Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

21 mars 2020

Est-ce obligatoire à ma survie ?

Classé dans : Cas pratique,Entre nous — joy369 @ 12 h 03 min

Je suis triste.

Je suis en colère.

Je me dis qu’autour de moi les gens n’ont rien compris et cela me désespère.

Même les meilleurs d’entre eux, même ceux qui avaient compris avant les autres qu’il fallait rester confiné, tous, ils ont tous des histoires qui me rendent folles.

Celui-ci récupère son journal tous les jours, celui-là achète son pain tous les matins…

Hé oh ! Les gens ! Réveillez-vous ! C’est la guerre !!!…

Ce n’est pas un jeu vidéo, c’est réel. Le monde est en guerre contre un ennemi invisible : le Covid19.

Et le seul moyen que la majorité de la population a à sa disposition pour aider à gagner cette guerre est relativement simple : il suffit de… rester chez soi.

En 14-18, il y en a qui étaient confinés dans des tranchées humides, dans le froid, la peur des obus et les poux, et nous nous pouvons rester au chaud derrière nos fenêtres à regarder des DVD ou lire des bouquins en sirotant une tisane…

Mais c’est encore trop compliqué pour certains…

Je ne comprends pas. Plus vite nous resterons TOUS confinés et plus vite cette guerre sera gagnée et nous pourrons continuer notre vie habituelle. Mais si certains continuent de sortir pour des raisons inutiles, le confinement ne s’arrêtera pas et surtout il y aura de plus en plus de morts…

La seule question que vous devez vous poser (sauf si vous faîtes partie des personnes pour qui la guerre est justement sur le front : personnel soignant, éboueurs, livreurs, magasiniers, caissiers, etc, tous ceux que nous applaudissons chaque soir à 20h00) est la suivante :

« Est-ce obligatoire à ma survie ? »

Autrement dit, à chaque fois que vous quittez votre maison, studio, appartement, il faut vous interroger : est-ce obligatoire à ma survie ? Si c’est juste pour du pain, un journal, des cigarettes ou un jogging, restez chez vous !…

C’est aussi simple que cela.

Ce qui me rend le plus folle, ce sont les gens qui ont la chance de vivre dans une belle maison gigantesque avec un grand jardin… et qui quittent ce périmètre quotidiennement pour rien.

Par inconscience ou rébellion, par ces sorties ils condamnent un personnel soignant déjà épuisé…

J’ai beau argumenter avec mon entourage, ils ne comprennent pas : on ne connaît pas ce virus. Non, ce n’est peut-être pas comme la grippe avec un « pic » et tout va bien. On ne sait pas comment il fonctionne, s’il mutera ou pas, s’il survit à la chaleur de l’été ou pas. On ne sait pas. Et même si « aujourd’hui tout va bien », ce ne sera peut-être pas le cas dans 15 jours.

Donc, la prochaine fois que vous ouvrirez la porte de votre maison, interrogez-vous sincèrement : est-ce réellement obligatoire à votre survie ?

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Pourquoi il faut rester confiné ?

Restez chez vous !

5 minutes de loisir

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

20 mars 2020

Pourquoi il faut rester confiné ?

Classé dans : Cas pratique,Entre nous — joy369 @ 12 h 01 min

Cela me déchire le cœur mais visiblement, de nombreuses personnes n’ont pas encore bien compris l’intérêt du confinement ni ce que cela signifie.

Comme le dit « Nellie Bly » dans le très bon dessin animé « Culottée » diffusée actuellement gratuitement sur Internet (et dont j’avais déjà parlé de la BD afférente dans un article) : « La vérité dérange mais c’est le seul moyen de faire bouger les choses ».

Alors voilà : petit rappel pour ceux et celles qui n’ont pas encore compris pourquoi il est primordial de rester confiné :

  • Le monde est en guerre…
  • … l’ennemi commun est invisible.
  • C’est un virus, appelé Covid19, de la famille des Coronavirus.
  • On ne sait pas grand chose au sujet de ce virus, alors on le découvre au fur et à mesure.
  • Contrairement à ce qu’on croyait au début, il est bien plus contagieux que le virus de la grippe par exemple.
  • Et contrairement à ce qu’on croyait au début, il est aussi bien plus dangereux.
  • Mais il est vraiment invisible dans le sens où, sur 4 personnes contaminées, 2 ou 3 d’entre elles n’auront pas de symptômes.
  • Mais elles contamineront quand même d’autres personnes…
  • … de nombreuses personnes…
  • … sans le savoir, puisqu’elles ne sont pas « malades », du moins elles ignorent être porteuses du virus.
  • …et ces personnes, à leur tour seront porteuses du virus… mais 1 sur 4 sera malade…
  • …voire très malade : avec de la toux, de la fièvre, des courbatures, des maux de tête et peut-être un poids sur la poitrine et une sensation de ne plus arriver à respirer. Mais attention, ils n’auront pas forcément tous ces symptômes… En tous cas, il ne faut appeler (en France, le n° de tél des secours 15) que si vous avez du mal à respirer. Sinon, vous restez chez vous, au lit et vous vous reposez. C’est tout. Il n’y a pas de médicament magique à l’heure où j’écris. Mais renseignez-vous : la situation évolue d’heure en heure.
  • Ce qu’on a appris aussi, c’est que la prise d’ibuprofène accélère la dangerosité du virus. En bref, évitez si vous pouvez…
  • Et pour les personnes qui n’arrivent plus à respirer, il leur faudra un respirateur artificiel. Sauf que ces objets sont en nombre limité.
  • Autrement dit : il n’y en aura pas pour tout le monde… Et donc des choix seront faits…

Conclusion : aujourd’hui, on se rapproche de 10 000 morts dans le monde. Mais le nombre de personnes contaminées est exponentiel. C’est à dire que cela va très vite. Donc si un promeneur contamine une autre personne sans le savoir, celle-ci va aussi en contaminer d’autres, etc. Et donc très vite il y aura forcément un malade de plus dans les hôpitaux avec besoin de respirateur. Puis d’autres, puis d’autres…

Et le personnel soignant devra les recevoir, tenter de les soigner… Donc ils sont aussi concernés par la contagion. Et pas forcément bien protégés. Donc même si vous, personnellement, « vous n’avez pas peur de mourir » comme j’ai entendu une femme s’écrier à la radio (elle était dans un marché blindé parisien), vous risquez surtout de tuer d’autres personnes.

Des proches, des inconnus, mais aussi des hommes et des femmes qui s’épuisent chaque jour et chaque nuit pour tenter de sauver un maximum de personnes…

Nous pouvons les applaudir à 20h chaque soir…

…mais nous sommes bien d’accord, que ce qu’il faut surtout, c’est rester chez nous… Confinés, pour ne pas risquer de leur rajouter du travail, de leur rajouter des malades, de leur rajouter des morts… et de les faire mourir eux-mêmes.

Des infirmières commencent à mourir. En Iran, en Espagne, en Alsace aussi il paraît…

Si vous sortez dehors sans raison valable (et vraiment valable), ce n’est pas que « vous » n’avez pas peur de la mort, mais c’est que vous voulez tuer des gens, des vieux mais aussi des jeunes. Peut-être parfois des enfants. Et laisser des orphelins aussi.

Si vraiment c’est ce que vous voulez, allez-y, faîtes-vous plaisir : allez vous promener !

Sinon, faîtes comme tout le monde : respectez les consignes et restez confinés…

Nous allons la gagner, cette guerre, si tout le monde s’y met…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Restez chez vous !

Les Culottées, des femmes qui en ont

Ceux qui sauvent le monde

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

19 mars 2020

La communication non-violente

Classé dans : Cas pratique,Entre nous,Les grands principes — joy369 @ 12 h 00 min

Dès samedi soir, quand il était certain que le confinement général était évident, j’ai tout de suite eu une pensée pour tous ces couples qui ne s’entendent plus vraiment et qui risquent de finir cette guerre par un divorce. Et j’ai eu le cœur serré pour tous ces enfants battus et adultes battus qui vont devoir vivre avec leur(s) tortionnaire(s)…

Si je regarde le bon côté des choses, peut-être aussi que ça va être le moment idéal pour tous ces agressifs qui sont ainsi à cause de l’alcool de se sevrer de cette drogue.

Et pour les autres, les gens normaux qui vont devoir cohabiter, parfois avec des enfants très jeunes et donc très bruyants ? Il va falloir apprendre à vivre ensemble. Et pour les parents qui se sont toujours déchargé de l’éducation de leurs enfants sur le personnel enseignant, il va être temps de leur réapprendre les bonnes manières ! :-)

Pour vivre ensemble, la communication non-violente est une piste intéressante. Je ne suis pas « coach officiel » mais je pense appliquer probablement assez de principes pour pouvoir en parler légitimement.

  1. Parler en son nom propre en commençant par « Je » plutôt que par le « Tu » agressif. Remplacer le « Je me suis mal exprimé(e) » par « Tu n’as rien compris » par exemple… C’est bête mais les phrases qui commencent par « Tu »… agressent. Même les commentaires que je reçois commençant par « C’est intéressant ce que vous écrivez mais vous n’avez pas compris… » me paraissent un peu agressifs… ;-)
  2. Écouter. Prendre le temps d’écouter vraiment l’autre sans l’interrompre. Cela tombe bien : pour la plupart d’entre nous, nous avons enfin le temps. :-)
  3. Rester dans la bienveillance. Et pour cela ne pas supposer. Ne pas imaginer des intentions mauvaises à l’autre.
  4. Ne pas parler de l’autre non plus. Rien n’est plus méprisant que ceux qui parlent de vous à d’autres, devant vous ou dans votre dos, plutôt que de vous parler directement.
  5. Stopper les critiques. Retenir nos jugements. Pas évident, surtout pour le peuple Français !… :-)

Mais si nous pouvions nous former peu à peu sur le sujet, ce serait tellement pour tout le monde, et même pour après la guerre contre le Covid19. :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Les 4 accords toltèques

Vive le télétravail !

Les accords toltèques et la guerre

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe