Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2018

30 juillet 2018

Tu ne pouvais pas me faire plus plaisir !

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 47 min

J’aime offrir des cadeaux.

Pas forcément des cadeaux coûteux, mais des objets parfois fabriqués par moi-même, ou recyclés, qu’importe, mais surtout un cadeau parfaitement ajusté à la personne à qui je l’offre.

Je l’ai déjà expliqué dans un de mes premiers articles : nous n’avons pas les mêmes goûts : ni dans la cour du lycée pour le choix des « beaux mecs » ni pour le reste. Aussi j’adore trouver « la » personne qui aimera tel objet que je possède et dont je ne veux pas, ou bien acheter l’objet qui fera le bonheur de tel(le) ou tel(le) ami(e). Ou encore lui fabriquer moi-même le cadeau qui convient.

Or, parmi mes amis proches, l’une d’elle est très enthousiaste à chaque fois que je lui offre quelque chose. Plutôt qu’un vilain « Il ne fallait pas ! » qui décourage et déçoit (et que je dis souvent, ce n’est pas bien) ;-) , elle s’exclame toujours :

« Tu ne pouvais pas me faire plus plaisir ! »

Et de m’expliquer combien elle adore ce cadeau en particulier, que j’ai touché juste, que c’était parfaitement ce qu’elle voulait. Ce qui me ravit d’autant plus qu’elle est adepte de la méthode de rangement de Marie Kondo et est plutôt du genre à « faire le vide » et à ne pas s’encombrer d’objets.

Alors oui : j’adore lui faire des cadeaux !… Parce que son enthousiasme est comme une vague d’énergie et d’ondes positives. Des mois, des années après, je me souviens de ce moment où je lui ai offert quelque chose et j’en souris tendrement.

J’aime notre amitié, j’aime cette femme si gaie et si vivante. Je me sens chanceuse de posséder la chance de la connaître et de partager parfois quelques moments de complicité, de bavardages et de rires avec elle.

Pour moi, savoir trouver « le » cadeau qui convient à « la » personne, c’est cela. Ce n’est pas exhiber mon portefeuille (car souvent ce n’est pas un objet coûteux du tout), c’est faire plaisir à l’autre et surtout à moi-même.

Et les sourires que je reçois en retour sont pour moi de merveilleux cadeaux.

Alors merci à cette amie de savoir si bien accueillir ce que je lui offre, et note pour plus tard : apprendre à remercier ceux et celles qui m’offrent quelque chose de la même façon, avec autant d’enthousiasme. :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Un super cadeau de Noël

Savoir remercier pour un cadeau

Une idée de cadeau pas cher (et écologique)

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

25 juillet 2018

« Vous avez l’âge de mon fils »

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 17 min

Je vous ai déjà parlé de la visite de Vincent. Cet homme qui faisait du porte à porte pour vendre des tableaux avec l’association de réinsertion « Art Pop ». Je vous avais raconté comment je lui avais ouvert ma porte et comment nous avions partagé un repas.

Nous avions bavardé de nombreux sujets et Vincent était très intéressant, avec de nombreuses anecdotes à raconter sur divers sujets.

Une de ces anecdotes m’a marquée.

Vincent faisait donc du porte à porte, présentant son CV aux gens qui lui ouvraient et, de la même manière que j’avais été saisie en lisant son lieu de naissance (le même que le mien), il avait attiré l’attention d’un homme qui lui avait dit : « Vous avez l’âge de mon fils ».

Vincent lui avait alors demandé : « Et il fait quoi votre fils dans la vie ? »

Je suppose que sa question, même s’il est gentil et s’intéresse aux personnes qu’il croise, avait aussi pour but d’embrayer sur le sujet « Voyez la chance qu’il a votre fils, grâce aux chances qu’il a eu dans la vie grâce à vous, son père, il a pu s’en sortir et ne galère pas comme moi dans la rue, moi qui suis orphelin et qui ait vécu mon enfance placé dans des familles d’accueil… »

C’est de bonne guerre, après tout, Vincent était là pour fourguer ses (jolis) dessins afin de gagner de quoi se loger décemment et reprendre des études. (Du moins, c’est ce qu’il m’a dit)

Mais le monsieur n’a pas répondu ce à quoi Vincent s’attendait. Il lui a répondu que son fils était mort l’année précédente, d’une leucémie.

Et Vincent, Vincent-la-galère, Vincent qui ne mange pas tous les jours, Vincent qui dort dans la rue, qui conclue :

« Vous voyez, Madame, ce monsieur, il avait une jolie maison, il était kiné et il y avait plein d’objets d’art chez lui, des objets qui valent une fortune, tellement que mes dessins, il n’en a pas voulu. Il m’a donné de l’argent mais n’a pas voulu des dessins. C’était un monsieur qui avait tout le confort matériel mais… il avait perdu son fils… Et moi je suis là, je n’ai rien, je me bats pour pouvoir reprendre des études, me réinsérer, mais même si je suis dans la rue, j’ai la santé. »

Oui, Vincent, la trentaine, dans la rue, avait conscience que la santé est plus important que tout le reste…

J’ai vraiment apprécié notre conversation avec Vincent, sa lucidité, ses leçons de vie.

Encore une fois : merci, Vincent.

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Et puis Vincent

Les pensées sont créatrices

Les 10 objectifs de vie

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

20 juillet 2018

Honte de ma race

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 42 min

Je discute avec cette dame que je ne connais pas. Elle semble intelligente, maniant la dérision avec un humour féroce. Elle dégage tant de personnalité et réussit à tant nous faire rire, le petit groupe qui l’entourons, que je la visualise parfaitement réaliser un jour un one-woman-show, seule sur scène.

Mais la théorie d’un de mes amis me revient en tête : « Méfie-toi, Joy, souvent la première caractéristique que tu observes chez les gens ne correspond pas à sa personnalité, au contraire, inverse cette caractéristique et accentue-la et là tu auras la personnalité de cette personne… »

Et il m’avait alors donné quelques exemples en indiquant la personnalité d’amies que lui ne connaissait pas mais que moi je connaissais parfaitement : la femme qui paraissait ultra-sociable et très mondaine et qui se mourait de solitude, la femme ultra-froide d’apparence qui était super sympa au fond, la femme baba-cool qui en réalité était une angoissée de première catégorie… et la femme ultra drôle qui ne pensait qu’au suicide tellement sa vie était un calvaire…

Cette dame si drôle que je vois bien en nouvelle humoriste, elle pourrait bien appartenir à cette dernière catégorie… Premier indice : elle approche de l’âge de la retraite et j’ai déjà appris qu’elle vivait seule, sans enfants ni conjoint(e).

La solitude est rarement signe de bien-être, même si tout un chacun a parfaitement le droit de ne pas vivre en couple et de ne pas avoir d’enfants.

Mais qu’importe, j’ai la sensation qu’elle cache une profondeur que son côté « grande gueule qui fait rire la galerie » nous empêche de découvrir…

Et de fait, seule avec moi, la conversation tombe sur un sujet que j’adore : les voyages. Elle a beaucoup voyagé, dans des pays que je ne connais pas du tout, et cela m’intéresse beaucoup. Alors elle me raconte des souvenirs, des anecdotes, et je bois ses paroles.

Et puis elle me parle d’un souvenir en Afrique du Sud. Et la voilà, elle, femme blanche d’un certain âge, qui me raconte comment, juste après la fin de l’apartheid, elle s’est retrouvée sur un trottoir à croiser un homme noir qui venait sur sa droite. Priorité à droite, elle lui a fait signe de passer. Mais l’homme, habitué aux humiliations des Blancs de son pays, a baissé la tête et a attendu qu’elle passe. Supériorité d’une « race » par rapport à une autre…

Je suis sidérée, choquée, attristée pour cet homme… Et elle me dit, de la tristesse dans les yeux : « C’est la 1e fois de ma vie que j’ai eu honte »…

Elle ne le précise pas mais je devine pour l’avoir vécue dans un contexte différent : honte de sa race, honte de la race humaine qui fait croire que certains d’entre nous sommes supérieurs ou inférieurs à d’autres.

Et ses paroles me plongent dans un vieux souvenir : la visite d’un camp de concentration. J’étais gamine. Et j’avais honte. Honte des photos que je voyais affichées sur les murs du baraquement : honte de ses cadavres empilés, honte de cette misère, de ces atrocités que des êtres humains ont fait vivre à d’autres êtres humains. Honte de ma race…

Quand saurons-nous être plus sages et cesser de nous opposer les uns aux autres ? Quand saurons-nous cesser de distinguer notre sexe / couleur de peau / nationalité / tribu / clan / famille des autres ?

Quand comprendrons-nous qu’il est plus facile d’être heureux dans la solidarité que dans la haine d’Autrui ?

Pour que, plus jamais, personne n’ait honte de notre race ?…

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

L’homme qui aimait tout le monde

Principes pour une vie heureuse

Mercy

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe