Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

10 juin 2013

Le chemin du bonheur (selon le Dalaï-Lama)

Classé dans : Cas pratique,Lectures conseillées,Les grands principes — joy369 @ 15 h 25 min

Je reprends ma relecture du livre écrit autour d’entretiens avec le Dalaï-Lama dont le titre est « L’art du bonheur »…

Le premier postulat est donc que tout être humain recherche le bonheur, ceci est le but essentiel. Je résume cela par l’image d’une personne dont le bras la démange. Cette personne va chercher une solution pour que la démangeaison cesse. De la même façon, si cette personne a froid, elle a va chercher à atténuer ce froid, soit en s’exposant à une source de chaleur soit en allant chercher un pull. Pour moi la signification est claire : naturellement, nous recherchons tous les situations où nous nous sentons le mieux. Et le bonheur constitue à mes yeux le but ultime puisque c’est la situation idéale où tout va bien.

Récemment, une amie m’objectait que certaines personnes ne s’autorisaient pas le droit d’être heureux. Ce qui est hélas vrai, mais d’un autre côté, ces personnes, souvent, se complaisent dans leur malheur car celui-ci leur apporte quelque chose… Donc, même si ce n’est pas le Bonheur tel que moi je l’entends (cette sensation de plénitude, de sérénité, qui donne envie de sourire à tout le monde et qui nous pousse à partager notre joie avec tout un chacun, à nous ouvrir vers les autres), c’est une autre sorte de satisfaction. Malsaine à mes yeux, mais satisfaction quand même.

Celui qui se drogue est heureux de se droguer. A long terme, il va probablement ruiner sa vie, éloigner ceux qui l’aiment et mourir de ses excès, mais sur le moment il est heureux. Ce qui signifie bien que cela lui apporte de la satisfaction, que finalement, à sa façon, cette personne recherche elle aussi le bonheur.

Celui qui se plaint toute la journée aussi, recherche le bonheur. Encore une fois je trouve cela malsain, mais c’est mon avis (et d’ailleurs c’est un défaut que j’ai aussi et dont je n’arrive pas à me débarrasser complètement encore (rires)) et surtout, cette personne en se plaignant attire parfois des sympathies, une écoute, autrement dit, une sorte de satisfaction. Et donc, je le répète, cette personne recherche également le bonheur.

Donc à mes yeux, le fait est établi :  nous recherchons tous le bonheur, certain dans une direction qui me paraît bonne d’autres en prenant des chemins… on va dire différents. ;-)

Que nous dire alors le Dalaï-Lama, ce grand Sage ?

« Chacun commence alors à identifier les facteurs qui conduisent au bonheur et ceux qui conduisent à la souffrance. Une fois que cela est fait, il est nécessaire d’éliminer graduellement les facteurs qui mènent à la souffrance tout en cultivant ceux qui mènent au bonheur. C’est ça le chemin. »

Encore une fois, je suis parfaitement d’accord avec lui, et j’ajouterais même que les facteurs qui conduisent au bonheur peuvent être différents d’une personne à une autre. Par exemple telle personne adore les animaux et rêve de travailler entourée d’animaux alors que telle autre rêvera de vivre dans une grande tour moderne et surtout sans bestioles autour. Au sujet du bonheur, rappelez-vous mes articles que j’ai intitulé « Révélations » : nous sommes tous différents. C’est ça qui est super. Il faut des personnes pour travailler dans des forêts, d’autres dans des crèches, d’autres dans des hôpitaux et d’autres dans des bureaux face à des ordinateurs toute la journée. Et cela tombe bien, parce que nous les humains n’avons pas tous les mêmes goûts justement. ;-)

Par contre, pour en revenir à la citation, les facteurs qui mènent à la souffrance me semblent universels : la douleur physique ou moral, le manque de sécurité (physique ou affective), le manque de nourriture ou de boisson (cf. la fameuse pyramide de Maslow), etc.

J’évoquais tout à l’heure les drogues et les plaintes car, universellement, ces dernières n’ont jamais attiré, sur le long terme, que des malheurs à ceux qui s’en servent… Et j’aurais pu parler également des sectes ou du tabagisme, ou de l’abus d’alcool (qui pour moi sont également des drogues). Mais, encore une fois, sur le court terme toutes ces choses apportent quelque chose… ;-)

C’est pour cela que c’est si difficile de s’en défaire…

Amicalement,

Joy

Cet article vous a plu ? Alors prenez le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google…

Et si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, je vous conseille :

Une révélation (1)

Une révélation (2)

La justesse du chemin

Mais vous pouvez aussi cliquer sur le calendrier ou les autres outils de droite pour rechercher d’autres articles de votre choix. :-)

Et si vous souhaitez laisser un commentaire amical, c’est juste en dessous. :-)

Et n’oubliez pas de vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles.

Sinon, vous pouvez toujours taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

Une réponse à “Le chemin du bonheur (selon le Dalaï-Lama)”

  1. vetea dit :

    Bonjour, à mon humble avis il ne faut pas confondre compassion et complaisance, les personnes qui tombent dans une certaine déchéance et qui se rabattent sur les paliatifs cérébraux tels que l alcool et la drogue ne le font sans doute pas par la quête du bonheur escompté mais par un dégoût voir un rejet de la société en général et par une désuétude de soi même qui font que chaque acte et parole ne les font pas avancer mais les forces à ce rabattre sur une chose qui ne leurs font pas de mal à proprement parler mais qui leurs permettent d affronter d’une façon amoral ces épreuves. d une manière générale ces personnes se sentent seules, abandonner, incapable d affronter le moindre petit fait du quotidien, à savoir juste le regard de l’autre qui paraît une épreuve insurmontable, même le roi des animaux, le lion, sans sa meute, se meurt et s’en laisse allé. Le bonheur ou sa quête dans ces circonstances sont donc pour moi qu une ineptie, voir une abbération car le mal reste persistant et la joie et le rire ne sont toujours pas au rendez-vous…

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe