Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 29 décembre 2014

29 décembre 2014

Pourquoi n’est pas la question

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 47 min

En rédigeant l’article précédent, je m’interrogeais sur l’origine du comportement de mon ancienne collègue toxique. Pourquoi agissait-elle ainsi ? Quel avait été son enfance pour réagir aussi vivement à toute contradiction ? Pourquoi devait-elle prouver en permanence qu’elle avait raison ? Qui avait brisé ainsi sa confiance en elle pour qu’elle agite « sa compétence » comme un drapeau au-dessus de sa tête ?

L’expérience m’a appris à me méfier des personnes, comme elle, qui se présente comme « des experts ». Les véritables experts sont souvent humbles et discrets…

Cette collègue est partie sans que je ne parvienne à comprendre ce qui la motivait, ce qui avait façonné sa vie pour qu’elle soit ainsi : agressive comme un pit-bull dès qu’elle était « en danger ». Et ce danger, à ses yeux, c’était d’être prise en flagrant délit d’avoir tort.

Comme si tout le monde avait tout le temps raison !…

Heureusement, elle est partie.

Et moi je reste là à m’interroger : « Mais pourquoi donc était-elle comme cela ? »

Pourtant, au fond de moi, je sais que ce n’est pas la bonne question. « Pourquoi » est rarement la bonne question. Je ne suis pas convaincue que les personnes qui s’interrogent trop longtemps sur cette question en obtiennent tant de bienfaits, quoiqu’en disent leurs « psy ».

Il faudrait mieux se dire : « Comment changer ? »

Si une situation est déplaisante, il faut changer les paramètres pour que la situation change. Et on ne peut qu’agir sur soi, sur nos propres paramètres… C’est ainsi ce que j’ai fait pendant les années à côtoyer cette femme toxique : j’ai augmenté ma capacité à rester zen et patiente pour ne pas me laisser affecter par ses crises de folie… et j’ai parfois « joué la colère » quand elle dépassait les bornes, comme le ferait un chien adulte avec un chiot qui aboie un peu trop. Colère simulée contre hystérie colérique, c’est je crois ce qu’il s’appelle « le mécanisme du miroir ».

Cela fonctionne très bien… C’est un peu usant mais cela fonctionne très bien.

Mode d’emploi : avec une personne qui vous hurle dessus ou qui a un comportement toxique, agir exactement comme elle momentanément, pour qu’elle se rende compte de son attitude… ;-)

Bref, la vraie question concernant cette femme n’est pas finalement : « Pourquoi était-elle ainsi ? » mais surtout « Comment aurait-elle pu changer ? »… Mais là cela me renvoie à un autre « Pourquoi » : « Pourquoi ne l’a-t-elle pas fait ? »

… Je suppose qu’elle manquait d’intelligence, tout simplement.

Mais quelle importance ? J’en suis débarrassée, et cela suffit largement à mon bonheur ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Prévenir son entourage de son humeur

Intimider limite l’intelligence de vos collaborateurs

Laisser tomber

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 500 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe