Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

5 février 2018

Lente à l’allumage…

Classé dans : Cas pratique,Entre nous,Les grands principes — joy369 @ 12 h 48 min

Un mois déjà que mon amie est enterrée et c’est seulement aujourd’hui que je pleure enfin pour elle.

Fidèle à ma conviction qu’il vaut mieux lâcher ses larmes plutôt que les retenir (surtout si vous êtes en milieu de confiance), je me laisse aller. Et me voilà hoqueter entre deux sanglots et expliquer à mon conjoint combien j’aimerais que cette amie soit « venue me voir en rêve pour me rassurer sur son bien-être », combien j’aimerais avoir la preuve qu’une vie (plus heureuse) existe après la mort…

Et de me demander si elle savait combien je l’aimais (là, objectivement, je pense que oui, mon article du mois dernier l’atteste), à me dire qu’elle va me manquer…

Oui. Un mois déjà et ce n’est qu’aujourd’hui que je pleure…

Je suis vraiment lente à l’allumage… ;-)

Mais mon conjoint sait ce qu’il faut faire : me serrer dans ses bras et dire au besoin quelques petits mots que j’attends. « Mais oui elle savait que tu l’aimais » « Mais oui, elle aussi t’aimait beaucoup »…

C’est comme tomber au fond d’une piscine et remonter d’un coup de pied vigoureux…

Même s’il ment (et je ne crois pas qu’il mente), c’est ce que je veux entendre et il a raison de me le dire. Encore une fois, j’encourage le pieux mensonge plutôt qu’une vérité désagréable.

Et là je fais référence au brutal : « Ah bon ? Je ne pense pas qu’il savait que tu l’aimais tant », réponse qui m’a été faite naguère par sa veuve suite au décès d’un autre ami âgé…

Bref : j’ai enfin laissé couler mes larmes et mon chagrin, mon adorable conjoint a su me consoler, et maintenant tout va bien. J’ai laissé ma tristesse derrière moi. Car, dois-je répéter cette citation (du philosophe Alain ?) :

« La tristesse n’est ni noble, ni belle et ni utile »

Cela ne sert à rien de se vautrer dans la tristesse comme d’autres la luxure. Ce qui est fait est fait. Les morts ne reviennent pas, à la rigueur, c’est nous qui les rejoindrons un jour, et cela ne sert à rien de rester trop longtemps dans la tristesse. Au contraire ceux qui croient en la vie après la mort vous le diront : rester triste pour eux les empêche d’évoluer et de continuer leur chemin en paix.

Et si vous ne croyez pas en quelque chose après la mort, pensez-vous vraiment que cette personne décédée que vous pleurez aurait aimé vous voir triste ?

Non, certainement pas. Elle aurait voulu vous voir heureux et pétillant de vie et de joie.

Alors c’est cela qu’il faut faire : pleurer un bon coup, au besoin parler ou écrire au mort pour soulager notre coeur, et continuer notre vie.

Cela ne nous empêche pas de l’aimer, cela ne nous empêche pas de penser à lui/elle, mais c’est tellement plus sain pour nous.

Alors le Bonheur ! Il n’y a que cela à rechercher ! Le Bonheur, le Bonheur, le Bonheur avant tout ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Un dernier câlin (l’article du mois précédent)

Ce que je voudrais lui dire

Laisser filer son chagrin

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

30 janvier 2018

Gratitudes

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 29 min

Je raccroche le téléphone et je me sens émerveillée : cette femme d’un certain âge, que je n’ai jamais connue que geignarde et se posant en victime, m’a surprise. Bien que son mari soit extrêmement malade et mourant, elle exprime toute la gratitude qu’elle ressent pour ce que la vie lui a offert.

« J’y pense tous les jours, me dit-elle, je me dis quelle chance j’ai, à mon âge, de n’avoir jamais eu à vivre le décès d’un enfant, d’un petit-enfant ou d’un neveu ou d’une nièce ! »

C’est vrai. Cette aînée de famille nombreuse n’a jamais connu ces drames. Quelle chance !… Et quelle merveilleuse clairvoyance de sa part d’en prendre conscience et de s’en féliciter !

Moi qui ne voyais cette femme qu’en (gentille) grincheuse qui se plaint tout le temps, je me vois obligée de corriger mon image d’elle, et très heureuse de cette correction. :-)

Quel plaisir de discuter avec une personne positive !

Quelle intelligence et quel courage de sa part de ne pas larmoyer sur sa situation de garde-malade malgré elle pour se focaliser sur les bienfaits de sa vie !

Je m’en réjouis d’autant plus qu’il est pas plus simple chemin pour accéder au bonheur. En effet, si vous êtes empêtré dans la tristesse, le malheur, et que la vie vous semble morose, prenez une feuille, un crayon, et exprimez votre gratitude pour ce qui est bien et agréable dans votre vie.

Au diable les malheurs ! Focalisez-vous sur ce qui est positif. Faîtes une liste ou rédigez une lettre pour dire « Merci ». Merci à un Dieu si vous en avez un, au Destin, à la Vie, qu’importe, mais remerciez pour ce que vous avez. Cela changera votre état d’esprit en vous rendant réceptif au bonheur, cela entraînera votre cerveau à ne se focaliser que sur ce qui est positif et certains disent même que « penser positif » permet d’attirer les bienfaits à soi… :-)

Alors pourquoi ne pas essayer ?

Et si vous en aviez l’occasion, pourquoi ne pas inclure à votre quotidien sous forme de routine du soir une réflexion sur les 3 gratitudes que vous pourriez exprimer pour la journée écoulée ?

« Aujourd’hui, je me sens plein de gratitude pour (…) »

Par exemple, « je remercie mes lecteurs pour être aussi nombreux et aussi fidèles chaque jour à venir lire ce blog »… ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Merci merci et merci

La liste de gratitudes

Exercice du soir, bonsoir ?

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

20 janvier 2018

Le talisman magique

Classé dans : Entre nous,Les grands principes — joy369 @ 12 h 12 min

Il y a plusieurs années, j’ai rencontré une femme qui vendait des bijoux. La particularité de ces bijoux reposait sur les pierres choisies. Pas des pierres précieuses, non, mais des pierres soit-disant avec des pouvoirs.

Éduquée dans un milieu scientifique, j’ai bien du mal à accorder foi à ce genre de choses mais bon, pourquoi pas ? Si cela fonctionne pour certains, pourquoi pas ?

Toujours est-il que j’avais acheté un pendentif, non pas pour le pouvoir de la dite-pierre, mais surtout parce que je le trouvais joli.

Par curiosité, j’ai demandé quelle pierre c’était et quel était son pouvoir. Si je ne me trompe pas, car ma mémoire n’est pas toujours très bonne, il s’agissait d’une calcédoine, dite « la pierre des orateurs ». Et cette pierre permet notamment de protéger celui ou celle qui la porte des ondes négatives éventuelles des auditeurs.

Étant souvent face à de nouveaux clients, cela m’a beaucoup amusée : j’allais en effet avoir de quoi la tester.

Alors parfois en effet je porte ce pendentif-là…

… et parfois non.

Et parfois mes clients sont adorables…

… et parfois ils le sont moins.

Mais je ne suis pas en mesure de noter un quelconque lien de cause à effet par faute d’attention. Quels jours portais-je la pierre et quels jours non ? Aucune idée.

Mais certains jours, quand l’agressivité que je ressens est notoire, je rigole intérieurement : « C’est bien ma peine, je n’ai pas mis la pierre magique aujourd’hui ». Je dis que j’en ris car je ne me fie pas à la soit-disante faculté de cette pierre, mais encore une fois, peut-être ai-je tort, je ne saurais vous dire.

Le réel talisman magique, selon moi, est plutôt en nous, dans notre propre attitude. Si nous sommes souriants et agréables, nous attirerons les sympathies. Et éviterons les ondes négatives de notre entourage.

Après, peut-être que porter un pendentif « aux vertus miraculeuses » peut nous aider à arborer un sourire quand nous sommes pétrifiés dans la peur.

Mais à mes yeux, le réel talisman magique, il est en chacun de nous.

Gratuit. Accessible.

Juste là.

En nous.

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La confiance en soi

Se sentir bien

Comment devenir un bon orateur ?

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...178
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe