Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

13 juillet 2012

Arrêtons de nous plaindre !

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 10 h 10 min

Arrêtons de nous plaindre ! dans Cas pratique Tournesol-150x150Lundi matin. Trois distributeurs automatiques. Deux en panne.

Plusieurs personnes attendent devant le seul qui fonctionne.

Soudain, derrière moi, un Monsieur commence à se plaindre. « C’est incroyable, c’est tous les lundi matin pareil ! Ils ne peuvent pas être plus vigilants ? Tout le monde retire de l’argent le week-end et le lundi matin, il n’y a plus d’argent dans les distributeurs et ils sont en panne. »

Je l’écoute poliment mais je n’alimente pas le débat. C’est mon tour. « Au revoir Monsieur, bonne journée Monsieur. »

Mais… Passera-t-il une bonne journée ? J’en doute.

Pourquoi ? Parce que s’il râle pour ce genre de peccadilles, il n’y a aucune raison que sa journée s’arrange.

Entendons-nous : dans la vie, il y a les choses sur lesquelles nous avons un pouvoir et celles sur lesquelles nous n’avons pas de pouvoir. Avait-il un pouvoir au sujet de ces distributeurs d’argent ? Mouiii… et non. C’est selon. Si c’était vraiment super important pour lui, oui, il avait le pouvoir d’aller taper un scandale au guichet de la banque, de demander à parler aux autorités compétentes et argumenter pour faire valoir son opinion. Mais s’il ne fait pas cela, non, il n’a aucun pouvoir. Et ce n’est pas en râlant auprès des autres clients qu’il va arranger les choses.

Alors pourquoi râlait-il ? Parce qu’il est Français me répondront les non-Français et ils auront un peu raison… ;-)

Mais encore ? Pour passer le temps ? Pour créer du lien social avec son entourage histoire de passer le temps ? Peut-être. Mais dans ce cas, pourquoi se plaindre ? Il est tout à fait possible de créer du lien, d’entamer une discussion sans montrer un visage de râleur compulsif.

Personnellement, je suis souvent admirative de ces personnes qui, par une tournure espiègle et sympathique, vont détourner l’aspect négatif d’une situation et apporter un peu de bonne humeur autour d’eux. Et cela me donne envie d’être à leur contact, de passer plus de temps avec eux.

Au contraire, les râleurs invétérés ne me font pas rêver. Non, ils me font fuir.

Je connais une personne ainsi. Le nain Grincheux du conte des « Sept nains »… Malgré ses nombreuses qualités, mon Grincheux, qui passe son temps à se plaindre et à râler, interdit à quiconque de le fréquenter trop longtemps sans risquer l’overdose des ondes négatives. C’est comme un bébé geignard qui pleurniche pleurniche et pleurniche. Rien ne va jamais. Rien n’est jamais comme il faut. Ces personnes ne se focalisent pas sur ce qu’il va bien mais sur ce qui va mal. Toujours.

Et pour être heureux, c’est tout le contraire qu’il faut faire. Se focaliser sur les points positifs permet à l’esprit de se détendre et d’apprécier l’instant présent.

Alors appliquons ce principe dès aujourd’hui : arrêtons de nous plaindre, et nous serons plus heureux !

Amicalement,

Joy

 

Mes lectures sur le BONHEUR

Classé dans : Lectures conseillées — joy369 @ 9 h 36 min

Mes lectures sur le BONHEUR dans Lectures conseillées DSC_0737-150x150

Chacun a sa propre façon de rechercher le bonheur.

Personnellement, je lis beaucoup et depuis longtemps les livres de Développement Personnel qui traitent de ce sujet. Je me rappelle une discussion avec mes parents quand je leur avais dit, en feuilletant à l’époque (il y a bien 20 ans ?) l’un des premiers magazines « Psychologie », que c’était l’avenir.

Mes parents s’imaginaient au contraire que ce type de lecture ne pouvait provenir que d’une secte et ne survivrait pas longtemps. Résultat, des années plus tard, il me semble que ce magazine est l’un des plus lus, et ils ont nombre d’éditions étrangères.

Bon, moi personnellement je ne le lis plus depuis longtemps (rires) mais ça c’est une autre histoire ! (rires)

Alors, que lis-je ?

Certains auteurs ont ma faveur : Dale Carnegie, avec son excellent « Comment gérer le stress et les soucis? » (entre autres). Tous les livres de cet auteur nord-américain sont pour moi des leçons et je lis et relis avec plaisir ses œuvres. Je ne compte plus le nombre d’exemples tirés de ces livres qui sont devenus pour moi des préceptes de vie.

« Vos zones erronées », de Dyer, nous avait été conseillé par un professeur de psychologie, à nous, ses étudiants, et je reconnais que ce livre n’est comparable à aucun autre. Je l’ai offert à de nombreux amis car il incarne à mes yeux le « passeport du bonheur ».

Enfin, je citerai ce livre peu connu en France : « Le pouvoir de l’optimisme » de Alan Loy Mac Ginnis. C’est l’un des rares livres de ma bibliothèque que je ne prête jamais car il a trop de valeur à mes yeux, et comme je ne le trouve plus dans les rayons des magasins, je joue l’égoïste et je le conserve pour mon usage personnel, na ! (rires)

Il n’empêche que si vous avez la chance de mettre la main dessus, lisez-le, c’est un concentré de conseils, dont beaucoup sont devenus, une fois de plus, des habitudes pour moi.

De nombreux livres pourraient être cités ici mais je préfère vous les lister peu à peu.

Bonne lecture,

Joy

 

 

12 juillet 2012

Eviter de causer du chagrin à Autrui

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 35 min

Eviter de causer du chagrin à Autrui dans Cas pratique 2004-12-26_a_08-04-20-150x150

Éviter de causer du chagrin à Autrui, mais quelle idée !… C’est évident me diront certains. Pas si sûr, vous répondrais-je. Et quant aux autres qui diront de leur côté : « Et alors ? En quoi éviter du chagrin à Autrui m’apporte du bonheur à moi ? », je leur conseillerais de réfléchir un moment aux conséquences du chagrin d’Autrui.

Soit il est triste tout seul dans son coin et c’est vrai que si je n’ai aucune empathie, je peux ne pas sentir de conséquence particulière, soit il exprime sa tristesse par de la mauvaise humeur et je peux devenir sa cible…

Mais partons du principe que l’empathie étant la qualité du prochain siècle, je souhaite avoir un comportement tel et que la tristesse d’Autrui m’importe. Je ne veux pas qu’il soit triste (par altruisme ou égoïstement pour qu’il soit agréable) et donc je ne veux pas qu’il ait de chagrin.

Est-il si évident de ne pas lui causer du chagrin ?

Ben pas si sûr !…

Exemple n°1 : un inconnu voulait acheter le billet de train que je proposais en revente sur Internet. Pas de chance, son message m’arrive exactement deux minutes après celui du premier acheteur. J’attends d’avoir les sous du premier acheteur en mains pour répondre au deuxième « Désolée, le billet n’est plus à vendre ». Et bêtement, je commence à lui écrire dans mon mail de réponse des choses comme « Désolée pour le retard de réponse, mais je voulais attendre d’avoir les sous pour vous dire qu’il n’était plus en vente ce billet, parce que voyez-vous, c’est bête, il y avait un autre acheteur 2 minutes avant vous… »

Stop !

Machine arrière, on efface tout. « Le billet est vendu, désolée. » Point. A quoi cela rime de lui enfoncer le couteau dans la plaie ? Il ignore que le hasard s’est joué de lui, pas la peine de l’en informer.

Exemple n°2 : un collègue gentiment m’informe qu’il a effectué une modification pénible mais nécessaire sur mes documents et que je trouverais les dits documents sur le serveur… C’est très gentil, mais les documents sur le serveur n’étaient plus à jour car je les ai modifiés depuis… sur mon disque dur (qui rame moins que le serveur). Et puis s’il m’avait demandé avant, je lui aurais dit que c’était inutile car je m’étais déjà coltiné la modification…

Encore une fois, ma réponse par mail commence par « Merci mais… » Stop ! A quoi bon ?… Le mettre de mauvaise humeur ?… C’est inutile. Le travail a été fait. Deux fois en l’occurrence. Et c’est mon travail qui restera puisque je suis la seule à l’avoir effectué sur les bons documents. Mais qu’importe ? Réponse rectifiée : « Merci beaucoup. C’est super sympa de ta part. »

Et éventuellement, lui rappeler que communiquer avec moi avant de toucher à mes fichiers serait chouette… ;-)

Bref, ce n’est pas si simple de ne pas causer du chagrin à Autrui.

Êtes-vous sûr(e) que vous savez l’éviter ?

Amicalement,

Joy

1...295296297298299...302
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe