Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

12 juillet 2012

Eviter de causer du chagrin à Autrui

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 35 min

Eviter de causer du chagrin à Autrui dans Cas pratique 2004-12-26_a_08-04-20-150x150

Éviter de causer du chagrin à Autrui, mais quelle idée !… C’est évident me diront certains. Pas si sûr, vous répondrais-je. Et quant aux autres qui diront de leur côté : « Et alors ? En quoi éviter du chagrin à Autrui m’apporte du bonheur à moi ? », je leur conseillerais de réfléchir un moment aux conséquences du chagrin d’Autrui.

Soit il est triste tout seul dans son coin et c’est vrai que si je n’ai aucune empathie, je peux ne pas sentir de conséquence particulière, soit il exprime sa tristesse par de la mauvaise humeur et je peux devenir sa cible…

Mais partons du principe que l’empathie étant la qualité du prochain siècle, je souhaite avoir un comportement tel et que la tristesse d’Autrui m’importe. Je ne veux pas qu’il soit triste (par altruisme ou égoïstement pour qu’il soit agréable) et donc je ne veux pas qu’il ait de chagrin.

Est-il si évident de ne pas lui causer du chagrin ?

Ben pas si sûr !…

Exemple n°1 : un inconnu voulait acheter le billet de train que je proposais en revente sur Internet. Pas de chance, son message m’arrive exactement deux minutes après celui du premier acheteur. J’attends d’avoir les sous du premier acheteur en mains pour répondre au deuxième « Désolée, le billet n’est plus à vendre ». Et bêtement, je commence à lui écrire dans mon mail de réponse des choses comme « Désolée pour le retard de réponse, mais je voulais attendre d’avoir les sous pour vous dire qu’il n’était plus en vente ce billet, parce que voyez-vous, c’est bête, il y avait un autre acheteur 2 minutes avant vous… »

Stop !

Machine arrière, on efface tout. « Le billet est vendu, désolée. » Point. A quoi cela rime de lui enfoncer le couteau dans la plaie ? Il ignore que le hasard s’est joué de lui, pas la peine de l’en informer.

Exemple n°2 : un collègue gentiment m’informe qu’il a effectué une modification pénible mais nécessaire sur mes documents et que je trouverais les dits documents sur le serveur… C’est très gentil, mais les documents sur le serveur n’étaient plus à jour car je les ai modifiés depuis… sur mon disque dur (qui rame moins que le serveur). Et puis s’il m’avait demandé avant, je lui aurais dit que c’était inutile car je m’étais déjà coltiné la modification…

Encore une fois, ma réponse par mail commence par « Merci mais… » Stop ! A quoi bon ?… Le mettre de mauvaise humeur ?… C’est inutile. Le travail a été fait. Deux fois en l’occurrence. Et c’est mon travail qui restera puisque je suis la seule à l’avoir effectué sur les bons documents. Mais qu’importe ? Réponse rectifiée : « Merci beaucoup. C’est super sympa de ta part. »

Et éventuellement, lui rappeler que communiquer avec moi avant de toucher à mes fichiers serait chouette… ;-)

Bref, ce n’est pas si simple de ne pas causer du chagrin à Autrui.

Êtes-vous sûr(e) que vous savez l’éviter ?

Amicalement,

Joy

8 juillet 2012

Respirer par le ventre pour vaincre le stress

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 22 h 18 min

Respirer par le ventre pour vaincre le stress dans Cas pratique VDR_RANGT_PHOTOS_Inde-du-Sud_17-150x150Comment vaincre le stress ?

Quelles sont les méthodes qui fonctionnent pour ne pas se laisser envahir par le stress ?

J’en ai plusieurs, dont celles du livre de Dale Carnegie « Comment vaincre le stress et les soucis? » dont je parlerais plus longuement une autre fois.

L’une des méthodes les plus faciles à appliquer est celle de la respiration par le ventre. La respiration abdominale. Les nourrissons ne respirent qu’ainsi. Si vous regardez un bébé dormir, son ventre monte et descend paisiblement au rythme de sa respiration.

Nous connaissons tous ce type de respiration mais la vie quotidienne, avec ses multiples facteurs de stress, nous pousse plutôt à respirer « par le haut ». C’est à dire sans mouvement régulier du ventre. Uniquement par le haut du corps. Ce qui est fort dommage car le respiration abdominale apaise. C’est la respiration de la position horizontale, du repos.

Et c’est donc un excellent moyen de vaincre le stress.

Je me suis aperçue récemment qu’à force de m’entraîner à la pratiquer en cas de stress, c’est devenu pour moi une habitude. Quand on m’annonce une mauvaise nouvelle, quand mon entourage commence à devenir stressant, agressif, hop, mon ventre gonfle en même temps que j’inspire profondément.

Car la respiration abdominale n’est pas plus compliquée : il s’agit de gonfler le ventre pendant l’arrivée d’air (si possible par le nez) et de rentrer le ventre pendant l’expulsion de l’air (si possible par la bouche). Le tout est d’en profiter pour faire rentrer un maximum d’air et d’en rejeter un maximum également.

Cette gymnastique respiratoire apaise. Surtout si vous la pratiquez dans des moments de calme, dans des moments de « vide ».

Peu à peu, cela deviendra un réflexe pour vous de respirer « par le ventre » dès que la situation s’en fait sentir.

Cerise sur le gâteau : cette respiration sert aussi de base pour le chant, et est très utilisée par les orateurs pour donner de la force à leur voix, et ce sans forcer. Il paraît même qu’elle renforce les abdos, mais je crains que ce soit les abdo « de l’intérieur », pas ceux qui se voient… ;-)

Mais même sans retour « visible » physiquement, je vous conseille de vous entraîner à cette pratique qui peut changer votre vie si vous êtes sujet au stress (qui ne l’est pas ?) ou si vous éprouvez des difficultés à vous endormir.

Le soir, au moment de vous endormir, ne pensez à rien d’autre qu’à ces respirations paisibles par le ventre, et le sommeil ne devrait pas tarder.

Ce qui, je n’en doute pas, ajoutera à votre bonheur du lendemain ! :-)

Alors respirons par le ventre et oublions le stress ! :-)

Amicalement,

Joy

Qu’est-ce qui vous rend enthousiaste ?

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 21 h 40 min

Qu'est-ce qui vous rend enthousiaste ? dans Cas pratique DSC_06591-150x150

Dans un précédent article, je vous demandais de choisir vos 10 objectifs de vie. Il est possible que cela paraisse difficile à certaines personnes. Une autre façon de s’interroger consiste à se demander quels projets, quels loisirs nous font avancer dans la vie. Autrement dit : « qu’est-ce qui vous rend enthousiaste ? »

Nombre d’entre nous aurons du mal à nous lever le matin en général mais, il suffira que ce jour-là nous ayons un projet qui nous tienne à cœur pour que, hop ! Nous sautions du lit comme un cabri prêt(e) à affronter le monde !…

Notre but : lister ce qui vous met dans cet état. Que ce soit l’idée de passer la journée auprès de l’Être Cher, un voyage à entreprendre, du bricolage, une promenade dans la montagne, qu’importe. Mais il est important que vous en preniez conscience. Demandez-vous à chaque nouvelle activité : « Est-ce que j’en ai envie ? Est-ce que j’ai l’impression de me réaliser ? »

Et notez soigneusement tout ce qui vous énergise, tout ce qui vous donne envie de sautiller en criant « Hop hop hop ! » ou « Youpi !’…

Je l’ai déjà dit, c’était ma première révélation : nous sommes tous différents, avec des désirs différents, des répulsions différentes, mais aussi des activités qui nous motivent différentes.

Alors interrogez-vous, apprenez à vous connaître : qu’avez-vous envie de faire des jours qui vous restent ? Est-ce que votre situation actuelle vous permet de vous réaliser ? Qu’est-ce que vous pourriez changer pour parvenir à votre but ? Quelle est la prochaine étape pour obtenir cet état de grâce qui est l’enthousiasme ?

Et, une fois que vous avez bien analysé ce qui vous fait bouger… Action ! ;-)

Amicalement,

Joy

PS : Partager avec vous ces idées me rend enthousiaste…. Si jamais j’arrivais à ne rendre plus heureux qu’une personne parmi vous, mon objectif en complétant ce blog serait atteint… :-)

 

1...200201202203204205
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe