Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

10 mai 2018

Mon coin de Paradis

Classé dans : Cas pratique,Entre nous — joy369 @ 12 h 27 min

Il y a sur cette Terre un endroit qui est mon coin de paradis. L’endroit dans lequel je me ressource, un endroit où je dois retourner régulièrement sous peine de me faner comme une fleur sans eau. J’ai bien conscience d’avoir plus de chance que les autres puisque je l’ai déjà découvert, mon coin de Paradis, alors que tant d’autres vont le rechercher toute leur vie.

Et surtout, j’ai la chance que ce Paradis me soit accessible.

A mes yeux, l’exil, ce serait l’impossibilité d’y retourner.

Moi qui cours tout le temps, jour après jour, minute après minute, moi qui surprends souvent mon cœur à s’affoler et qui me dis régulièrement qu’il faut que je ralentisse, que je vais finir par faire une crise cardiaque, quand je suis là-bas, je ne fais plus rien.

Enfin, presque plus rien. ;-)

Je me repose. Je rêve. Je lis. Je regarde les arbres, j’écoute le vent. Je me promène…

C’est bien simple, cet endroit, je l’aime tellement que j’ai déjà prévenu tous mes proches depuis des années : à ma mort, c’est là que je veux être enterrée.

La Planète Terre est belle et recèle de nombreux lieux paradisiaques, j’en ai parcouru plusieurs. Mais celui dans lequel je me sens bien, c’est cet endroit-là. Sûrement insignifiant aux yeux d’un autre d’ailleurs. Mais qu’importe. C’est là que je suis bien.

Et c’est cet endroit qui me ressource, qui « recharge mes batteries »…

Si vous avez pensé à un lieu en lisant les mots « mon coin de paradis », c’est que probablement que vous aussi vous avez trouvé votre Paradis. Alors prenez-en soin, n’hésitez pas à y retourner régulièrement. Et qu’importe si ce n’est qu’une vilaine cabane en bois au fond d’une forêt ou un hangar pouilleux au fond de la cour. C’est votre domaine, votre lieu à vous. Votre Paradis.

Un endroit chargé de bonheurs auquel vous penserez quand la vie vous semblera dure, quand vous aurez besoin de vous réfugier mentalement dans un hâvre de paix.

Votre coin de Paradis…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

A la recherche du Paradis

Si je devais décrire le Paradis

Retrouver son chez-soi…

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

20 avril 2018

Couple : les disputes ne sont pas obligatoires

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 10 min

Nouvelle collègue ; nous faisons connaissance.

Elle est franche, entière, authentique et au fur et à mesure de la conversation, je m’étonne à quel point j’ai la sensation d’être face à un miroir. Mais j’ai appris à sourire de ces facéties du destin aussi j’accepte avec sérénité de me retrouver face à mon double.

Mon double ?

Pas totalement.

Car la voici qui se met à me parler de sa vie amoureuse (en s’étonnant elle-même, la retenue incarnée, de se livrer ainsi, mais là encore je ne suis pas étonnée : tout le monde me raconte sa vie intime, ses secrets douloureux et ses bonheurs les plus intenses. Et j’adore cela, j’adore leur franchise, j’adore qu’on baisse les barrières avec moi et je me sens honorée de cette confiance que je m’attache à ne jamais trahir).

Bref, elle me raconte sa relation avec son conjoint et là, nos caractères divergent.

Car elle se dit colérique (comme moi), et son conjoint boudeur (comme le mien), sauf que les disputes se répètent dans leur couple, sont d’une grande violence verbale d’un côté et d’un long silence sur plusieurs jours de l’autre.

Je suis étonnée. Je n’ai jamais compris pourquoi certains se gargarisent d’être un couple qui se dispute car c’est, selon leur schéma de penser, « normal dans un couple ».

Désolée, je ne suis pas d’accord.

Un couple qui tient, et j’avais décrit dans un autre article le « love-lab » qui l’avait scientifiquement prouvé, c’est un couple dans lequel il y a un fort respect mutuel.

Or, si vous êtes en conflit perpétuel avec moi, je vous préviens que je ne me sentirais pas vraiment respectée, voire pas du tout. Et comme cela ne me plairait pas et que je n’y trouverais pas mon bonheur, je prendrais mes petites affaires et je m’en irais.

Tout simplement.

Car le respect, ce n’est pas passer sa colère sur l’autre ni bouder sans expliquer pourquoi on boude.

Si une dispute explose au niveau d’un couple, c’est souvent sur le partage des tâches. C’est l’exemple que j’utilise avec cette nouvelle collègue pour lui expliquer mon point de vue. Et je lui explique : si j’ai la sensation d’en faire plus que mon conjoint et que je sens la rancoeur monter en moi, je lui en parle avant que cela explose. Calmement. Je ne nie pas ce qu’il fait. Je n’utilise pas de grands mots (« Tu fais rien et je fais tout »), je reste factuelle mais je lui exprime ce sentiment négatif qui monte en moi. Or, mon conjoint étant d’une grande intelligence émotionnelle, il ne cherche pas à se justifier. Parfois il m’informe de tout ce qu’il a fait pour notre foyer (et dont parfois je ne me suis pas rendue compte, concentrée sur mes propres tâches), mais généralement il finit par me remercier d’avoir communiqué et me propose de me reposer, m’indiquant alors faire telle et telle chose lui et non pas moi.

Bref, il prend conscience que je sature et réagit intelligemment.

Réagir ainsi n’est pas forcément inné. Mais cela s’apprend.

Cela apporte tant de sérénité au sein d’un couple, que cela vaut vraiment le coup d’essayer !… :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Disputes en voiture

Les disputes, un passage obligé ?

Pourquoi certains couples tiennent ?

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

15 avril 2018

Powerpoint, sites web et couture

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 54 min

Vous rappelez-vous des premiers sites Web sur Internet ?

Souvent des trucs très moches, très tape à l’œil…

J’y repense aujourd’hui car, en plein travaux de création couture, je me dis que sûrement, d’ici quelques années, j’aurai progressé et je rirai de mes réalisations de cette année, me disant que, vraiment, ce n’était pas terrible à l’époque.

Et je me dis que c’est comme cela pour tout.

Mes premiers « Powerpoint » sont à hurler de rire. (Et les miens ne sont pas les seuls que je trouve hilarants des années après)

Tout. Absolument tout, au début, ce n’est pas toujours terrible…

Mais tant pis. Il faut avancer. Essayer, essayer encore et progresser.

Se comparer à soi-même du passé. Sur tous les sujets, progresser encore et encore plus.

A force de persévérance on réussit tout, ou du moins beaucoup de chance.

Certains réussissent à séduire la femme de leur vie, d’autres réussissent à parler une langue étrangère, à réaliser ce voyage dont ils rêvaient tant, qu’importe.

Pour réussir il faut essayer, et persévérer.

Et tant pis pour les échecs. Tout le monde vit des échecs. Les échecs sont normaux. Ce qui est anormal, c’est de se buter sur un échec ou refuser d’avancer à cause de la peur d’échouer.

Malheureusement souvent des moqueries ou des humiliations répétées ont raison de notre bon vouloir, surtout quand on est enfant. Alors on se vexe, on se bloque, et on refuse d’aller plus loin.

On se dit « A quoi bon ? » et on ne ré-essaie plus.

Pourtant, ça a été prouvé désormais, les enfants qui s’en sortent le mieux ne sont pas les plus intelligents, mais les plus persévérants.

Qu’importe si cela ne marche pas, si j’ai eu une mauvaise note. Ca ira mieux plus tard. Si je reprends les bases, si j’étudie, si je m’y mets sérieusement.

Dans le manga « Nana », un guitariste adulé, Ren, confie à ses proches qu’il a fait croire à ses fans qu’il était doué de naissance, mais la réalité est qu’il s’entraîne comme un fou sur sa guitare. J’aime beaucoup ce clin d’oeil. Comme si la mangaka souhaitait faire passer un message à ses lecteurs : « Persévérez, encore et toujours, quelque soit le sujet. C’est comme cela que vous serez un champion. Il n’y a pas d’autres moyens, même si certains vont feront croire le contraire »…

Alors oui, j’ai progressé et je vais continuer à progresser.

Et même si ma réalisation du jour n’est pas parfaite, au moins j’aurai essayé et je m’améliorerai.

Je m’améliorerai demain. Et puis le jour d’après, et encore après, et encore après.

En y prenant plaisir de plus en plus, évidemment. :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Quel est votre niveau d’énergie ?

Créer sa vie

Comment changer une habitude ?

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...214
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe