Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2016

30 septembre 2016

Chanter, tout simplement

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 24 min

Ce soir, j’en ai marre.

Trop de choses à faire, trop peu d’heures de sommeil.

La course, la course, la course.

Je sais, je sens qu’il ne faudrait pas grand chose pour que je craque et que je me mette à pleurer.

La sensation que ma vie est ratée, que rien ne va. Pourtant, à la première remarque de mon interlocuteur à qui je me suis confiée, je sais qu’il a raison : « Comment ça, ta vie est ratée ? Au contraire, tu as tout ce qu’il faut ! »…

Oui, je sais. Je n’ai même pas une vraie raison de pleurer. Sauf le manque de sommeil. Et cet énervement trop rapide pour tout et n’importe quoi. Cette envie de balancer ma mauvaise humeur au nez de n’importe qui. Ces moments où je profiterais volontiers d’un fâcheux pour lui cracher ma haine du monde au nez.

Bon, haine du monde temporaire, ne plaisantons pas, après tout, j’ai dépassé le stade de l’adolescence depuis longtemps… (rires)

Mais je ne suis pas encore assez Sage pour ne pas ressentir de fatigue, de colère, de raz-le-bol.

…mais quand même assez sage pour savoir que je dois avoir d’autres solutions que de me mettre à pleurer…

Alors c’est décidé : j’attrape un casque que j’enfile sur mes oreilles, je branche ma liste de lecture mp3 intitulée « Pour chanter » et je préviens mon entourage : « Je m’occupe de telle tâche (à savoir étendre le linge, pas-sion-nant ! (ironie)), j’écoute de la musique, qu’on me laisse tranquille ! »

Et me voilà, seule, tranquille, à chanter à tue-tête.

Étant la seule à entendre la musique, je dois chanter faux, en décalé, mais qu’importe. Je ne suis pas là pour un concert, je suis là pour me calmer, pour m’éclater seule, pour retrouver un peu de sérénité.

Je pensais réussir à souffler un peu, mais la solution est miraculeuse : non seulement je passe un très bon moment (tout en rayant une chose sur la longue liste des choses à faire) mais j’en ressors en pleine forme.

Je ne suis plus fatiguée, je n’ai plus du tout envie de pleurer, je n’ai plus envie de râler, de me plaindre ou de geindre. Je suis parfaitement opérationnelle pour une autre tâche, même attraper des outils pour tenter de réparer l’appareil électro-ménager en panne, c’est pour vous dire combien mon énergie est au top !… :-)

Et ce n’est pas étendre le linge qui m’a rendue si détendue, mais bien le fait de chanter…

Alors ressortez vos tubes préférés et laissez vibrer vos cordes vocales ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Et enfin… une nuit complète !

Travailler en musique

La panoplie anti-déprime : chanter à tue-tête !

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 750 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien « Faire un don » en haut à droite du site…

22 septembre 2016

Admirations réciproques

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 38 min

En début d’année, je n’étais pas très bien physiquement. Je m’étais chopé tous les microbes qui passaient et j’avais fini par aller voir le toubib.

Mon docteur est une femme. Elle a la quarantaine, deux enfants, elle est coquette et très gentille. Je l’aime bien et je l’admire de soigner ainsi, jour après jour, autant de personnes. Elle a la faculté de faire comprendre à chaque personne qu’elle soigne qu’elle est unique et merveilleuse.

 Aussi, un jour où j’étais allée la voir, elle me fait part de son admiration. Comme pour me consoler de me choper tous les microbes de passage, elle me dit « Oh ! Moi je vous admire pour tout ce que vous faîtes ! Je ne sais pas comment vous y arrivez ! »

J’avoue avoir été très surprise : elle ? Elle m’admire moi ?… Sincèrement, je n’ai rien d’admirable, et surtout, je l’admire, moi !…

Je lui aussi répondu :

« C’est moi qui vous admire : vous passez vos journées à soigner les gens, à les soulager et parfois à sauver leurs vies ! »

La conversation a alors continué sur le sauvetage justement la veille d’un homme qui aurait dû succomber d’une crise cardiaque si elle n’avait pas été là…

J’arrête là l’anecdote mais, de vous à moi, comment pourrais-je ne pas l’admirer ? C’est elle qui sauve des vies, pas moi.

Bref, j’étais très flattée que quelqu’un que j’admire dise m’admirer aussi.

En y réfléchissant, je me suis dit que ce devait être le cas souvent : il ne doit pas être rare que deux personnes s’admirent mutuellement. Mais pour ce qui est de le savoir, c’est une autre affaire… Je veux dire, j’admire pas mal de monde, ne serait-ce que sur un trait de caractère particulier. Mais il est rare que nous osions en parler franchement.

Et pourtant ! Qu’est-ce que cela fait du bien au moral !…

Nous faisons tous des choses qui semblent extraordinaire aux autres !…

Prenez la lecture par exemple : si vous lisez cet article, c’est que vous savez lire. Or, combien de personnes sur cette planète vous admireraient de savoir lire ? Ce n’est pas si simple de savoir lire.

Idem pour le français. Sauf si vous êtes francophone, comprendre le français n’est pas quelque chose de naturel. De nombreuses personnes rêveraient de comprendre le français.

Nous avons tous des compétences pour lesquelles d’autres pourraient nous admirer. Mais si nous n’osons pas les uns les autres exprimer notre admiration, nous ignorons nos atouts.

N’est-ce pas dommage ?

La vie ne serait-elle pas plus belle si on osait dire : « Waaah ! Tu sais faire cela ! Je t’admire, car moi je ne sais pas »

Moi je pense que si : la vie serait plus belle.

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La vie rêvée des réseaux sociaux

Aller seul(e) au restaurant

Le vieux cycliste

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 750 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien « Faire un don » en haut à droite du site…

19 septembre 2016

Manuel de drague…

Classé dans : Cas pratique,Lectures conseillées,Les grands principes — joy369 @ 12 h 09 min

L’autre jour, je lisais un livre dans un transport en commun d’une mégalopole. C’était l’heure de pointe et comme toujours à cette heure-là, c’était bondé et nous étions les uns contre les autres. Pas assez collés toutefois pour que je ne puisse pas ouvrir mon livre de poche.

J’étais donc plongée dans ma lecture quand l’homme à côté de moi m’adresse la parole : « Ma veste ne vous gêne pas ? »

« Pardon ? »

Il reprend, d’une belle voix langoureuse : « Ma veste ne vous gêne pas pour votre lecture ? Sinon je la pousse, je ne voudrais pas vous gêner »

J’avoue être un peu surprise, sa veste de costume, qu’il tient replié sous son bras, est à une bonne quinzaine de centimètres de mon bouquin. Et je ne pense pas qu’il l’ignore. Mais je suis pressée de reprendre ma lecture (passionnante) et donc je le remercie poliment et me désintéresse de lui.

Sauf que…

Sauf que dans mon petit cerveau, je réalise que c’est la première fois qu’on me parle ainsi dans les transports pour un sujet comme cela. Je réalise aussi que cet homme a utilisé un ton très doux, sensuel et que, même si c’est peut-être sa voix habituelle (il paraît que la mienne est ultra sexy et je ne m’en rends pas compte), il a aussi peut-être fait exprès d’utiliser cette tonalité. Bref : peut-être que c’était une tentative de drague.

Et là, tout de suite, j’ai repensé au sale type qui me suivait dans la rue l’autre jour et je me suis dit : « Bravo ! »

Non pas bravo pour moi mais bravo pour cet homme car, si effectivement c’était de la drague, il a su tout de suite comprendre qu’il était inutile d’aller plus loin. Car une nana qui reprend la lecture de son livre sans même vous jeter un petit regard en douce par la suite, laissez tomber : elle n’est pas intéressée.

Si j’avais été intéressée, croyez-moi, j’aurais tout fait pour poursuivre la conversation et me débrouiller d’une manière ou d’une autre pour récupérer son adresse email !…

Mais je ne l’ai pas fait. Alors je dis « Bravo ! ». J’adore les hommes assez intelligents pour comprendre quand s’arrêter. Et sincèrement, le coup de « Je ne vous gêne pas ? » est un bon moyen de draguer. Cela laisse à penser que l’homme est sensible et poli et que le bien-être d’Autrui ne lui est pas indifférent. Donc « Bravo monsieur »… :-)

Mais mon questionnement ne s’arrêtait pas là.

Pourquoi, aujourd’hui plus qu’un autre jour, je m’étais fait draguer ? Je n’ai plus l’âge de me faire draguer tous les trois mètres (et j’en suis ravie). Ce n’était pas tard le soir ou tôt le matin. Alors pourquoi ?

Et c’est là que j’ai réalisé le titre du livre que je lisais. Une copine m’avait prêté un livre intitulé : « Tu n’as pas quelqu’un à me présenter ? » avec un dessin subjectif : il s’agit d’un manuel pour trouver l’âme sœur.

Il se trouve que je n’en ai pas besoin parce que je l’ai déjà trouvée, mon âme sœur, mais je voulais achever la lecture pour pouvoir rendre le livre à ma copine.

Et c’est là que j’ai réalisé : tout comme, si vous êtes une femme, lire un livre sur « L’arrivée de bébé » risque de déclencher vers certains l’envie de leur céder leur place assise, que vous soyez enceinte ou non (c’est arrivé à la copine en question), lire un manuel de séduction risque fort… d’attirer les hommes qui recherchent une femme…

D’ailleurs, je n’ai pas encore fini le livre, mais le début est hilarant et très bien. Donc je vous recommande ce livre en particulier.

Prenez ce bouquin, arrêtez-vous dans un endroit public et lisez-le sans cacher la couverture et le titre.

Vous me direz si cela fonctionne… ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

L’art de séduire

La loi universelle de la séduction : une copine d’amie

Fuir ou suivre : la loi universelle de la séduction

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 750 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien « Faire un don » en haut à droite du site…

1234
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe