Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

9 août 2015

S’abstenir de juger

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 27 min

J’ai découvert cet été une série de dessins animés intitulés « Les grandes grandes vacances ». Cela raconte les souvenirs d’une ancienne petite fille, Colette, pendant la Seconde Guerre Mondiale, réfugiée avec son grand frère chez leurs grands-parents en Normandie, en France. C’est très bien fait et intéressant. Parfois même un peu dur mais je ne suis pas sûre que les enfants « comprennent » ce qui est sous-entendu donc peut-être est-ce moins difficile pour eux.

A la fin de chaque épisode, il y a quelques secondes pendant lesquelles une personne parle et raconte ses vrais souvenirs, indépendamment du dessin animé. L’un d’eux m’a marquée. Il explique comment un professeur de chimie avait incité ses élèves à aller visiter l’exposition « anti-juifs » et comment deux sœurs y étaient allées.

Savoir qu’à l’époque il y avait des expositions contre une partie de la population, à savoir les Juifs, me sidère. Malheureusement, aujourd’hui encore la presse cherche encore trop souvent à nous monter les uns contre les autres, avec des titres comme « Ce que les riches/les politiques/les émigrés font/ont/etc ».

Ensuite, évidemment, le fait qu’un professeur incite ses élèves à visiter une telle exposition me choque. Un professeur, comme un parent, se doit de montrer l’exemple aux enfants et aux adolescents.

La suite de l’histoire indique que les deux sœurs qui sont allées à cette exposition ont été mises à l’écart par les autres écoliers, qui se moquaient d’elles et les rejetaient… et à la Libération, tous se sont aperçus qu’en réalité, visiter l’exposition avait été une astuce de leur part pour cacher le fait que leur père imprimait des tracts pour la Résistance en secret dans sa salle de bain. Elles avaient fait semblant d’être des « collaboratrices » pour éviter qu’on s’intéresse de trop près aux activités clandestines de leur père.

Cette anecdote me sert le cœur. J’imagine combien la cruauté des autres enfants a dû leur paraître dur à vivre… et combien cela a dû être un sacrifice pour elles de ne rien dire. Mais elles ont gardé le secret. Par amour pour leur père.

J’imagine aussi que tous les enfants qui s’étaient moqué d’elles et qui les avaient mises au ban ont dû se sentir mal de les avoir jugées ainsi, sans connaître la réalité. Ils les jugeaient stupides et méchantes, antisémites, et elles ne faisaient que cacher la Résistance de leur père…

Je me dis qu’il nous faudrait éviter de juger les autres… puisque nous ne connaissons pas tout.

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Moqueries d’enfants

Les Allemands aussi

Apprendre à se comprendre les uns les autres

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 600 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe