Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

2 août 2017

Rendre la monnaie à la japonaise

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 07 min

Ah, l’été !

Le temps des vacances !

On se repose, on sort de notre cadre habituel… et on dépense parfois un peu plus que d’habitude.

Pour certains, on va à l’étranger ou dans des régions reculées…

…et on a parfois un peu peur de se faire escroquer.

Avec raison d’ailleurs.

Sauf si vous allez au Japon.

Car les Japonais ont de très nombreuses choses à nous apprendre, notamment la façon de rendre la monnaie…

Surprenant, n’est-ce pas, que je vous parle de ce genre de pratique sur un site 100% bonheur ?

Pas tant que cela. Parce qu’avec le système japonais pour rendre la monnaie, vous êtes sûrs qu’on ne vous escroque pas (du moins en rendant la monnaie) et qu’ainsi vous vous sentez plus confiant, donc plus relaxé et finalement cela participe un peu à l’état d’esprit qui permet d’être heureux.

Alors ? Que font les Japonais ?…

Déjà, ils font comme le font certains commerçants de mon pays (et c’est très bien) : ils gardent l’argent que vous leur avez donné à part, pas mélangé à la recette du jour. Comme cela en cas de doute, vous pouvez toujours recompter ce que vous leur avez donné. Par exemple 1000 yens au lieu de 10 000. Comme cela, pas de discussion possible.

Mais avant cela, avant de vous vendre quoique ce soit, ils vous auront montré le prix sur une calculatrice qu’ils tendront vers vous à deux mains par signe de respect. Et c’est seulement si vous êtes d’accord avec le prix affiché que la vente se fera. Pas d’entourloupe : les deux parties savent de quoi il retourne.

Et enfin, et c’est ce qui me bluffe le plus, ils vont compter la monnaie devant vous, billet par billet, voire pièce par pièce. Ils ne vous donnent pas votre monnaie en tas et débrouillez-vous avec, non. Ils la recomptent avec vous en détachant bien chaque billet l’un de l’autre. Et quand vous êtes d’accord, ils vous donnent cet argent.

Alors oui, c’est plus long, cela prend un peu plus de temps, et je le reconnais, pour un Occidental, c’est très déroutant, de passer ainsi plusieurs minutes pour chaque achat, même le plus dérisoire. Mais si c’est déroutant, c’est également très efficace car il ne peut pas y avoir de conflit. C’est impossible. On vous a dit le prix avant, on a votre monnaie bien à part, et on compte avec vous la monnaie qui vous est rendue.

Et les grands voyageurs le savent : les touristes évitent certains pays juste parce que c’est usant de se battre à chaque instant pour ne pas se faire escroquer…

Alors un bon point pour le Japon !

Et puis soyons malins : qui nous empêche de copier leur système en rendant la monnaie ? :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Mésaventure au marché

Une sacrée Mamie

Éviter les petits accidents

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

29 juillet 2017

Le bonheur de grandir

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 49 min

« Ouais !!! J’ai réussi à retourner ma première crêpe !!! »

Arthur sautille de joie tout autour de moi, fier de lui. Pas encore neuf ans, et il vient de suivre mes instructions pour retourner la crêpe dans la poêle. Ce n’est pas un exploit en soi, mais pour lui, pourtant, si, c’en est un.

Car à chacun nos épreuves, à chacun nos degrés d’accomplissement.

Que ce soit de remplir un chèque pour la première fois, de tailler un arbre, de préparer une omelette ou une confiture, nous avons tous des défis à relever. Et nous devrions tous nous rappeler de sautiller de joie comme Arthur quand nous réussissons ainsi quelque chose pour la première fois.

Pourtant souvent seuls les enfants se réjouissent aussi ouvertement d’avoir « réussi » quelque chose, même aussi insignifiant que de retourner une crêpe dans une poêle. Ce sont des philosophes de la joie, selon la jolie formule du philosophe suisse. :-)

Nous apprécions les enfants pour leur spontanéité, pour leur joie de vivre communicative, et tout simplement pour leur enthousiasme.

Mais l’enthousiasme ne doit pas être limité aux enfants, nous aussi, les adultes, avons le droit d’être enthousiastes. :-)

Car nous aussi nous avons toujours de quoi grandir, quelque soit notre âge, nous ne finissons pas de mûrir, d’apprendre toujours et encore de nouvelles choses.

Et c’est tant mieux. Car cela nous enrichit. Nous enrichit d’expériences et de joies.

Ceux et celles qui se sentent malheureux devraient essayer d’apprendre quelque chose de nouveau. Sans arrêt. Pour se sentir vivre.

Si vous cherchez une idée, vous pouvez toujours expérimenter une nouvelle recette de crêpe ? ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Les enfants, ces philosophes de la joie

Compléter le cahier des réalisations

Mille et une vies

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

25 juillet 2017

Se meubler pour pas cher

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 10 h 32 min

J’ignore si vous êtes comme moi, mais j’adore obtenir quelque chose gratuitement.

J’imagine que cela vient du fait que je ne viens pas d’une famille riche à l’origine, je ne sais pas. Mais trouver un objet qui me convient sans avoir à payer pour l’avoir me comble de joie. (Bon, je ne parle pas de vols non plus, bien entendu !)

C’est la saison des déménagements, les étudiants découvrent parfois leur nouvelle ville, leur nouvelle école ou université. Ils se débrouillent pour trouver un logement, et ensuite il s’agit de se meubler.

Alors oui, il existe toujours des magasins pas trop chers (à condition de fermer les yeux sur l’exploitation des forêts protégées), mais il existe aussi d’autres solutions : se promener dans les rues.

Car l’été les gens en profitent aussi pour jeter. Ils jettent car ils changent leur mobilier, parce que telle chaise est cassée, tel étendoir à linge pas très pratique…

Alors souvent, un service de ramassage de la ville est organisé et ils jettent dans la rue, puis le camion de ramassage récupère les objets encombrants.

Sauf que… si vous êtes passés par là avant, vous pouvez récupérer ce que vous voulez !…

Je suis fan de la récupération dans la rue… Car après, c’est à vous. Et libre à vous d’en faire ce que vous voulez, de bricoler, repeindre ou laisser tels quels les meubles récupérés. :-)

Ce sont les vôtres, même si vous ne les avez pas payés, alors vous pouvez en faire ce que vous voulez ! :-)

J’ai chez moi plusieurs étagères récupérées ainsi.

Un ami, qui habite un quartier très huppé d’une grande ville, m’a également avertie que dans ces quartiers riches, les gens jettent des objets en très bel état. Ils en achètent juste des mieux.

Vous pouvez aussi récupérer des objets qui marchent… à moitié. J’ai laissé dans la rue un « four micro-ondes grill » (parti en 5 minutes) qui fonctionnait parfaitement en four et en grill mais plus en micro-ondes. Et puis si vous êtes bricoleurs, vous pouvez toujours tenter de réparer ces objets. J’ai bien réparé moi-même un gros électroménager, moi qui n’y connais rien, grâce aux conseils trouvés sur Internet ! :-)

Ensuite, vous pouvez aussi aller régulièrement jeter vos poubelles… Dans les locaux poubelle des immeubles, les voisins mettent souvent à côté des poubelles les objets qu’ils jettent mais qui peuvent encore servir…

Ou faîtes savoir que vous avez besoin de telle ou telle chose. Dans la vie, il faut demander et demander encore !… Un jeune étudiant a ainsi affiché dans l’ascenseur de son immeuble la liste de ce qu’il lui fallait, demandant par hasard si ses voisins pouvaient le lui prêter pour un an, ou bien le lui donner… Il a été bien pourvu, car chacun a joué la solidarité.

Demandez !…

Demandez dans vos prières (si vous en faîtes), demandez à vos voisins, à vos collègues, à vos amis. Définissez vos besoins et demandez !…

Vous serez surpris du résultat… :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Mon exercice du soir…

Feng shui, pas feng shui

Les coïncidences qui font du bien

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

123456...208
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe