Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

3 mai 2017

La vieille et son sandwiche quotidien

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 50 min

On m’a raconté cette histoire il y a des années, mais elle me trotte toujours en tête depuis…

Qui était-elle ? La grand-mère de ma copine qui me l’a racontée ? Une simple petite vieille comme tant d’autres dans ce village de France ?

Qu’importe !

C’est une histoire vraie, l’histoire d’un village du nord de la France, dans cette région humainement chaleureuse que j’adore, avec son clochard qui s’assoit tous les jours dans le même petit square.

Et, face à ce square, j’imagine une maison en briques rouges comme il y en a tant là-bas, avec une petite vieille qui y habite.

Une petite vieille à la retraite. Une petite vieille qui, chaque jour, prépare un sandwiche pour le clochard dans le square…

Et chaque jour, elle sort de sa maison, traverse le square et apporte ce repas au clochard…

C’est tout. L’histoire est finie. Pas de quoi en faire un film Hollywoodien me direz-vous. Non, en effet. Mais cependant, je trouve cette histoire fascinante. Car l’histoire est vraie et qu’elle s’inscrit dans la durée.

La vieille femme n’apporte pas un sandwiche de temps en temps, elle en apporte un tous les jours.

Tous les jours.

Et on peut l’imaginer, dans sa cuisine, s’appliquer à préparer avec des ingrédients différents chaque jour ce sandwiche qui sera peut-être l’unique repas de cet homme pour la journée.

Quand j’entends tant de personnes âgées se plaindre, se plaindre de leur solitude, se plaindre de leurs maux, de leurs corps et de leurs cors, je bénis cette petite vieille qui se rappelle que d’autres souffrent peut-être plus qu’elle.

Et je bénis cette femme qui se rend utile, jour après jour, à combattre la faim à sa façon.

Mais, me direz-vous, est-ce qu’elle ne condamne pas cet homme à rester un assisté toute sa vie ?

Peut-être est-il assisté, en effet, mais il se condamne seul, ou peut-être sont-ce les souffrances de sa vie passée qui l’ont condamné ?

Je ne connais rien de plus de cette histoire.

Qui est-il ? Pourquoi la vie l’a conduit là, sur ce banc dans ce square ? D’où vient-il ?

On ne le saura jamais.

Mais il est probablement en souffrance et cette femme le soulage de la faim, chaque jour.

Et moi j’admire cette femme.

J’admire sa ténacité, sa volonté.

J’admire son humanité aussi.

Peut-être nous faudrait-il être un peu plus comme elle ?

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Bravoure et solidarités

Les « pensées d’amour »

Moi je vis chez Amélie Poulain

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe