Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

21 janvier 2016

Scarlett et Cissy

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 44 min

Allez savoir pourquoi, mais je repense soudain au film « Autant en emporte le vent ». Et le personnage de Cissy me revient à l’esprit. Vous savez, cette petite gamine Noire imbécile, qui traînasse en chantonnant en revenant d’aller chercher le docteur alors qu’on a besoin de tous les bras disponibles pour une situation médicale critique…

Aussitôt, je me dis : « C’est vrai qu’entre le caractère de Cissy la nonchalante et de Scarlett O’Hara, l’héroïne impétueuse, il ne fait pas l’ombre d’un doute : j’ai tout de Scarlett ! »

Puis un peu de sagesse vient nuancer ce commentaire mental… Oui, en effet, je suis en général vive et dynamique et seuls ceux qui ne me connaissent pas du tout pourraient me croire nonchalante… Mais…

Mais Cissy était esclave…

Le film (et le livre dont il est issu) a lieu lors de la guerre de Sécession aux États-Unis d’Amérique. Et, dans le film, là où vit l’héroïne, règne encore l’esclavage. Triste période de l’Histoire. Mais dans le film, en effet, les Noirs sont esclaves. Et qui dit esclave dit privé de sa liberté d’agir.

Alors oui, il y a urgence médicale et Cissy se traîne et agit comme une idiote. Mais qui me dit qu’elle n’a pas été habituée depuis toujours à agir ainsi ? Car esclave née d’esclaves, elle a dû comprendre que, quoiqu’elle fasse, sa situation n’évoluera guère et que ce seront toujours les Blancs qui auront le pouvoir. (Je parle toujours du film).

Comme je viens de relire le pamphlet de Zoé Shépard sur l’Administration Territoriale Française récemment (« Absolument débordée »), le parallèle entre les esclaves et les fonctionnaires m’apparaît mentalement… (Oui, je sais, ce n’est pas bien de comparer, surtout cela mais…)

Le manque d’efficacité des bureaucrates a le don de m’agacer énormément, surtout quand ils sont financés avec mes impôts mais après tout… Quand vous mettez des personnes, quelles qu’elles soient, dans un endroit où vous les privez de tout pouvoir de décision, comment voulez-vous qu’elles agissent autrement que Cissy ?

Que la maison brûle, quelle importance ? Elles ne sont pas res-pon-sables !… Si prendre une décision, aussi petite soit-elle s’apparente à une punition évidente, une réprimande pour les uns ou un coup de fouet pour Cissy, pourquoi ces gens-là prendraient-ils des décisions ? Il n’y ont aucun intérêt.

Aussi, en y réfléchissant, oui, je m’apparente plus à Scarlett qu’à Cissy car, dans ma vie personnelle comme dans ma vie professionnelle, je suis libre d’agir. Si je me retrouvais engluée sans pouvoir de décision (certaines femmes au foyer ou certains salariés dont les époux et managers sont des tyrans), j’agirais sûrement comme Cissy.

C’est pourquoi je vous donnerais aujourd’hui ce conseil pour être heureux : cherchez à chaque instant à endosser le rôle de Scarlett plutôt que le rôle de Cissy. Autrement dit, faîtes en sorte que votre liberté d’action soit la plus grande possible.

Alors, plutôt Scarlett ou plutôt Cissy? ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Pourvu qu’elle fasse une fausse-couche !

Créer sa vie

Soyez le capitaine de votre vie

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 700 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe