Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

1 mars 2019

Un dentifrice à l’orange douce

Classé dans : Cas pratique,Entre nous — joy369 @ 12 h 11 min

Brossage des dents du matin… Hum !… J’adore ce parfum délicat d’orange douce !…

Ce qui devait être une étape familière quotidienne devient soudainement un moment de plaisir. J’avais oublié que j’avais changé de dentifrice…

En effet, la veille, mon stock s’épuisant, je m’étais préparé un nouveau petit pot de dentifrice…

Sauf que, n’ayant plus d’huile essentielle « menthe poivrée », j’avais à la place rajouté quelques gouttes d’orange douce…

Et même si j’adore le goût mentholé du dentifrice, j’avoue que cette nouvelle variante est également plaisante.

Mais à ce plaisir sensuel d’avoir un goût agréable en bouche, si je vous parle de mon dentifrice, c’est surtout pour évoquer le fait que se rajoute à ce bonheur le fait que c’est moi qui aie fabriqué ce dentifrice. C’est à dire qu’en me brossant les dents, je me réjouis d’avoir « fait maison » mon dentifrice. Et surtout, d’avoir limité l’impact de mes déchets pour notre planète.

Car mon joli tube de dentifrice en plastique que j’achetais encore il y a quelques mois, en plus d’être bourré de produits chimiques (et encore, j’achetais l’un des meilleurs : Emoform, vérifiez les compositions sur les sites Internet qui permettent de mesurer cela), les tubes en plastique finissent… à la poubelle. Ce sont donc des déchets.

Alors que mon petit pot à confiture en verre, lui, se recycle. Et il ne m’a rien coûté puisque je l’ai récupéré lors d’un petit déjeuner dans un hôtel lors d’un déplacement professionnel…

Ensuite, j’ai bien évidemment des ingrédients pour fabriquer mon dentifrice, mais ils vont me durer longtemps et la plupart sont contenus également dans des récipients en verre : huile de coco alimentaire, huiles essentielles (arbre à thé, girofle et donc menthe poivrée ou orange douce), sel marin et argile…

Au début, cela m’a fait bizarre, l’idée qu’on puisse fabriquer soi-même son dentifrice. Mais peu à peu j’ai compris que j’étais trop jeune pour avoir connu autre chose que du dentifrice en tube mais qu’auparavant, c’était la norme : un mélange de poudre juste avant le brossage. D’ailleurs j’ai appris que certains dentistes conseillent à leurs patients de ne plus utiliser les dentifrices commerciaux et qu’ils leur donnent les recettes pour le fabriquer au fur et à mesure.

Alors je me suis lancée et voilà. Depuis je suis ravie de mon moindre impact sur les déchets, mon dentifrice me ravit, et quand je parle de cela autour de moi, je vois dans les yeux de ceux qui m’écoutent que bien loin de me prendre pour une folle, je leur apparais souvent comme un exemple à suivre.

Un petit quelque chose en plus à mes tâches de petit colibri…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Le plastique, pas si fantastique

La légende amérindienne du colibri

La danse funèbre du sac plastique

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1000 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe