Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

30 mai 2021

La parentalité dans les dessins animés

Classé dans : Entre nous,Lectures conseillées — joy369 @ 12 h 19 min

Je ne suis pas une spécialiste des dessins animés, mais j’aime bien cela. Et même sans posséder de télévision, il a suffi que je sois quelques jours chez des parents en possédant une (et en compagnie d’enfants) pour que je découvre un dessin animé récent : « Bienvenue chez les Loud ».

Très drôle, très enjoué, j’aime beaucoup cette série de dessins animés, et surtout je suis impressionnée du modernisme (enfin !) de ce dessin animé.

Car faisant le compte : les dessins animés pendant longtemps mettaient en valeur un héros qui était… orphelin. Ou au moins orphelin d’un des deux parents. Par exemple :

  • Candy
  • Rémy sans famille
  • Gwendoline
  • Goldorak
  • Princesse Sarah
  • Cendrillon
  • Blanche-Neige

C’est à dire que le parent n’existait pas, n’apparaissait pas. Le héros ou l’héroïne se débrouillait seul(e) ou, comme souvent dans les dessins animés issus de contes les plus anciens, il ou elle se débrouillait… malgré le nouveau conjoint du parent restant.

Cela, c’était surtout dû au fait qu’à l’époque des frères Grimm la mortalité en couches était fréquente. La femme donnait naissance et en mourait. Et comme la contraception n’existait pas, même si la Maman survivait à la naissance du héros, elle mourrait souvent en donnant naissance au petit frère ou à la petite soeur.

Donc exit la Maman, bienvenue la Marâtre !… La seconde épouse, le personnage maléfique des contes !… (Et le bonheur des théories pseudo-freudiennes sur le désir caché de « tuer la mère »… Soyons honnête : pour aussi insupportables que soient parfois nos mères (Bonne fête les Maman, c’est aujourd’hui ! (rires)), on a tout de même rarement envie de les tuer).

Bref : dessins animés d’antan = héros sans parents. Ou parents absents.

« Bienvenue chez les Loud », c’est une autre histoire. Car les parents sont présents puisque le principe est de présenter la vie de « Lincoln », petit garçon des USA bien normal… issu d’une famille de 10 filles. Les joies d’une famille nombreuse. Et j’aime la modernité de ce dessin animé car, déjà, la Maman est dentiste. Pas infirmière, pas maîtresse d’école, mais bien dentiste. Et le père, qui semble avoir changé de métier parfois (je ne connais pas tous les épisodes) a travaillé dans un restaurant et c’est lui qui cuisine à la maison !…

Adieu les rôles bien rigides où « ce sont les femmes qui cuisinent » ! :-)

Les hommes aussi ont le droit de découvrir la joie d’inventer de nouveaux plats (et le déplaisir de constater l’ingratitude de ceux qui les mangent souvent sans les remercier).

Sans parler du fait que Madame Loud a parfois des compétences cachées, par exemple savoir piloter des hélicoptères… ;-)

Mais dans ce dessin animé, le couple que je préfère, ce sont les parents du meilleur ami de Lincoln : deux pères totalement flippés de tout. Des Papa poule comme on n’en fait plus. Ils sont drôles et attachants dans leur délire de protection de leur enfant. Mais surtout : ce sont deux hommes !…

Adieu le délire archaïque du refrain « Des parents c’est un papa et une maman ». Non. Un enfant peut aussi bien être élevé par deux hommes, deux femmes, un homme et une femme… Voire un seul homme ou une seule femme mais ce sera plus compliqué pour ces adultes-là… Un enfant, il faut bien l’énergie de deux adultes pour les gérer ! ;-)

Bref, « Bienvenue chez les Loud » est un dessin animé moderne, et j’applaudis les réalisateurs. Grâce à eux, les nouvelles générations ne se poseront pas de question en rencontrant les parents de leurs copains si les parents sont du même sexe : ce sera nor-mal. :-)

(Soupir d’aise) Enfin ! Du progrès !…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Homosexualité ne signifie pas pédophilie !

Gustave et Mohammed

Sauvons nos ado !

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1100 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

25 mars 2021

Se sentir bien

Classé dans : Cas pratique,Lectures conseillées,Les grands principes — joy369 @ 12 h 24 min

Dans la vie, il y a des moments où rien ne va comme on le souhaiterait : problèmes de santé, financiers, sentimentaux, etc.

Et c’est sûr que c’est moins évident dans ces moments de se sentir heureux. Ce n’est pas impossible, heureusement, mais c’est moins évident. Par contre parfois tout va bien mais certains d’entre nous nous sentons malgré tout maussades, voire englués dans le malheur. Voire pire : nous venons d’obtenir une brillante réussite et, loin de nous en réjouir, nous accueillons les « Félicitations » avec une moue et des critiques envers notre succès. Jamais assez, jamais content…

Si vous saviez comme cela m’agace de rencontrer des personnes ainsi, jamais satisfaites de leur sort et qui vont se plaindre et râler au lieu de profiter ou d’agir pour changer leur situation.

Parfois tout va bien… et alors il faut en profiter !… Savourer cet instant, fermer les yeux et se perdre dans cette joie immense d’avoir réussi à obtenir ce que l’on souhaitait… :-)

Seul bémol : les femmes qui ont réussi à tomber enceintes… Je sais combien leur situation peut, pour certaines, les rendre atrocement malades et il est difficile de faire la fête quand la nausée nous prend en permanence… ;-)

Et ne généralisez pas : peut-être que pour vous-même; votre mère ou votre voisine « tout s’est très bien passée », mais cela dépend des femmes, c’est ainsi. Certaines perdent du poids et sont hospitalisées… Cela dépend.

Mais bref, revenons au sujet : tout va très bien ou plus ou moins bien mais vous ne vous sentez pas bien. C’est ainsi, on ne peut pas le forcer.

Par contre, ce qui est possible de faire, c’est d’agir. Et là, chacun sa solution favorite ou son ensemble de solutions.

Parfois, c’est juste un « blocage » émotionnel qui vous rend incapable de vous réjouir. Sur ce sujet, je vous invite à lire l’excellent livre de John Gray « Comment obtenir ce que nous désirons et apprécier ce que nous possédons ».

Parfois, rien qu’écrire ses pensées sur un cahier sans penser à rien peut nous permettre de comprendre ce qui nous bloque et nous permet d’aller mieux.

Ou bien se forcer à rencontrer des amis ou des connaissances.

Ou bien encore écouter de la musique gaie et entraînante ou au contraire très triste, selon ce qui nous console le mieux.

Nous pouvons également nous forcer à danser comme des fous ou faire du sport, les endomorphines sécrétées par notre corps aident à nous sentir mieux.

Il y a plusieurs solutions, choisissez la vôtre et soyez heureux !… :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Les blocages émotionnels

Soulager par la parole

Méthode anti-stress avec un carnet et un crayon

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1100 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

25 novembre 2020

De la bienveillance avant tout

Classé dans : Entre nous,Lectures conseillées — joy369 @ 12 h 53 min

« Cela fait 3 jours que tu es tendue ! » me dit mon conjoint avec raison.

Oui, c’est vrai.

C’est idiot, cela ne sert à rien mais je m’inquiète.

Un prochain rendez-vous (à distance) avec un nouveau client qui ne m’a pas semblé commode et je stresse.

C’est idiot.

Surtout que je connais mon sujet, le client ne peut qu’être satisfait de mon professionnalisme, mais je stresse un peu tout de même. Pourtant tout va bien, je ne suis pas particulièrement dans une phase « down »… (ah si, peut-être un peu les hormones…) ;-)

Et là me revient d’un coup en mémoire une collègue qui vivait un drame personnel terrible et qui devait subir également les mauvaises humeurs d’un client désagréable…

Quand ma collègue m’en avait parlé, c’était trop tard, le client était déjà parti (c’était une période où on pouvait encore se voir physiquement ;-) ) mais j’ai eu envie de le secouer et de lui hurler « Pourquoi tu étais aussi désagréable ? A quoi cela te sert de jouer au chefaillon parce que tu es « le client » et ma collègue « celle qui te sert » ?… Tu ne peux pas te mettre dans la tête que peut-être elle vit une période terrible que je ne souhaite à personne !?! »…

Bon, évidemment, cela ne se fait pas…

Mais pourtant, je me dis, à quoi ça sert toutes ces critiques, ces comportements mesquins, ces remarques acerbes ?… Sommes-nous, en France, éduqués ainsi ?… Je crains que oui, dans de nombreuses familles…

Mais nous devons lutter contre cela. A nous d’enseigner à nos enfants l’écoute, la tolérance et la bienveillance. Et à nous de nous auto-limiter à nous comporter avec gentillesse et respect.

J’adore la France, mais je reconnais que c’est un comportement très français. La critique et la malveillance. Je suis souvent moins stressée avec des clients étrangers, sauf peut-être quand il y a la barrière de la langue, mais c’est un autre sujet.

Pourtant, note positive, de plus en plus de clients sont vraiment adorables. Vraiment. Et de plus en plus d’entre eux se retrouvent à me parler des « Quatre accords toltèques »… ;-)

Bien que ce ne soit pas mon livre préféré, j’apprécie beaucoup le message véhiculé dans cet ouvrage de développement personnel.

Parfois je m’en amuse : et si c’était influencés par mon blog que mes clients avaient lu ce livre (ou d’autres) et étaient devenus aussi adorables ?…

On ne sait jamais… ;-)

Que ce soit par la lecture ou autrement, qu’importe le chemin mais il nous faut de la bienveillance dans ce monde, de la bienveillance avant tout ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La communication non-violente

Les 4 accords toltèques

Gentil magicien ou vilain sorcier ?

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1100 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...39
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe