Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

11 août 2016

Les agressifs ? Non merci

Classé dans : Cas pratique,Entre nous,Les grands principes — joy369 @ 12 h 15 min

Comme 80% des gens, j’ai vécu mon enfance dans une famille dysfonctionnelle.

C’est à dire que, même si ma famille n’était certainement pas la pire, je suis très heureuse de ne plus vivre au sein de cette famille et si je devais revivre à nouveau mon enfance, ce serait pour moi un cauchemar.

Comme beaucoup de monde, j’ai grandi dans la peur.

Par chance, je n’avais pas trop de peur qu’on me fasse mal physiquement. Au pire je pouvais craindre les gifles de ma mère et les coups de pied ou les claques de mon père. Mais, en comparaison avec les coups de ceinture ou les coups de pied dans la tête reçus par certains de mes amis, ce n’est pas bien grave.

Même si pour un enfant, c’est quand même une peur qui plane, incessante.

Mais mes peurs à moi, étant petite, tournaient plus autour du rejet, des vexations, des humiliations verbales…

Pour résumer, j’étais entourée de personnes potentiellement agressives. Je dis potentiellement car elles soufflaient le chaud et le froid. N’importe quoi pouvait déclencher une tempête. Vous pouviez dire n’importe quoi, par exemple « Il fait beau aujourd’hui », et obtenir en réponse soit une phrase banale soit une « soufflante », plus ou moins violente, comportant plus ou moins d’insultes.

Et ce, de la part de tous les membres de ma famille proche…

Cela a duré longtemps, et puis je suis devenue indépendante…

Là, peu à peu, j’ai appris à être heureuse, à ne plus vivre dans la peur.

Et j’ai décidé que je méritais de vivre heureuse et en paix.

Si je vous raconte tout cela, ce n’est pas pour le plaisir de vous raconter ma vie car je n’aime pas trop parler de moi. C’est juste pour donner du courage à ceux et celles qui me liront et qui peuvent se sentir piégés, rabaissés, humiliés par une situation toxique. Que ce soit des conjoints de partenaires toxiques ou des adolescents en détresse, qu’importe.

Je veux juste vous rappeler que vous pouvez vous en sortir et que cela vaut le coup.

On peut passer d’une période malheureuse durant de longues années à une longue longue longue période de bonheur intense.

Si cela se trouve, vous écrirez vous aussi un blog sur le bonheur pour expliquer à qui veut ce qu’il est possible de faire pour être heureux. :-)

Me concernant, être heureuse passe par un moyen simple : si je peux, j’évite les personnes agressives. J’écris « si je peux » car ce n’est pas toujours possible. Notamment dans la vie professionnelle. Mais dans ma vie privée, j’ai fait le ménage et je reste très vigilante.

C’est bien simple, si vous ne voulez plus me voir et que vous n’osez pas faire le premier pas, montrez-vous agressif à mon encontre. Ce sera radical. Vous ne me reverrez plus pendant plusieurs semaines… voire plus jamais de votre vie.

Car j’ai décidé que mon temps et ma vie étaient précieux.

Alors les personnes agressives, non merci ! ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Mépris plaintes et compassion

La tyrannie de Steve Jobs

Les vilaines sorcières

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 750 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien « Faire un don » en haut à droite du site…

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe