Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

16 juin 2012

Mon rituel « BONHEUR » du matin…

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 23 h 45 min

Mon rituel

Chaque matin, sur le chemin du travail, je joue à mon petit jeu habituel.

J’ai plusieurs jeux à disposition, mais celui-ci concerne le temps où je marche jusqu’au moyen de transport le plus proche. C’est à dire que je ne suis pas encore trop « environnée de gens », je suis encore dans ma bulle, seule avec moi.

Et je suis bien. Je suis bien seule. Je m’aime bien et j’apprécie ma compagnie. (rires)

Alors je joue à mon jeu, qui est le suivant : je passe en revue chaque vêtement, chaque bijou, chaque objet que je porte sur moi ce jour-là et j’exerce ma mémoire. Où l’ai-je acheté ? Depuis quand je l’ai ? Est-ce que je l’aime ? Est-ce que je le trouve doux / pratique / agréable ? Est-ce que si je le perdais je souhaiterais le racheter ?

C’est un petit jeu tout simple mais si vous avez la chance de pouvoir vous offrir des vêtements et des objets que vous aimez, c’est très agréable. Ne vous imaginez pas que je porte des habits de luxe car ce n’est pas le cas du tout, ni que je suis une fana de mode et que je me ruine en accessoires. Au contraire, je sélectionne avec soin ce que je mets dans ma penderie, j’y consacre un minimum (je préfère utiliser mon argent pour autre chose : des voyages ou ma « liberté » (je m’expliquerai sur ce point une autre fois)). Mais ce que j’ai, je l’aime.

Alors mon rituel matinal me met généralement de très bonne humeur. Je suis fière de conserver le même manteau d’hiver depuis 20 ans déjà, de l’avoir customisé pour qu’il semble « neuf ». Je suis fière d’arborer un bijou pour lequel j’aurais économisé sagement pendant des mois. Je suis fière d’être libre d’acheter mes propres vêtements, je suis contente de vivre dans un pays où c’est possible, je suis soulagée de constater que pour l’instant j’ai encore les moyens de m’habiller…

Cela peut paraître un peu stupide, mais je vous assure que c’est une habitude saine : apprendre à apprécier ce qu’on a, y compris pour des éléments aussi banals que ce que vous portez aujourd’hui.

Et cela permet aussi de se rappeler parfois des bons souvenirs attachés à ces objets. :-)

Par contre, si ces objets vous rappellent de mauvais souvenirs et que vous pouvez vous le permettre, n’hésitez pas : jetez-les ! Donnez-les ou recyclez-les mais débarrassez-vous en !

Vous vous sentirez plus léger… et plus joyeux. :-)

Joy

Vaincre sa timidité : faire comme si

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 23 h 25 min

Vaincre sa timidité : faire comme si dans Cas pratique VDR_CHINE_2007_1040-300x300

Êtes-vous timide ?

Moi je le suis. Parfois. Et, étant petite, je l’étais énormément.

Un jour, j’ai compris quelque chose de fondamental : les autres ressentaient peut-être autant de peur que moi. Et peut-être faisaient-ils tout simplement « semblant » d’être à l’aise.

Alors aujourd’hui, j’essaie de faire cela : de faire « comme si ».

Un peu comme les enfants quand ils jouent : « on va dire que je suis la maman et que toi tu es le papa ».

Mais là, je l’applique à la vraie vie. J’ai commencé à appliquer cette méthode étant plus jeune, les rares fois où mes amis n’étaient pas disponibles pour m’accompagner en boîte de nuit mais que j’avais vraiment envie d’aller danser par exemple. J’allais seule, mais je me comportais comme si j’étais la reine de la fête. Sans abus, mais juste « bien ». Juste comme si c’était normale que j’aille danser seule et que je n’étais pas terrorisée. Idem plus tard quand j’ai commencé à gagner de l’argent et à assouvir ma passion des voyages. Cela m’est arrivée d’atterrir à l’autre bout du monde (à Santiago de Chili pour être exacte) et d’être seule. Entièrement seule. Mais en agissant comme si c’était normal, comme si je n’étais pas timide, je me suis aperçue que tout se passait bien. Au contraire, bien au delà de mes espérances, c’est dans ces situations que je me suis aperçue que je rencontrais des personnes extraordinaires que je n’aurais pas connue si j’avais été accompagnée.

Bien sûr, il arrive parfois que, malgré tout, tout au fond de moi je reste terrorisée. Mais je me souviens alors de l’admiration d’une Espagnole rencontrée dans un bus entre Valencia et Murcia. Elle avait été épatée que je promène seule. C’est vrai que cela n’est pas toujours rigolo, mais c’est pourtant l’occasion de faire de très belles rencontres.

Et faire comme si on était à l’aise a également un autre avantage : souvent, très vite on se sent à l’aise. Pour de vrai. Il faut juste oser. Oser essayer et vaincre sa timidité.

Et vous ? Evitez-vous les situations qui vous intimident ou avez-vous déjà essayé de faire « comme si » ?

Joy

Comment passer le temps dans un lieu public ?

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 17 h 18 min

Comment passer le temps dans un lieu public ? dans Cas pratique Foule-%C3%A0-Agra04-300x208

Un moyen très simple d’augmenter sa capacité à apprécier la vie et être heureux consiste à se focaliser sur les points positifs. Pour cela, il est nécessaire de se mettre dans un mode d’ouverture, d’appréciation.

Je m’entraîne depuis des années avec ce petit jeu très simple qui me permet de plus de passer le temps agréablement quand je me retrouve dans les lieux publics, entourée d’inconnu(e)s.

Vous connaissez sûrement le principe, mais probablement connaissez-vous la version inverse : « Je mate toutes les personnes qui m’entourent et je critique. » C’est un jeu assez populaire…

Ma version à moi est diamétralement opposée : je dois regarder un maximum de personnes en peu de temps et m’indiquer mentalement quelque chose que j’aime bien en eux. Parfois c’est très facile, parfois… un peu moins. Mais je m’oblige à trouver obligatoirement quelque chose de positif en chacun d’eux avant de passer à la personne suivante.

Cela peut être n’importe quoi : la couleur des yeux, des cheveux, la forme du visage, la taille, l’élégance, la coupe du manteau, la couleur du foulard. N’importe quoi. Juste un élément physique ou un objet de la personne. Même si cet(te) inconnu(e) ne correspond absolument pas à mes critères de beauté (très subjectifs, je vous le rappelle, nous avons tous des goûts différents), je dois au minimum reconnaître que cet individu a eu le bon goût de s’offrir tel vêtement ou tel complément.

Ce petit jeu est très amusant, surtout si on essaie d’aller le plus vite possible, et je le trouve très positif car se focaliser sur le « Beau » dans une attitude de bonté donne une bonne image des autres… et de soi.

Essayez, vous verrez ! ;-)

Joy

1...198199200201202
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe