Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

30 juin 2013

Comment (ne pas) motiver vos troupes ?

Classé dans : Cas pratique,Lectures conseillées,Les grands principes — joy369 @ 12 h 04 min

Que vous soyez manager ou parent, il est parfois difficile de savoir motiver son entourage.

En ce moment je relis « Comment se faire des amis? », l’un des chefs d’oeuvre de Dale Carnegie, dans lequel l’auteur insiste sur l’importance de ne jamais critiquer pour faire avancer les autres mais au contraire, de ne jamais hésiter à chanter leurs louanges (à condition que cela soit sincère, la flatterie est exclue).

Le hasard veut justement que notre responsable d’équipe fasse un « point » ce jour. J’en profite pour observer…

Moi qui fait toujours un parallèle entre le management et l’éducation des enfants, je me souviens soudain que notre responsable nous a très souvent informés de ses injustices envers ses propres enfants par manque de patience de sa part. Genre : « J’étais fatiguée ; il a dit un mot de trop alors je lui en ai collé une… » (comprendre, « une baffe », une « giffle »…)

Pas exactement le parent modèle donc… Attendons la suite…

Le temps presse, notre manager nous précise qu’on ne se focalisera que sur deux points. « Et si vous avez des questions, tant pis pour vous ». Cela, elle ne le dit pas, mais je rajoute le sous-titre mentalement, amusée.

Le premier point est une communication : dorénavant : nous sommes tenus de noter ce que nous faisons exactement de nos journées. Certains parleraient de flicage… Bon, je note juste que quelques semaines auparavant elle nous avait dit qu’au grand jamais elle ne nous demanderait de faire cela et qu’elle a changé d’opinion. Pourquoi pas ? Chacun peut changer d’avis.

Le deuxième point est un reproche commun : nous, l’équipe, ne communiquons pas assez entre nous. Et là je me régale : j’observe comment tous les membres de l’équipe les uns après les autres se justifient, se braquent, se vexent, cherchent des excuses ou des contre-attaques… Exactement ce que souligne Dale Carnegie dans son livre.

Critiquer ne sert à rien qu’à braquer vos interlocuteurs…

Et, au lieu de motiver cette équipe disparate, voici que cette responsable, sans le vouloir, les éloigne peu à peu… d’elle-même.

Je sais bien, que ce n’est pas évident, qu’elle est probablement stressée par sa propre hiérarchie, qu’elle a peu de temps pour gérer de trop nombreux dossiers, etc… mais Dale Carnegie insiste sur le fait qu’un compliment sincère est plus incitatif qu’un reproche.

D’ailleurs, notre responsable, dont les critiques étaient collectives, l’a indiqué à un moment : personne n’a communiqué… sauf l’un d’entre nous (et je ne vous dis pas qui c’est, devinez ! (rires)). Mais elle n’a pas précisé de nom, d’ailleurs elle ne se rappelait plus qui c’était, ce qui est peu flatteur pour l’intéressé(e)…

Et si, au lieu d’adresser des reproches collectifs qui ont résonné comme un glas, elle s’était juste adressé à chaque individu, devant tous les autres, pour dire « Merci d’avoir communiqué sur ce sujet, j’ai apprécié que tu dises ou fasses telle ou telle chose… » ?

Est-ce que l’individu en question n’aurait pas eu envie de continuer dans cette voie ?…

Et ses collègues de l’imiter ?…

De la même façon, si vous complimentez votre enfant qui fait pipi sur le pot / vous aide à mettre la table / range sa chambre (cochez la bonne case), ne pensez-vous pas qu’il réagira plus positivement que si vous ne lui parlez que pour le gronder d’avoir fait l’inverse ?

J’ai bien conscience que cette approche « positive » n’est pas un réflexe pour la plupart d’entre nous. Mais ça marche.

Et c’est surtout que les autres approches ne fonctionnent pas, au contraire. Critiquer ne déclenche que des comportements nocifs à la relation.

Alors qu’attendons-nous pour essayer ?

Amicalement,

Joy

Cet article vous a plu ? Alors prenez le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google…

Et si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, je vous conseille :

Comment détruire une société ?

Éviter les remarques stupides au travail

Est-ce impossible d’être heureux au travail ?

Mais vous pouvez aussi cliquer sur le calendrier ou les autres outils de droite pour rechercher d’autres articles de votre choix. :-)

Et si vous souhaitez laisser un commentaire amical, c’est juste en dessous. :-)

Et n’oubliez pas de vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles.

Sinon, vous pouvez toujours taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe