Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2014

31 janvier 2014

Et le bonheur vous rattrapera…

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 32 min

Dans la vie, souvent, les bonheurs ou les malheurs se suivent.

Soit vous êtes dans une phase « positive » et vous allez de succès en succès.

Soit vous êtes dans une phase « négative » et il ne vous arrive que des tuiles.

Le vrai problème est le suivant : comment rester dans une période faste ou, au contraire, comment se débarrasser de la guigne et se retrouver dans une période heureuse ?

Bref toujours le même dilemme : si je ne suis pas heureux, comment le devenir, et si je le suis, comment le rester ?

(Voire, pour mon cas personnel, comment expliquer aux Autres le moyen de le devenir…)

Depuis juin 2012, c’est à dire depuis que j’ai entrepris d’écrire ce blog, j’analyse en permanence autour de moi les origines du bonheur. Le mien, tout d’abord, mais aussi celui que je perçois chez les autres, dans les livres, les films, etc.

Et la clé semble être l’Amour.

Non pas l’amour au sens « amoureux », « couple », qui peut être néfaste si ce n’est pas un vrai amour mais un coup de foudre, une amourette, une passion destructrice.

Mais « amour » au sens d’aimer les Autres, quels qu’ils soient, d’aimer la Vie et tout ce qui nous entoure.

Mais concrètement, comment faire ?

Une citation du livre « L’art d’être bon » de Stefan Einhorn m’a plu et donne la solution :

« Veillez à faire le bien et vous verrez que le bonheur vous rattrapera » (James Freeman Clarke)

En « faisant le bien », nous nous mettons en mode « amour ». Une personne enclavée dans la haine ne cherchera jamais à faire le bien.

Et donc, tout naturellement, en faisant le bien nous intégrons cette spirale bienfaisante qui conduit aux bonheurs multiples.

Comment faire le bien ?

Là, vous avez toutes sortes de moyens, choisissez celui ou ceux qui vous conviennent, par exemple :

  • Sourire plus souvent
  • Saluer ceux que vous rencontrez avec chaleur
  • Ravaler les paroles méchantes
  • Refuser de rentrer en conflit inutilement (et c’est souvent inutile)
  • Offrir du temps ou un cadeau à une personne aimée (et pas forcément pour une occasion spéciale)
  • Faire des compliments sincères un peu plus souvent
  • Faire un don à une organisation caritative
  • Devenir bénévole pour une association de votre choix
  • Faire un commentaire sympa sur votre blog préféré ;-)

Bref, vous avez le choix. ;-)

Je vous laisse pour aujourd’hui, j’espère que vous aimez autant que moi cette citation : « Veillez à faire le bien et vous verrez que le bonheur vous rattrapera ».

J’imagine une personne qui se retourne et qui est surprise car une tornade de bonheurs était derrière elle et hop ! cette tornade la renverse agréablement en la rattrapant ! ;-)

Que le bonheur vous rattrape ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Scruter chaque détail d’un tableau naïf

Nous sommes tous merveilleux

Les 10 points essentiels de votre vie

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 300 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

29 janvier 2014

Il n’y a pas de famille normale

Classé dans : Les grands principes — joy369 @ 12 h 44 min

Je discutais avec une cliente ce midi et je l’interrogeais sur son enfance qui n’avait pas dû être facile (père décédé dans sa prime enfance) quand elle me dit cette phrase que j’ai beaucoup aimée :

« Ce qui m’a sauvée, c’est que j’ai vite compris qu’il n’y a pas de famille normale ».

Il n’y a pas de famille normale…

Je trouve cette phrase extraordinaire. Tellement simple et tellement vraie.

J’ai rit et nous avons continué quelques instants la conversation sur ce sujet. Elle m’a expliqué qu’ayant compris qu’il n’y avait pas un modèle de « famille normale » à suivre, elle ne s’était pas sentie stigmatisée, et ne s’était donc pas focalisée plus que mesure sur sa famille sans père. C’était comme cela, d’autres familles avaient d’autres spécificités, c’était tout. Toutes les familles étaient particulières et aucune ne pouvait servir de référence car il n’y a pas de famille normale.

J’aime cette femme et sa simplicité, le naturel avec lequel elle m’explique cette évidence.

Pourtant, peut-être est-ce le fait des publicités qui nous abreuvent de « familles parfaites », mais nous sommes tous leurrés avec une image de familles normales.

Regardant récemment avec des amis le dessin animé « Indestructibles » que nous n’avions pas vu depuis longtemps, nous nous sommes demandés au début du film : « Mais, combien les héros ont-ils d’enfants ? »

Nous nous rappelions qu’il y avait, « forcément », un garçon et une fille… (« Forcément » car il est évident que la « famille normale » a des enfants, et tant qu’à faire, ils savent en faire des deux sexes ! ;-) ) mais il y en avait-il un 3e ?

Oui, il y avait un bébé… Là, encore une fois, c’était presque une évidence. La famille normale a un garçon, une fille, un bébé et un chien… Si vous ne me croyez pas, allez jeter un œil aux jouets représentant une « famille »… ;-)

N’est-ce pas un peu ridicule ?… Pourquoi nous focaliser ainsi sur ce stéréotype de famille ?… Une famille, c’est aussi  plus ou moins d’enfants, que des enfants du même sexe, une belle-mère et/ou un beau-père, des demi-frères, des demi-sœurs, et encore de nombreux autres éléments selon les familles…  ou des personnes en moins, ça arrive aussi. Et ce sont aussi des familles tout aussi normales que les autres. Car justement il n’y a pas de famille normale.

Il est important de se le rappeler pour ne pas en souffrir, pour ne pas se croire « différents » et se sentir rejetés. Votre famille est bizarre ? Bienvenu(e) dans le groupe ! Nous sommes tous issus de familles bizarres ! :-)

Et c’est très bien ainsi. Cette diversité est source de richesse, soyez-en certains ! :-)

Alors ne soyez pas déçus de ne pas vivre dans une famille « anormale ». Au contraire, réfléchissez plutôt : quelle famille anormale vous comblerait le plus ? ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Rejetés ou acceptés ?

L’enfer, est-ce les autres ?

La morale des Croods

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 300 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

28 janvier 2014

Coeurs brisés et soirées

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 12 h 35 min

Imaginons comme hypothèse de départ deux personnes au cœur brisé. Appelons-les Anatole et Bernard. Les deux sont invités à une soirée mais les deux sont malheureux comme les pierres.

Quelle que soit la donnée de départ, rupture sentimentale, licenciement, décès d’un proche, qu’importe : ils ne vont pas bien.

Ils sont malheureux, déprimés, n’ont qu’une envie : se cacher sous leur couette et n’en plus sortir.

Prendre une douche et se laver les dents est un calvaire tellement ils n’ont plus d’énergie, plus d’envie, plus de joie de vivre du tout.

S’ils pouvaient appuyer sur un bouton et s’auto-détruire sans que cela porte à conséquence pour leur entourage, ils le feraient sans hésiter.

Mais Anatole comme Bernard sont trop respectueux des gens qui les aiment pour leur faire le sale coup de se suicider. Alors ils survivent, comme ils peuvent.

Mais pour cette soirée à laquelle ils sont invités, leur comportement diffère.

Anatole trouve le courage de se préparer et y aller. Bernard préfère décliner à la dernière minute et envoyer un message pour dire que « Désolée mais je ne suis pas en état » et rester sous sa couette.

Qui a raison, qui a tort ?

Difficile de le dire. Anatole pourrait très bien s’amuser sur le coup puis rentrer chez lui encore plus déprimé (par culpabilisation d’avoir oublié ses soucis quelques heures peut-être?) ou bien s’effondrer en larmes pendant la soirée car quelqu’un aura évoqué quelque chose qui l’a ramené immédiatement à ses soucis (parfois un couple qui s’embrasse devant nous peut nous bouleverser si on vient de se faire larguer).

Quant à Bernard, il est au chaud chez lui et rien ne lui arrivera. Ni en positif, ni en négatif.

Car oui, si Anatole trouve le courage d’aller jusqu’à la soirée, il peut aussi lui arriver du positif. Ce qui peut difficilement arriver à Bernard coincé chez lui.

Anatole peut rencontrer des personnes intéressantes. Un nouvel amour, un contact pour un nouvel emploi, une personne qui a vécu un décès également et avec qui il pourra partager son chagrin…

Qui sait ?

Ou peut-être ne rencontrera-t-il personne de particulier mais reviendra-t-il chez lui avec un nouveau savoir : la certitude qu’il a le courage de « se bouger » même en étant malheureux comme les pierres. Et cette confiance en soi peut faire la différence entre Bernard et lui. Cela peut être l’impulsion qui le sortira de sa déprime.

Et cela, c’est beaucoup. :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

« Parce que »

La tristesse n’est pas belle

Des maux et des mots

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 300 articles sur ce thème.
Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Enfin, vous pouvez faire un don à l’auteur via le lien Paypal en haut à droite du site…

12345...8
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe