Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

12 novembre 2015

Anxiété stupide et anxiété nécessaire ?

Classé dans : Les grands principes — joy369 @ 12 h 37 min

C’est le matin et je songe à la journée qui m’attend et les suivantes.

Pour celle qui vient, ce devrait être ok. Je me répète « Jusqu’à présent tout va bien » comme un leitmotiv auquel je me raccroche, en évitant de penser trop aux journées qui suivront.

Les bons vieux mécanismes de gestion du stress m’amènent à penser qu’il ne faut pas que je me tracasse de trop au sujet du futur ; l’expérience m’a appris que parfois rien n’arrivait comme on le craignait.

Soudain, comme un éclair, me revient une scène vécue dernièrement.

J’étais accompagnée d’un enfant et je venais de m’acheter (ce que je fais quelque fois) un billet de loterie. A sa demande, j’avais expliqué le principe à l’enfant et j’avais conclu, en guise de plaisanterie, qu’il fallait qu’on réfléchisse tout de suite à « tout ce qu’on allait faire avec les 100 millions d’euros que nous allions gagner »…

Mais ma blague était tombée à l’eau car cela avait beaucoup stressé cet enfant de naturel anxieux. Au bout de quelques minutes de silence, il m’avait dit, sur un ton angoissé :

« Je ne sais pas comment on va faire, mais je suis désolé : je n’arrive pas du tout à savoir ce qu’on va bien pouvoir faire avec ces 100 millions d’euros ! »

De mon côté, mes pensées étaient déjà parties vers autre chose et sa remarque m’avait beaucoup surprise : comment pouvait-on s’angoisser ainsi pour quelque chose d’aussi hypothétique ? Il y avait une chance infime que je gagne quoique ce soit un jour au loto… A quoi bon s’angoisser pour quelque chose d’aussi futile ?

Mes chances de gagner étaient trop proches du zéro. On verrait bien ce qu’on ferait si je gagnais, mais inutile de s’angoisser à l’avance… Au contraire, je payais ce billet de loterie pour m’offrir le droit de rêver, pas pour m’angoisser. :-)

Je rassurais l’enfant et passais à autre chose.

A mes yeux d’adulte, cette anxiété inutile était stupide. Mais en y réfléchissant, est-ce qu’il y a vraiment des anxiétés nécessaires ? Toutes les anxiétés au sujet du futur ne sont-elles pas, par définition, stupides ?

Qui ne s’est jamais inquiété pour un futur qui n’est jamais arrivé ? Que ce soit à l’école, avec cette crainte d’être interrogé qui finalement n’a pas lieu? Ou une peur concernant je ne sais quel futur qui ne se concrétisera pas de cette façon là ?

Oui, finalement je me dis que nous sommes souvent tous comme cet enfant : à nous inquiéter à l’avance de choses qui n’arriveront jamais.

Autrement dit : toute anxiété est stupide… ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La règle n°6

Se focaliser sur l’instant présent

Le stress, souvent l’ennemi du BONHEUR

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 700 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe