Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

25 novembre 2018

Cancer et sucre

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 51 min

Le bonheur commence par être en bonne santé. Ou du moins, pour ceux qui n’ont pas la chance d’être en bonne santé, c’est tout faire pour éviter que cela empire.

Or aujourd’hui, dans de nombreux pays, le fléau n°1 pour la santé est l’épidémie de cancers. Cette maladie n’est curable que si elle est prise à temps, sinon son diagnostic est souvent mortel.

Autour de moi, si je regarde de quoi sont morts les personnes que je connais, il y a essentiellement des cancers.

Et bizarrement, bien que ce soit l’ennemi de santé n°1, peu d’informations circulent vers le grand public.

Aussi étais-je très étonnée quand une de mes clientes m’asséna-t-elle récemment : « Vous savez quoi ? Il paraît que le sucre alimente les cellules cancéreuses, notamment les métastases. D’ailleurs c’est avec un produit à base de sucre que les médecins font leurs tests pour savoir si on est atteint d’un cancer ou non ».

Heu… Mis à part le détail concernant l’examen que j’ignorais (et que je n’ai pas vérifié) parce que je ne suis pas médecin, pour le reste… Comment dire ? C’est une évidence. C’est connu, archi-connu.

Oui, si vous consommez du sucre, ce sucre va aider vos cellules cancéreuses à proliférer. Or, nous avons tous des cellules cancéreuses. A petite échelle c’est normal. Ce qui déclenche la maladie, c’est quand ces cellules se multiplient anormalement. Et le sucre les aide.

Je suis donc sidérée que les médecins n’informent pas systématiquement tous les malades : « limitez votre consommation de sucre ».

C’est un peu comme si les médecins ne prévenaient pas les personnes atteintes d’une maladie des poumons que fumer ne leur permettrait pas de guérir convenablement.

Alors oui, je sais, le sucre, c’est bon.

Personnellement je raffole des gâteaux, pâtisseries, tout ce qui est sucré…

Mais il est possible d’apprendre à se limiter. Remplacer des produits sucrés par autre chose. Peu à peu se défaire de cette mauvaise habitude alimentaire qui s’apparente à une drogue.

D’ailleurs il faut que je m’y remette. Allez hop ! Une journée sans sucre !… :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Colère, sucre et cancer

Changements d’habitudes

Moins de sel, moins de sucre

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

20 novembre 2018

Coupes menstruelles…

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 45 min

Conversation au sujet de la coupe menstruelle avec mon conjoint (si, si, nous parlons aussi de cela…). Comme je lui racontais que cet objet était tellement confortable et qu’il était facile de l’oublier et que, de fait, je l’avais même oublié un matin… (heureusement, je m’en suis aperçue au bout de quelques minutes mais bon…), et lui, se souvenant combien j’avais tendance il y a des années, quand j’avais découvert l’existence de ces « coupes menstruelles », à en faire de la publicité à tout le monde, me demande soudain :

« Et au fait, tu as fait des émules autour de toi ? »

Pardon ?

Ah ! Si mes copines et autre entourage féminin en âge de l’utiliser en a acheté ? Hé bien je ne sais pas… Certaines copines oui, mais… ce n’est pas une conversation quotidienne non plus alors en fait, je n’en sais rien.

Il s’explique : c’est qu’il y a tellement de publicités dans les spots TV ou dans les magazines, pour les serviettes hygiéniques et autres tampons, qu’il se demande si, des années après les premières « coupes », les jeunes filles et les femmes sont vraiment au courant de leur existence.

Je suis choquée : il y aurait encore aujourd’hui des personnes qui préférerait souiller la planète et se polluer le corps avec des produits chimiques plutôt que d’utiliser une coupe menstruelle (certes en silicone, mais réutilisable pendant 10 ans), éventuellement complétée de serviette hygiéniques en tissu (donc lavables) ?

Mon conjoint pense que oui. Il pense que la publicité (pour les autres produits (chimiques et jetables)) est telle, que le « grand public » ignore tout des coupes menstruelles.

Je suis toujours choquée. Mais… c’est si agréable, c’est tellement pratique, c’est tellement efficace, sans effet secondaire ni rien… Comment croire que vraiment les femmes ne connaissent pas l’existence des coupes menstruelles ? A l’heure d’Internet ? Vraiment ?

Quel gâchis…

Je me sens un peu triste pour toutes celles qui ignorent que cela existe… alors aussi mon esprit, habitué à remplacer la dépression par une réaction, m’incite à réagir : « Mais, il faudrait leur dire, il faudrait les informer !… »

Mais comment faire ?

« Je vais écrire un article sur mon blog !… » Donc acte…

Alors oui, ce n’est pas exactement un article sur le bonheur… Quoique… Ne pas souffrir d’effets indésirables, ne pas devoir utiliser des produits chimiques dans une zone si intime de notre corps, ne pas gâcher des kilos d’arbres pour fabriquer ces sortes de couches chimiques qu’on jette tous les 28 jours… N’est-ce pas tout au moins une sorte de plaisir ?

Alors non, je ne sais pas si j’aurais réussi à convaincre beaucoup de femmes, mais tout au moins j’aurais essayé… :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Un filtre gris en période pas encore rouge

L’herbe est plus verte ailleurs : vraiment ?

Spécial femmes : le rôle des hormones dans le cycle menstruel

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

15 novembre 2018

En couple : communiquer !

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 35 min

Je jette un oeil distraitement sur les anecdotes du site https://www.viedemerde.fr/

Et celle-ci me fait bondir :

Aujourd’hui, ma copine me fait sérieusement la tête. Elle m’a laissé exceptionnellement choisir le programme TV du soir. Elle pensait que « par amour », j’allais choisir son émission de télé-réalité favorite et qu’elle suit depuis 4 mois tous les soirs. J’ai choisi un reportage. VDM

Heu…

Oui, comment dire ?

Quand on interroge une personne en lui laissant un choix, cela présuppose qu’on accepte par avance (et qu’on respectera) la réponse de notre interlocuteur.

C’est extrêmement malsain de lui tendre une sorte de piège en se disant que si la personne ne répond pas comme on le souhaite, parce qu’elle n’a pas deviné ce qu’on souhaitait et que, surtout, elle ne s’y est pas pliée d’elle-même, c’est que cette personne est méchante ou autre (et mérite qu’on lui fasse la tête)…

Hé oh ! Les filles ! Soyez simples !…

Pourquoi je dis « les filles » ? Parce que selon mes amis masculins, c’est surtout la gente féminine qui a ce genre de comportement.

Je l’ai déjà écrit sur ce blog et je le répète : être en couple n’octroie pas le don de télépathie à votre conjoint(e)… Si vous voulez quelque chose, dîtes-le !… D’ailleurs, en cette période pré-Noël, si vous avez des idées de cadeaux qui vous feraient plaisir, n’hésitez pas !… Suggérez-les à votre cher/chère et tendre… Vous lui faciliterez la vie et il/elle sera ravi(e) de vous faire plaisir.

Mais cessez de tendre des pièges comme dans cette anecdote rapportée plus haut !…

Cela me rappelle un souvenir. Je marchais avec deux amis et je leur proposais à chacun un objet. Je demandais à l’un d’eux : « Tu préfères le rouge ou le bleu ? »

Il me répondit « le bleu » et je me suis alors tourner vers l’autre personne : « Alors tu auras le rouge ! ».

Sauf que je me trouvais derrière la première personne, du moins légèrement en retrait, et comme j’avais mal communiqué puisque je n’avais pas indiqué d’abord le prénom de la personne à qui je m’adressais, mon premier interlocuteur s’est aussitôt exclamé, mécontent :

« Mais non ! Je viens de te dire que je voulais le bleu ! »

J’ai clarifié la situation aussitôt et la discussion s’est arrêtée là, mais sa réaction m’a fait réfléchir, car je sais que de nombreuses personnes, comme dans l’anecdote, posent des questions dans le souhait d’entendre la réponse qui les arrange, et si ce n’est pas le cas, elles agissent selon leur propre souhait du départ.

Aussi je vous répète ma rengaine habituelle : ne posez pas les questions pour lesquelles vous ne voulez pas entendre (et respecter) les réponses !… :-)

Si vous avez un tempérament de dictateur avec votre entourage, soit, jouez au dictateur. Mais ne faîtes pas semblant d’être en démocratie…

(Laissez ce comportement aux politiciens !) (rires)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

L’amour n’octroie pas le don de télépathie

L’homme parfait

« A vos ordres, Chef ! »

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...221
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe