Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 19 février 2016

19 février 2016

Laisser les émotions filer

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 02 min

J’ai enfin le livre d’Anita Moorjani entre les mains. J’avais déjà écrit plusieurs articles sur sa philosophie, et je suis contente de pouvoir enfin lire ses écrits.

Le contenu est riche et je ne le synthétiserai pas ici, mais je souhaite juste zoomer sur un point. A un moment, elle parle des émotions et indique qu’il est dommage de les juger « bonnes » ou « mauvaises » et qu’il est malsain de les réprimer. Selon elle, nous devrions nous contenter de les laisser filer. Du moins, les émotions qui nous gênent. La colère par exemple.

J’ai déjà lu ceci à plusieurs reprises, dans « L’intelligence émotionnelle » de Daniel Goleman notamment.

Laisser filer nos émotions…

L’image me plaît, je visualise déjà de gros nuages blancs tout dodus et les mots de Charles Baudelaire me reviennent « J’aime les nuages, les nuages qui passent, là-bas ».

Oui, je pense qu’ils ont tous raison. Retenir, contenir, réprimer nos émotions ne sert à rien. C’est d’ailleurs peut-être cela, la clé du bonheur, ce petit quelque chose que je cherche à vous expliquer dans ce blog depuis des années : « être vrai ».

Je n’ai vraiment rien de particulier, mais je suis heureuse, foncièrement, entièrement, merveilleusement heureuse, et c’est vrai que je suis « vraie ».

Même si la vie professionnelle m’a enseignée la diplomatie, en général je suis franche et j’appelle un chat un chat. Même si cela ne fait pas toujours plaisir à entendre. Et je ne suis pas en train de jouer un rôle à longueur de journée : je suis moi-même. Avec mes défauts, mes qualités, tout ce qui fait que je suis moi.

A bien y réfléchir, c’est aussi ce que font les enfants et en général, ils sont heureux eux aussi.

Serait-ce un défaut des adultes ? De s’imaginer qu’on attend d’eux d’être quelqu’un d’autre de celui ou celle qu’ils sont ?

Après, me direz-vous, certaines émotions ne sont pas belles en collectivité. Et c’est vrai que si on pardonne aux enfants de piquer une crise en public, on vous pardonnerait moins de filer un coup de pied au concurrent qui vous a volé un client ou de tambouriner à la porte des toilettes parce que c’est occupé mais que vous voulez y aller et « c’est urgeeeeeeent !!! » ;-)

Mais, qui a dit que laisser les émotions filer signifiait les laisser exploser ? On peut tout aussi bien en prendre conscience et, plutôt que de laisser éclater sa colère, prendre du recul et noter mentalement « Je ressens la colère monter en moi ».

Avec un peu d’entraînement, je suis sûre que ce constat suffirait à l’évacuer.

Cela vaut le coup d’essayer, non ? ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La philosophie d’Anita Moorjani

La philosophie d’Anita Moorjani (2)

La philosophie d’Anita Moorjani (3)

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 700 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe