Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

17 mars 2014

Dominique Loreau, la gourou du rangement par le vide

Classé dans : Lectures conseillées — joy369 @ 12 h 13 min

Conversation avec une amie.
La discussion tombe sur le rangement dû au « trop-plein » d’objets dans nos vies. Mon amie commence sa phrase : « Oh, tu devrais lire les livres de… de… »
Elle cherche le nom. Fatiguée par un récent décalage horaire, je ne suis pas d’humeur patiente : je la coupe.
« Oui, je sais, Dominique Loreau ».
Elle me regarde, surprise.
« Non, c’est une femme, une Française qui a vécu au Japon, elle a écrit plusieurs livres sur… »
Je la coupe encore (je sais, ce n’est pas poli, mais quand je suis fatiguée, je suis facilement agressive) ;-)
« Oui, elle a écrit plusieurs listes qui enseignent par A + B comment se débarrasser de pleins d’objets dans ta vie et comment faire le vide autour de toi : c’est Dominique Loreau ».
Mon amie rit : « Oh la la, toi de toutes façons tu as déjà lu tous les livres… »
Non, bien entendu ce n’est pas vrai, je n’ai pas lu tous les livres et cette amie a la gentillesse de m’en faire découvrir de nombreux qui sont excellents.
Mais Dominique Loreau est une référence.
C’est la seule qui utilise ce créneau du « rangement par le vide ». Aussi est-elle incoutournable… ;-)
Je l’ai découverte il y a des années, dans un petit fascicule qui venait en complément du magazine « Psychologies ». Les conseils de ce petit livret me paraissant intéressants, je l’avais soigneusement conservé.
Des années plus tard, j’ai lu un de ces livres et j’ai vérifié : c’était bien le même auteur qui expliquait comment « nettoyer sa vie ».
Depuis, j’ai lu ses autres livres, qui se répètent souvent un peu.
Et Dominique Loreau est restée pour moi la référence, la « gourou du rangement par le vide ».
J’apprécie ses conseils et j’essaie d’en appliquer certains au quotidien mais elle est pour le moment trop extrême pour moi : quand elle conseille de n’avoir qu’un bol pour manger chez soi, je ne suis pas totalement d’accord. Comment faire alors quand on reçoit des invités à dîner ?
De la même façon, je ne suis pas d’accord avec elle quand elle conseille de n’avoir qu’un ensemble de bijoux (mais de valeur) qu’on porterait en permanence sur soi. C’est sûr, il y a moins de risques de vol, mais où est le plaisir de choisir chaque matin les bijoux qu’on a envie de porter ce jour-là ?
Alors oui, c’est certain, si on a plus d’un bijou, c’est difficile de n’avoir que des objets de valeurs (sauf si vous êtes très riche), mais personnellement je n’ai rien contre les bijoux fantaisies… ;-)
Pour le reste, je suis assez d’accord avec les principes de Dominique Loreau et j’ai trouvé ses livres intéressants.
Je vous en reparlerai peut-être un autre jour, mais en attendant, je vous invite à lire vous-même ses livres si le sujet vous intéresse.

Amicalement,

Joy

PS : Désolée chère amie de t’avoir coupé la parole ce soir-là, je suis insupportable quand je suis fatiguée. (rires)

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

L’angoisse des cadeaux

Ce qui est nécessaire, joli ou joyeux

L’antithèse de Dominique Loreau : la Fillyjonk

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 300 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

Laisser un commentaire