Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

13 février 2014

Portrait : la Fillyjonk

Classé dans : Entre nous,Lectures conseillées — joy369 @ 12 h 10 min

Dans plusieurs livres de le série des Moumines, Tove Jansson dresse un portrait à la fois féroce et tendre de la Fillyjonk. Je crois que la traduction française est « filigonde ».

La Fillyjonk est grande, mince, plantée sur des talons hauts (pourquoi se faciliter la vie si on peut se la compliquer), elle n’est pas connue pour sa beauté et ne semble pas s’apprécier particulièrement physiquement puisqu’elle maltraite régulièrement ses cheveux raides avec des appareils qui lui piquent le cou chargés de la frisoter.

Mais la caractéristique principale de la Fillyjonk, c’est son amour pour la propreté. Elle est obsédée par les microbes et les insectes qui, forcément, la traquent partout et surgissent de nulle part. Dans son imagination tout du moins.

La Fillyjonk vit dans la crainte et s’enferme tôt chaque soir chez elle. D’ailleurs elle vit seule et et a réussit après beaucoup d’effort à se libérer de ses connaissances et autre famille. Dans les « Contes de la vallée des Moumines », on la voit recevoir la visite pour le thé de sa voisine et c’est drôlissime de deviner combien cela lui pèse. Cela me fait penser à la chanson truculente de Lynda Lemay « J’veux pas d’visite »… ;-)

Dans « Mouminvalley in November », le personnage Toft trouve que son odeur est celle de la peur. Dans ce volume, la Fillyjonk risque de mourir en nettoyant les fenêtres de son grenier et développe soudain une aversion pour le ménage. Elle part donc se réfugier chez ses amis, les Moumines, en leur apportant un vase en guise de cadeau. Car notez-bien que la Fillyjonk est pleine de principes et ne vit que dans la crainte du qu’en dira-t-on. D’ailleurs, sur les 6 personnages de ce livre qui iront rendre visite aux Moumines, elle est la seule à arriver avec un cadeau. Bon, comme est aussi très « collectionneuse » et incapable de se séparer des nombreux objets dont elle s’entoure, elle remplace au dernier moment son cadeau, un « vase en argent » par un « vase en porcelaine ». ;-)

Un autre trait qui la caractérise est l’impression qui la taraude de ne pas être aimée, d’être la dernière « au courant », et ses tentatives désespérées pour ressembler à quiconque lui permettra d’être aimée…

Ces essais un peu décalés sont d’autant plus amusants qu’incohérents puisqu’en parallèle la Fillyjonk essaie de faire le vide autour d’elle pour ne pas être dérangée dans son ménage et son train-train quotidien…

Voici dressé le portrait d’une Fillyjonk… ;-)

Peut-être n’avez-vous jamais lu un livre de Tove Jansson, mais je suis persuadée que vous avez rencontré des Fillyjonk autour de vous, voire que vous en êtes une vous-même ?

Pour ma part, je n’ai que quelques points communs avec elle mais je connais plusieurs personnes qui lui ressemblent et leur façon de vivre m’amuse énormément… ce qui ne m’empêche pas de ressentir beaucoup de tendresse pour elles.

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Faire le ménage par le vide

Laissez votre Tanguy faire sa lessive !

Se moquer du qu’en dira-t-on

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 300 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe