Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 29 février 2020

29 février 2020

Augmentations de salaire…

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 30 min

Réflexion au sujet des augmentations de salaire…

…ou leur absence…

Car souvent il n’y en a pas, d’augmentation de salaire.

Ce qui, dans un pays où il y a de l’inflation, peut être ressenti comme une punition.

Punition d’autant plus dure que l’inflation est grande. Et quand avec la même somme vous pouvez acheter de moins en moins, il est parfois difficile de se nourrir…

Mais en dehors de l’aspect financier, que se passe-t-il lors d’un entretien pour savoir si on obtiendra ou non une augmentation de salaire ? D’autres éléments sont en jeu, notamment notre orgueil.

Car nous avons chacun une image de nous-même. Plus ou moins positive. Et cette « évaluation », car c’en est une, risque de se heurter à notre propre vision de nous-même.

En refusant d’augmenter un salarié, on lui signifie également que son travail n’est pas parfait, ce qui est souvent assimilé comme « Je ne suis pas parfait ».

C’est dur. Très dur.

Et souvent suite à la période des augmentations (ou non-augmentations), on croise de plus en plus de collègues qui partent… plus tôt (quand ils sont libres de leurs horaires). Une façon comme une autre de montrer leur démotivation.

C’est aussi une façon un peu puérile mais tellement humaine de signifier « puisque tu me prends pour un tir-au-flanc qui ne mérite pas d’être augmenté, voici ce que je vais faire : tirer au flanc ! »

Alors que faire ?

Ce n’est pas toujours possible d’augmenter tout le monde. Économiquement, l’entreprise se doit de rester vigilant envers l’avenir, un avenir toujours incertain de nature.

Alors quoi ? Octroyer une prime si c’est possible ? Au moins, cela n’agit pas sur le futur car on peut… ne plus en donner sans justification.

Mais si ce n’est pas possible ?… Pourquoi pas, cela arrive, des années moins bénéfiques. Et les salariés intelligents peuvent le comprendre si on leur dit la vérité. Mais alors ils ne comprendront pas les dépenses superflus des dirigeants. Donc exit les notes de frais pour les restaurants gastronomiques, l’achat d’un réfrigérateur personnel pour le bureau du PDG quand un distributeur de cannettes fraîches est au bout du couloir, les formations et les conférences onéreuses auxquelles il ne se rend pas…

Les salariés peuvent comprendre qu’on ne leur redistribue pas l’argent, mais dans ce cas, ceux qui tiennent les comptes de l’entreprise ont tout intérêt à être cohérents. Si restriction budgétaire il y a, elle doit avoir lieu pour tous.

Enfin, évidemment, pour annoncer des mauvaises nouvelles, autant être diplomate et ne surtout pas se cacher derrière des jugements définitifs. Comme je l’ai dit, l’orgueil est en jeu.

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Augmentation de salaire : bienveillance et altruisme

Entretien annuel

Entretiens individuels

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe