Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

19 août 2013

Ne pas dramatiser ce qui nous arrive ou pourrait nous arriver

Classé dans : Cas pratique,Lectures conseillées,Les grands principes — joy369 @ 12 h 25 min

Je reprends la lecture du livre de Rafael Santandreu, « L’art de ne pas rendre sa vie amère »…

Pour un rappel des précédents articles sur ce thème, voici :

Le tout premier article sur ce livre

Le 2e article sur ce livre

Le 3e article

Nous en étions arrivés à l’échelle des jugements de « Génial » à « Terrible » en passant par « normal », qui est au milieu. L’objectif est d’apprendre à juger correctement, sans s’engloutir dans la « terribilitis »…

Je traduis Rafael de l’espagnol, je le cite ici :

« Quand nous nous habituons à évaluer de façon plus exacte, réaliste et positive, nos émotions deviennent plus sereines parce que nous nous rappelons que les émotions que nous ressentons ne sont jamais que le produit de nos pensées ou de nos évaluations. »

Et le psychologue d’expliquer qu’il s’agit du nœud du problème. Il précise ainsi qu’il ne rentre jamais dans les discussions avec les adolescentes complexées par leur poitrine menue. Qu’importe la taille de leurs seins ? Il s’en fiche, ce qui l’intéresse c’est qu’elles comprennent que la taille de leur poitrine ne peut pas les empêcher de profiter de la vie. Idem pour tout autre complexe : calvitie chez les messieurs, petit bidon pour les deux sexes, etc.

Et ce docteur de rajouter : « Les personnes fortes mentalement font très attention à ne jamais dramatiser sur les possibilités négatives de la vie et c’est là l’origine de leur force ».

Et en effet, il dit être convaincu que la plupart des adversités que nous traversons dans notre vie ne sont ni « terribles » ni même « très mauvaises ». Et c’est cela le secret : ne jamais dramatiser ce qui n’a pas lieu d’être…

Et le voici de conclure qu’en thérapie cognitive, les patients apprennent à évaluer ce qui leur arrive (ou ce qui pourrait leur arriver) avec des critères objectifs et constructifs, avec des comparaisons saines, une certaine ouverture au monde et un minimum de conscience philosophique.

Voici un secret intéressant : ne jamais dramatiser et évaluer correctement ce qui nous arrive…

Ce n’est pas toujours évident, et le reste du livre explique thème par thème comment réussir.

La suite plus tard ! :-)

Amicalement,

Joy

Note : je ne sais pas si ce livre est traduit en français, mais je vous recommande vivement sa lecture, c’est un trésor !… :-)

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe