Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

20 novembre 2014

Elle ne se plaint jamais

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 55 min

Dîner entre filles.

Je retrouve avec plaisir mon amie Zoé.

Elle me dit soudain : « Oh, il faut que je te raconte, la claque que je me suis prise… »

Et l’histoire qu’elle me raconta, que je vais vous raconter ici, a été également un véritable « claque » pour moi, comme elle risque de l’être pour vous. Comme une incitation à profiter de l’instant et à être heureux, nous qui avons tant de chances dans la vie…

Écoutez plutôt…

Zoé travaille comme chargée d’insertion de personnes en difficultés. C’est à dire qu’elle aide des personnes à trouver un travail, des personnes avec un passif, des personnes qui auraient du mal à s’en sortir seule. Dans notre pays, ces personnes-là peuvent parfois bénéficier d’aide financière, mais j’imagine, pas ad vitam eternam.

Toujours est-il que ce jour-là, Zoé recevait une dame Noire, qu’elle me décrit comme très agréable et sympathique, mais qui arrivait « en fin de droits » (à aide financière) et qui, selon mon amie, ne montrait pas vraiment d’angoisse à l’idée de se retrouver sans rien. Zoé cherchait à l’aider mais l’autre se montrait très zen, pas vraiment active pour reprendre son destin en main.

Zoé, par ailleurs très douce, s’énerva un peu et l’invectiva : « Mais pourquoi êtes-vous comme cela, aussi tranquille ? Vous ne voyez pas que la situation est grave, vous allez vous retrouver sans rien ? »

Et la dame de lui répondre gentiment : « Oui, mais vous savez, je suis souvent comme cela depuis qu’ils m’ont fait fumer »…

Zoé ne comprenait rien. Qui, « ils » ? Pourquoi l’aurait-on fait fumer ? Fumer quoi ? Des drogues ?… Elle demanda des éclaircissements. Son interlocutrice répondit :

« Ben oui, pendant mon enlèvement ».

Quel enlèvement ? Zoé venait de récupérer « le dossier », en l’occurrence cette dame, et n’était au courant de rien. En s’excusant de son ignorance, elle pria la dame de tout lui raconter. Et voici son histoire…

Cette dame, originaire d’un pays d’Afrique dont je tairais le nom, lors d’une période troublée de guerre civile, avait été enlevée par des rebelles et séquestrée pendant plusieurs mois en pleine forêt. Dénudée, violée quotidiennement par la quinzaine de brigands, elle avait été à leur merci pendant une longue période. Afin de lui rendre plus supportable son calvaire, ces hommes l’avaient « fait fumer » des drogues.

Un jour où certains s’étaient absenté et d’autres endormis, cette dame courageuse s’était retrouvée seule avec un homme probablement ivre qui lui avait demandé de piler le manioc pour lui préparer à manger. Je ne me rappelle plus des détails, mais je crois qu’elle l’avait assommé avec la batte pour piler le manioc avant de s’enfuir, nue, à travers la jungle.

Elle erra pendant 3 jours dans la forêt avant de trouver une route. Là, une camionnette la prit en stop sans lui poser de questions. Et elle décida de s’enfuir.

Elle ne voulait pas retourner dans son village car certains de ses ravisseurs étaient… ses voisins.

Elle fit tous les petits boulots possibles pour survivre, tombant parfois sur des âmes charitables et attentionnées, et parfois sur des personnes sans scrupules qui abusait de sa situation pour abuser de son corps…

Mais elle, elle ne souhaitait qu’une chose : s’enfuir le plus loin possible.

Elle finit par arriver près de la Mer Méditerranée où elle rencontra une personne qui l’aida à rédiger un dossier pour demander l’accueil dans notre pays. Elle fut acceptée.

Quand mon amie eut fini de raconter cette histoire vraie, j’étais, comme elle l’avait été, choquée. Quel terrible destin !… Et moi qui me plains parfois de ceci ou de cela, en comparaison, quelle vie magnifique j’ai !…

J’insistais : « Et maintenant, que devient-elle ? Comment survit-elle à toutes ces terribles épreuves ? »

Depuis, me dit Zoé, elle accepte n’importe quel travail et est toujours heureuse de tout.

Et elle conclut : « Elle ne se plaint jamais ».

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

L’art de ne pas rendre sa vie amère (2)

Avoir le courage d’être heureux

Joyeux « nouvel état d’esprit » !

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 500 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

Laisser un commentaire