Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

31 mai 2014

La légende amérindienne du colibri

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes,Petits contes (pour enfants ?) — joy369 @ 12 h 16 min

Je suis toujours très amusée par les coïncidences qui m’arrivent. Certains parleraient de « synchronicité », d’autres « d’indices du destin », de « signaux divins » ou quoi que ce soit. Qu’importe le nom qu’on leur donne, les coïncidences m’amusent.

Je venais tout juste de finir la lecture d’un livre de Pierre Rabhi qui parlait de la légende amérindienne du colibri quand je me suis rendue à un concert de la chanteuse française Zaz. J’ai cru deviné qu’elle apprécie justement cet auteur et cet homme car elle a parlé de l’association des Colibris qu’il défend et a raconté à son public la légende du colibri.

Étant moi-même sous le charme de cette légende (que je ne connaissais pas), je souhaite vous la raconter ici…

Il était une fois une forêt amérindienne où vivaient de nombreux animaux. Un jour, un incendie se déclara. Affolés, tous les animaux s’enfuirent pour ne pas périr dans le feu. Ils couraient pour s’éloigner des flammes. Les oiseaux aussi s’envolaient loin de l’incendie. Tous fuyaient… sauf un petit colibri.

Ce colibri volait frénétiquement entre la rivière la plus proche et les flammes. Il transportait à chaque trajet les quelques gouttes que sa taille lui permettait d’emporter et il déversait ce liquide sur les flammes.

Énervé par son comportement, un tatou en colère lui dit soudain :

« Mais, colibri, ne vois-tu pas que cela ne sert à rien? Ne comprends-tu pas que malgré tes efforts, tu n’arriveras pas à éteindre le feu ? »

Et le colibri répondit :

« Je le sais mais je fais ma part »

La légende s’arrête là. A la fois Zaz et Pierre Rabhi en tirent la morale suivante : plutôt que de rester à ne rien faire face au Monde qui tourne mal, mieux vaut agir, même si tout seul nous représentons peu de choses.

Mes lecteurs les plus fidèles savent déjà combien je me retrouve moi aussi dans ce petit colibri, comme la plupart d’entre nous d’ailleurs. Tous ceux qui font un geste pour améliorer le monde, que ce soit un geste écologique, un geste de tendresse envers quelqu’un qui est dans la détresse, un simple sourire, n’importe quoi de positif. Tous ceux-là sont des colibris.

Alors, quel type d’animal avez-vous choisi ?

Êtes-vous plutôt tatou ou colibri ? ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Quel loup nourrissez-vous ?

Qui sont vos modèles ?

La contagion des pommes

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 450 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

Une réponse à “La légende amérindienne du colibri”

  1. Céline Sand dit :

    bonjour Joy
    Merci pour cet article … une fois de plus nous sommes en phase puisque j’ai écrit un article similaire !
    http://jourapresjour.fr/2014/09/17/la-parabole-de-l-etoile-de-mer-agir-enfance/
    Je pense que tu aimeras bien la parabole de l’étoile de mer du coup!
    Oui, bien sûr, ce n’est pas grand chose ce que nous pouvons faire à notre échelle… mais cela change tout… Quand les gens me disent, « à quoi bon »? je leur réponds que c’est vital pour moi d’agir selon ma conscience et que ce n’est pas beaucoup mais toujours mieux que de ne rien faire du tout…
    Bien à toi!
    Céline

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe