Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

14 juin 2014

Mépris, plaintes et compassion

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 24 min

Je vis dans un pays de râleurs. Je le sais. Moi aussi j’ai été élevée comme cela.

Je le sais mais parfois, sérieux, c’est pénible…

Quelques minutes de conversation et tout y passe : rien ne va, ce sont tous des incapables et patati et patata…

Je décroche… La conversation de m’intéresse pas, je ne l’alimente pas, mes minutes sont précieuses, que fais-je ici à écouter distraitement mon interlocuteur si négatif ?…

Ne pas écouter attentivement n’est pas poli alors j’essaie de me concentrer. Parfois je réussis même à changer de sujet…

… mais très vite mon interlocuteur repart inlassablement sur des diatribes qui mêlent plainte et mépris : « Celui-là ? Alors là, ne m’en parle pas, c’est un fainéant ! »…

Et le voici qui me décrit avec force invectives combien la paresse définit cette personne que je ne connais même pas…

Moi aussi je me plains. Moi aussi je râle. Beaucoup trop encore à mon goût. Mais j’essaie d’arrêter de râler.

Et vous savez pourquoi ? Parce que souvent, râler n’améliore rien. Râler contre mon ordinateur qui plante ou contre un appareil qui ne fonctionne pas ne sert à rien. Et râler contre quelqu’un est pire. Au pire, vous vous en faîtes un ennemi.

Se plaindre de quelqu’un, c’est souvent faire preuve de mépris. Car finalement si je m’en plains, c’est que je suppose que moi, je saurais faire bien mieux et que, à sa place, personne n’aurait eu à se plaindre de moi.

Alors je sais que parfois cela semble justifié, que parfois on est énervé(e), etc.

Mais nous n’avons souvent pas toutes les données du problème.

Oui, cette personne à l’accueil de cette administration me semble lente et peu motivée… Mais que sais-je de sa vie ? Peut-être que son patron lui a fait un sale coup ? Peut-être qu’un client s’est montré odieux juste avant notre passage ?

Oui, ce collègue ne semble pas être aussi efficace qu’il le devrait… Mais que sais-je de sa vie encore une fois ? Son métier ne lui plaît peut-être pas ? A-t-il vraiment les moyens d’être efficace ? Son Service n’est-il pas en sous-effectif ? Que sais-je ?…

Il y a 1001 raisons d’être ce que l’on est.Et celui ou celle qui vous agace a sûrement ses raisons pour être tel qu’il ou elle est.

Au lieu de nous plaindre, pourquoi ne pas essayer de « comprendre » mieux l’Autre ? Réagir avec de la compassion plutôt qu’avec du mépris.

Car après tout, si, pour une fois, c’est nous qui nous trouvions dans la position d’être l’objet de plaintes, quelle attitude préférions-nous ? Préférions-nous être compris ou bien être méprisés ?… ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Les vilaines sorcières

Accompagnatrice d’Agressifs

La haine, frein au bonheur

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 450 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe