Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

30 octobre 2019

L’alcool et l’intelligence émotionnelle

Classé dans : Entre nous,Les grands principes — joy369 @ 12 h 39 min

Soirée chez un ami fidèle en amitiés.

Tellement fidèle qu’on y retrouve toutes les strates de sa vie : les membres de sa famille, les amis de sa jeunesse, ceux de sa vie professionnelle et ceux de sa période de vieil alcoolique célibataire momentanément détruit par son divorce.

Bien que n’étant pas forcément à l’aise avec les « vieux loups de la Finances », ceux qui ont réussi professionnellement (et surtout financièrement) et qui étalent leurs richesses et leur suffisance, c’est finalement avec sa colonie de « potes alcoolos » que j’ai le plus de mal…

D’humeur sociable, je discute pourtant avec les uns et les autres, évitant la facilité de me réfugier qu’avec les personnes que je connais et que j’adore (dont mon cher et tendre). Et c’est là que je prends conscience des méfaits de l’alcool sur l’intelligence émotionnelle. Exemple :

LUI : – Et, heu, tu vois, avec (notre hôte), on s’est connu pendant les vacances, on était dans un centre pour faire du sport.

MOI : – Oui, je vois.

LUI : – Ben oui, et c’était super, on s’est bien éclaté parce que tu vois, hé ben on a fait du sport quoi…

MOI : – Heu, oui.

(… je passe la répétition de 3 minutes sur le fait que dans un centre de sport on y fait du sport (c’était lassant et je commençais à m’interroge sur le quotient intellectuel de mon interlocuteur, ou bien était-il îvre ?))

LUI : – Lui et moi, on est copains depuis 3 ans ! (énoncé avec une grande fierté)

MOI : – Oui, c’est bien. (Que voulez-vous que je réponde ?)

LUI : – Et heu… et toi, tu le connais depuis combien de temps ?

MOI : – Un peu plus de 20 ans maintenant.

LUI : – Ah. Ah oui, quand même hein… (Et c’est maintenant que cela devient truculent car il ajoute soudain :  ) L’amitié, c’est pas une affaire d’années. Il y a ce qu’on vit avec l’autre, tu vois, quand on partage des choses très fortes, ce n’est pas le nombre d’années qui compte.

Stop. J’arrête là le report de cette conversation, très inintéressante, comme toute conversation avec une personne bourrée (parce que finalement je pense que cet homme devait être saoul, je ne conçois pas qu’on puisse être aussi limité intellectuellement autrement).

Mais ce manque flagrant d’intelligence émotionnelle m’amuse beaucoup. En gros, c’est comme s’il m’avait demandé quelle était ma couleur préférée, que je lui avais répondu « rouge » et qu’il me disait alors que selon lui les gens qui aiment le rouge sont de gros nazes.

Je n’ai pas pour vocation de devenir humouriste, mais je pense qu’il y aurait de quoi monter un bon sketch… Car ce monsieur n’avait pas l’intention de se montrer désagréable, bien au contraire. Son objectif était de se montrer sous un bon jour…

Raté.

Conclusion : l’intelligence émotionnelle se travaille (et facilite le bonheur), mais boire de l’alcool n’aide pas à accroître son intelligence émotionnelle…

Bien au contraire… (rires)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Changements d’habitudes

Comment changer une habitude ?

Contraint(e) de passer les fêtes avec des personnes toxiques ?

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Laisser un commentaire