Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

31 juillet 2012

Quelles sont vos grosses pierres ?

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes — joy369 @ 7 h 57 min

Quelles sont vos grosses pierres ? dans Cas pratique 000800_Ile-de-Groix-150x150 Une histoire souvent narrée dans les livres sur la gestion du temps et que je trouve très pertinente.

Peut-être la connaissez-vous déjà…

(C’est une histoire racontée par Stephen Covey dans l’un de ses livres…)

Et je vous la présente à ma façon, telle que je m’en souviens… ;-)

Il était une fois un professeur d’université qui devait faire un cours sur la gestion du temps à ses élèves. Il arriva sans livre ni documents, juste avec un grand bocal en verre.

Puis il sortit des grosses pierres et demanda à ses élèves s’il pouvait mettre des pierres dans le bocal. Les pierres étant plus petites que le bocal, les élèves, intrigués, répondirent que oui. Effectivement, le professeur remplit le bocal avec les grosses pierres jusqu’à ce qu’il ne puisse plus en mettre.

A ce moment, le professeur demanda si le bocal était plein. Les élèves répondirent que oui. Mais le professeur sortit de son tiroir des petits cailloux et leur dit « Non, il n’est pas plein encore, je peux y verser ces petits cailloux. » Et c’est ce qu’il fit.

Quand il eut fini de remplir le bocal avec les petits cailloux, il reposa la question : « Est-ce que maintenant le bocal est plein ? »

Certains élèves répondirent que oui, d’autres n’osaient plus répondre. Le professeur sortit à nouveau de son tiroir quelque chose. C’était du sable. « Non, le bocal n’est pas encore rempli, je peux encore y verser du sable. » Et il versa du sable. Le sable, plus fin que les cailloux, se nichait entre eux.

Quand il eut rempli le bocal jusqu’à ras bord avec le sable, il reposa la question si le bocal était, selon eux, rempli ou non. Là, les élèves n’osaient plus répondre que « oui »…

Alors le professeur alla chercher un récipient d’eau et versa l’eau dans le bocal. Non, le bocal n’était pas totalement rempli puisqu’après le sable, il avait quand même réussi à y verser de l’eau.

A ce moment, il expliqua : « Voilà, maintenant le bocal est rempli. » Puis il ajouta : si j’avais commencé par mettre le sable, je n’aurais pas eu de place pour mettre les cailloux. Et de la même façon, si j’avais déposé les cailloux en premier, je n’aurais pas eu la place pour y mettre les grosses pierres. »

Et enfin, il dit : « Votre temps, c’est comme ce bocal. Il est limité. C’est à vous d’y placer les grosses pierres en premier. C’est à vous de délimiter ce qui est prioritaire et de faire de la place dans votre vie, dans votre temps, à ce qui est prioritaire à vos yeux. Ensuite, vous pourrez combler l’espace avec les choses un peu moins importantes et finir avec le non-important. »

D’où ma question : dans votre vie, quelles sont vos grosses pierres ? Savez-vous ce qui est prioritaire pour vous ? Pensez-vous que vous donnez autant de temps qu’il faut à ce qui a de la valeur à vos yeux ? Ou bien remplissez-vous votre vie avec des éléments sans importance ?

Réfléchissez à cela dès aujourd’hui, il est toujours temps de redresser la barre. :-)

Amicalement,

Joy

2 réponses à “Quelles sont vos grosses pierres ?”

  1. apprentiecharpente.unblog.fr dit :

    J’adore ce blog et ces petits conseils de la vie de tous les jours…

  2. expressyou dit :

    J’ai déjà lu cette histoire quelque part, et ce qu’enseigne ce professeur tout le monde devrait y prêter attention !

Laisser un commentaire

 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe