ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La beauté du monde l’âme sereine

Les pensées sont créatrices

Hymne à la joie

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 800 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien « Faire un don » en haut à droite du site…

6 mai 2017

Sur un fil en équilibre

Classé dans : Les grands principes — joy369 @ 12 h 12 min

Philippe Petit.

Je recherche le nom sur Wikipedia.

Enfin, plus exactement je recherche « équilibriste world trade center » car je ne me souviens plus de ce nom…

Et j’ai la réponse : Philippe Petit.

Ce funambule français a été immortalisé dans un magnifique film intitulé « The walk » que je vous conseille de voir en 3D pour des impressions démultipliées.

Dans ce film, ses début sont racontés en tant qu’artiste de l’extrême, lui dont le rêve était de traverser sur un fil la distance entre les deux tours du Word Trade Center…

Mais je ne souhaite pas raconter ce film (qui est très bien, regardez-le) mais plutôt parler d’une anecdote de ce film…

A un moment, Philippe Petit apprend l’art de marcher sur un fil et un vieil artiste de cirque lui apprend le B-A-BA… Lors de sa première traversée sur un fil tendu, le funambule est si fier de lui, si heureux d’atteindre le bord qu’il s’apprête à rejoindre… qu’il tombe.

Du moins dans ma mémoire il tombe. Est-ce qu’il tombe vraiment mais est rattrapé par un filet ? Est-ce qu’il tombe mais pas de haut ? Est-ce qu’il est sur le point de tomber mais se rattrape à temps ?

J’avoue ne plus m’en rappeler, je n’ai pas vu le film récemment, mais l’essentiel n’est pas là. Ce qui est important, c’est ce que lui explique son instructeur. Il lui explique que, sur un fil en équilibre, la victoire n’est acquise qu’une fois arrivé sur le socle stable, c’est à dire une fois la traversée entièrement effectuée. Pas quand on a « quasiment » réussi. Pas quand il ne reste qu’un pas ou deux à franchir. Seulement quand on est arrivé en sécurité.

Et seulement à ce moment.

Pas avant.

J’adore ce passage du film car c’est très ressemblant avec la vie.

Souvent dans la vie on pense gagner, on croit qu’on va y arriver, que c’est « tout cuit »…

On crie victoire et on met la pédale douce…

On se dit « C’est bon, j’y suis arrivé(e) »…

… mais si la course / l’examen / le match / etc n’est pas fini, rien n’est gagné.

Tant que vous n’avez pas franchi la dernière étape, rien n’est définitif.

Combien d’étudiants se sont fait avoir ainsi ?

Dans la vie, on est souvent comme les funambules : sur un fil en équilibre.

En équilibre précaire.

Rien n’est acquis.

Alors si on veut vraiment quelque chose, si ce quelque chose participe réellement à notre bonheur, franchissons le dernier pas avant de nous réjouir.

C’est seulement arrivés sains et sauf que nous pourrons nous réjouir.

Et seulement à ce moment…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Créer sa vie

Le jardin imparfait de Montaigne

Quel loup nourrissez-vous ?

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 800 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien « Faire un don » en haut à droite du site…

 

4 mai 2017

Un sale moment

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 16 min

Nous avons tous des sales moments à passer dans la vie.

Qu’il s’agisse d’un examen, d’un passage à l’hôpital, d’un rendez-vous avec un client particulièrement déplaisant ou autre, les sales moments sont des passages obligés dans une vie.

Il n’y a parfois pas grand chose à faire. Il faut attendre que ça passe et puis voilà.

Ensuite, le bonheur étant un état d’esprit, vous pouvez soit vous plaindre d’avoir passé un sale moment, soit vous réjouir que ce sale moment soit passé.

Évidemment, la seconde solution permet d’être heureux plus facilement que la première, mais c’est un choix personnel. :-)

C’est vrai qu’il est parfois difficile de sourire après un sale moment, aussi je vous propose un bon moyen de relativiser vos problèmes, vous posez au sujet de ce sale moment quelques questions : « Est-ce que je me rappellerais de cet événement…

  • … dans une heure ?
  • …demain ?
  • …dans une semaine ?
  • …dans un mois ?
  • …dans un an ?
  • …dans cinq ans ?
  • …dans dix ans ?
  • …dans vingt ans ?
  • …dans trente ans ?
  • …(etc)
  • …sur mon lit de mort ? »

Souvent, cette introspection a pour mérite de remettre ce sale moment dans son contexte.

OK, ce n’est pas agréable à vivre, mais ce n’est qu’une anecdote dans le cours de notre vie.

Une goutte d’eau.

Pas grand chose, finalement. :-)

Évidemment, si vous êtes abonné(e) aux sales moments, peut-être faut-il revoir quelque chose dans votre vie pour que celle-ci s’améliore ?…

Et pour changer de vie, quoique vous disent les jaloux, il est toujours temps d’agir ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

A la façon de Louis de Funès

Méthode anti-stress avec un carnet et un crayon

Les « pensées d’amour »

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 800 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien « Faire un don » en haut à droite du site…

 

1...34567...292
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe