Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

5 septembre 2014

Les niveaux de bêtises (pour les enfants)

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 15 min

Comme je le disais précédemment, je pense qu’il est important, pour le bonheur de tous, de ne pas « crier » aussi fort pour une bêtise que pour une autre, que notre interlocuteur soit un adulte ou un enfant.

Concernant ces derniers, j’utilise personnellement les niveaux de bêtises ci-dessous. Les enfants qui m’entourent les connaissent et me demandent parfois à quel niveau correspond une bêtise.

Cela leur permet de bien comprendre ce qui est grave et ce qui l’est moins. Et moi, en tant qu’adulte, cela me permet de me rappeler ce qui est important de ce qui ne l’est pas.

  • Niveau 1 : il y a danger de mort. L’enfant met sa vie en danger ou celle des autres. (Par ex : traverser une route sans tenir la main ou sans regarder (selon l’âge de l’enfant), mettre les doigts dans la prise électrique, se pencher par la fenêtre d’un étage élevé, etc.)
  • Niveau 2 : il y a risque de blessure pour lui ou pour les autres. (Ex : menacer son frère avec une planche armée de clous (mais quelle idée de laisser cet objet aux enfants !), sauter sur le lit, etc.)
  • Niveau 3 : casser un objet matériel de valeur. (Ex : mettre le feu à la maison, casser l’ordinateur des parents, etc.)
  • Niveau 4 : casser un objet matériel de faible valeur. (Ex : découper une couverture, briser son petit train électrique, etc.)
  • Niveau 5 : donner du travail supplémentaire aux adultes ou agir de façon pénible. (Ex : renverser son verre de lait par terre, éparpiller des jouets dans toute la maison et ne pas les ranger derrière, hurler, etc.)

Bien entendu, il y a parfois des nuances. Parfois, il est préférable que l’enfant saute du lit, tombe et se casse le bras ou une dent, plutôt qu’il mette le feu à la maison. ;-)

Ensuite, il y a aussi des bêtises qui peuvent appartenir à plusieurs niveaux, cela dépend de plusieurs paramètres. Par exemple, si l’enfant met le feu à la maison, il peut risquer de tuer ou de blesser lui-même ou les autres. C’est donc une bêtise niveau 1 ou 2 dans ce cas. Sauf si la maison est isolée et qu’il quitte la maison en oubliant le feu sous le gaz ou un truc de ce genre.

L’essentiel, c’est surtout de se souvenir de ces niveaux pour pouvoir graduer les réprimandes faites aux enfants. La prochaine fois qu’un enfant crie ou se salit, rappelez-vous que ce n’est « qu’une bêtise niveau 5″. Si vous le souhaitez, grondez-le, mais rappelez-vous que c’est bien moins important que s’il avait fait quelque chose mettant sa vie ou celle des autres en danger.

Et vous verrez, qu’avec ces niveaux en tête, on reste serein plus facilement, même face aux caprices d’un petit ou à l’attitude hautaine d’un adolescent. ;-)

Et notre estime de nous-même s’en trouve renforcée : nous sommes finalement des éducateurs plutôt bons, non? ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Les niveaux de bêtises vus par un manager

L’enfant roi

Le pot de confiture

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 500 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe