Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

6 janvier 2016

« Laisse-le pleurer ! »

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 45 min


Le bébé pleure.
Après avoir attendu trois secondes, l’un des jeunes parents se lève et se prépare à aller le voir. Mais voici que l’entourage déclare : « Mais laisse-le donc pleurer un peu ! »
Cette phrase, vous l’avez sûrement déjà entendue, voire prononcée.
Avec, peut-être, sa suite logique si celui ou celle qui la déclame est l’un des grands-parents du bébé : « Moi, quand tu étais petit(e), je t’ai bien laissé pleurer et cela ne t’a pas tué pour autant ! »
Oui, peut-être.
Peut-être aussi que les psychiatres et autres psychologues auraient moins de travail s’il en avait été autrement…
Me concernant, je préfère ne pas laisser bébé pleurer, et voici pourquoi.

Quand un être humain est en détresse, je pars du principe qu’il apprécie toute aide ou soutien. Or, quelqu’un qui pleure est en détresse. D’autant plus quand il s’agit d’un bébé qui ne sait pas communiquer autrement son mal-être.
Ensuite, un bébé heureux ne pleure pas mais gazouille et chante. Et c’est un bruit qui me plaît plus. Donc si je peux soulager un bébé qui pleure au plus vite, je soulage mes oreilles également.
Enfin, et c’est là la principale raison, un bébé est un nouveau venu sur cette Terre. Il a tout à apprendre, tout à découvrir. Et si on le laisse pleurer sans s’occuper de lui, on lui donne à penser qu’ici-bas, c’est chacun pour soi, et tant pis s’il a mal ou s’il souffre. Alors que, si je prends quelques instants pour essayer de le consoler, de comprendre ce qui lui arrive, voire seulement d’indiquer que je suis présente et que je compatis même si je suis incapable de comprendre ce qu’il veut me dire, alors je lui enseigne qu’il peut avoir confiance en Autrui, qu’il est aimé, qu’on lui veut du bien.

Et cette confiance en lui et dans les Autres est un bon atout pour démarrer dans la vie.
Donc non, je ne laisse pas bébé pleurer.
Bien entendu, je ne me précipite pas non plus au moindre pépiement, je respecte la sacro-sainte « pause » que tout adulte doit effectuer pour observer l’enfant au lieu de sur-réagir.
Et je comprends aussi totalement les parents qui sont au bout du rouleau et qui n’arrivent plus, par manque de sommeil, à se lever une énième fois pour voir pourquoi leur bébé pleure.
Dans ces cas-là, il vaut mieux que les parents prennent soin d’eux avant de s’occuper du bébé. ;-)
Mais, en général, mieux vaut ne pas laisser bébé pleurer.
Et vous savez quoi ? C’est incroyable le nombre de personnes âgées qui s’extasient sur les bébés d’aujourd’hui, qui ne pleurent presque jamais par rapport aux bébés des générations précédentes.

Étonnant ? Pas si sûr… ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Avec un nourrisson, zéro question

Le bébé pleure

« J’ai peur de tuer mon enfant »

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 700 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe