Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

18 juin 2014

Adulte avec le mauvais côté des enfants

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 37 min

Je réfléchissais à l’article d’hier, sur cette incapacité qu’ont certains de ne pas se tracasser pour les petits aléas de la vie. Et je songeais à l’adolescence…

Les adolescents souvent réagissent ainsi : entièrement, totalement, sans nuances.

Exemples :

  • « Le prof m’a puni(e) et c’était injuste car les autres faisaient pire que moi, c’est la fin du monde ! »
  • « T’as vu comme elle a sourit au mec qui me plaît ? C’est une allumeuse, je ne lui adresserai plus jamais la parole de ma vie ! »
  • « Toi et moi c’est l’amour comme il n’y a jamais eu sur cette Terre, nous nous aimerons jusqu’ à la fin des temps ! »

Avec du recul, ces comportements sont plutôt drôles, non? Mais à l’adolescence, nous étions probablement comme cela. Mais c’est normal, il y a des hormones en jeu qui boostent nos émotions à cet âge-là. ;-)

Puisque l’adolescence est un âge particulier, et j’ai beaucoup de tendresse pour ces adolescents excessifs, je ne les prendrais donc pas en exemple. Mais les enfants ?… Les enfants non plus ne savent pas gérer les aléas de la vie. Que leur crayon ne fonctionne plus ou qu’ils n’arrivent pas à mettre le bloc de légo dans l’autre bloc de légo et c’est le drame !… :-)

Quand nous, les adultes, sommes tranquilles et reposés, leurs crises de nerf parce que rien ne va comme ils veulent nous fait sourire tendrement. Quand nous sommes fatigués et stressés, nous voici soudain beaucoup moins souriants.

C’est ce que j’ai appelé « les mauvais côtés des enfants »… ;-)

Leurs caprices, leurs crises de larmes parce que la Terre ne tourne pas comme ils le souhaitent… :-)

Mais si nous leur pardonnons parce que, justement, ce sont des enfants, il est plus difficile de fermer les yeux sur les comportements d’adultes quand ils font la même chose…

Or, nous faisons quasiment tous la même chose. Quand nous nous tracassons pour les aléas de la vie, nous agissons comme des enfants, mais dans le sens négatif du terme. Plus exactement, nous agissons comme le mauvais côté des enfants.

Il y a des grève de transport ? Je ne suis pas contente ? Si je hurle et passe mes nerfs sur l’une des personnes de cette société, je me défoule mais je me comporte comme une gamine sans cervelle. Car cela ne sert à rien. Je n’aurais fait qu’ajouter du stress sur cette personne et peut-être que, par ma faute, elle s’écroulera en pleurs le soir en rentrant chez elle…

Ce n’est qu’un exemple, mais très très souvent nous agissons comme des enfants…

Peut-être serait-il temps d’être adulte ? ;-)

 Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Relativisons

Intimider limite l’intelligence de vos collaborateurs

Les Grincheux

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 450 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe