Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

30 septembre 2022

Je résisterai avec enthousiasme !

Classé dans : Entre nous — joy369 @ 12 h 42 min

Je finis ma journée de travail avec un peu d’avance alors j’en profite pour foncer vers le célèbre magasin D***, inventeur des vêtements thermolactyl qui conservent la chaleur.

En effet, l’automne commence à peine et déjà j’ai froid.

Je suppose que cela ferait rire un dictateur qui se réjouit à l’avance que des peuples habitués au luxe aient froid cet hiver mais c’est la réalité : j’ai déjà froid.

Alors oui, je dispose déjà de pulls et autres vêtements chez moi, mais j’ai décidé de faire un effort supplémentaire et de ne pas céder cet hiver. Si des pénuries d’électricité et autre énergie ont lieu cet hiver, je ne veux pas faire partie de ceux qui supplieront peut-être à genoux ce dictateur de leur vendre du gaz.

Supporter le froid est un acte politique.

Oui, je sais, je ne souhaite pas écrire sur la politique dans ce blog sur le bonheur, mais je ne peux pas écrire des articles sur « comment être heureux », vous parler du bonheur de la liberté et de la solidarité pour ensuite réclamer que mon pays finance un dictateur (qui enlève la liberté d’un peuple) sous prétexte que j’ai froid.

Non, non, non, je résisterai.

Donc pour anticiper le froid, j’agis, et me voici rendue dans cette célèbre chaîne de boutiques D***.

Avant mon départ, mon cher et tendre ironisait déjà : « Tu rentres quand ? » car c’est une blague entre nous ; nous sommes persuadés que pénétrer dans cette boutique c’est entrer dans une faille temporelle tellement les vendeurs sont d’une lenteur inouïe. Mais là, non, première surprise : les vendeuses sont jeunes, aussi aimables que les anciennes, mais « normales ». Il ne leur faut pas 3 heures pour encaisser un objet.

Mais je n’en suis pas encore là. Déjà, je choisis. Car je vis dans un pays où j’ai le luxe de pouvoir choisir.

Sur ce point, malheureusement, la marque n’a pas trop changé : c’est toujours relativement démodé et plutôt laid. Heureusement les basiques restent des basiques. Je finis par trouver 2 tee-shirts indémodables.

(Déjà que je contredis mon principe écologique d’acheter le moins de vêtements possibles, ce n’est pas pour ensuite regretter mon achat car démodé et ridicule !)

Pour l’achat du pyjama, tant pis, je reviendrai, car vu l’horreur des modèles présentés, je préfère le coudre moi-même… ou attendre qu’ils modernisent un peu leurs produits. C’est vrai que je ne m’attendais pas à un pyjama noir avec une tête de mort et « PUNK FOR EVER » brodé dessus, mais quand même, il y a des limites… Le pyjama démodé de mon arrière grand-mère ne me tente pas du tout…

Bref, me voici à la caisse et prête à payer.

Face à la facture, mon sourire s’affaisse un peu et je surprends mes pensées partir dans des calculs « Est-ce que la boutique U*** aurait été moins chère ? » mais je me souviens que la dite boutique a été épinglée pour faire travailler des esclaves (ouïghours). Non, mes valeurs m’interdisent de soutenir des esclavagistes.

Je souris largement et je paie mes achats : c’est décidé : je résisterai. Et je résisterai avec enthousiasme. :-)

Amicalement,

Joy

PS : après usage : c’est super doux, chaud et agréable ! Je suis trop contente de mes achats, et surtout quand j’ai découvert que l’emballage était 100% en carton ! Pas de plastique à jeter… :-) Rien du tout du tout !…

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Les chaînes de désinformation en continu

« La mode, c’est moi qui la crée ! »

Un élément essentiel du bonheur : la santé

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1100 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

25 septembre 2022

Mécanismes de défense contre les gens agressifs

Classé dans : Cas pratique,Entre nous,Les grands principes — joy369 @ 12 h 09 min

Je retrouve un brouillon d’article que je n’ai jamais fini de rédiger. De quoi voulais-je parler déjà ? Ah oui, cela me revient, un conflit avec une personne inconnue qui s’était montrée très agressive avec moi.

J’avais prévu de raconter ces pensées négatives qui me tournicotaient dans la tête suite à cette agression orale. Et mes mécanismes de défense pour m’en débarrasser :

  • M’imaginer dans 10 ans, 1 an, 6 mois, 1 mois, 1 semaine, le soir même, d’ici 1 heure et savoir si ce petit différend sera encore dans ma mémoire (résultat : je m’en suis vaguement rappelé le soir même mais je l’avais oublié)
  • Jouer un jeu de rôle avec moi-même en caricaturant cette personne et en m’imaginant lui répondre toutes les réponses drolatiques que j’avais en tête mais que la correction et la bonne éducation m’ont empêchée de lui sortir. C’est d’ailleurs assez amusant quand on y pense que les « méchants » n’aient pas conscience que si on ne leur répond pas, ce n’est pas faute d’intelligence et de répartie mais plutôt parce que nous sommes suffisamment intelligents pour savoir nous contenir et ne pas en rajouter.
  • Utiliser mon empathie et supposer tous les drames que cette personne est en train de vivre pour avoir une attitude aussi désagréable en société. Pour être aussi peu sympathique, elle ne doit pas être heureuse. Il y a plein de façon d’être malheureux. Imaginer tous les malheurs qui lui sont probablement tombés sur la tête accroît mon empathie, déclenche mon pardon et me fait passer à autre chose. Après, peut-être que je me leurre et que cette personne est naturellement odieuse. Mais qu’importe, je ne la reverrai plus. Il m’est plus pratique de l’imaginer malheureuse. :-)
  • Me rappeler que chaque seconde qui passe est une seconde perdue que je ne rattraperai plus. Combien de temps encore ai-je envie de perdre ma vie à ressasser cette histoire avec cette pauvre personne que finalement je plains ? (Oui, je la plains, car ma vie à moi est sereine et agréable, et il m’arrive rarement des conflits de ce genre. Aussi je suppose que c’est elle qui attire à elle ce genre de situation…)
  • Faire un câlin… A une personne que vous aimez, un animal consentant, une peluche, qu’importe. Mais câliner apaise… Tout simplement. :-)
  • Faire travailler mon cerveau pour focaliser mes pensées sur d’autres sujets plus utiles. Pas forcément évident au début, quand on est dans l’émotion. Mais tellement efficace !

Voilà, voilà tout ce que j’ai fait pour oublier ce désagrément. :-)

Je me dis presque il faudrait que je lui téléphone pour la remercier. Grâce à elle, j’ai été inspirée pour cet article ! :-D

Amicalement, Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Mur, mur, mur !

Murs ou fenêtres ?

Accompagnatrice d’agressifs

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1100 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

20 septembre 2022

Les séries doudou

Classé dans : Cas pratique,Entre nous,Petits bonheurs — joy369 @ 12 h 54 min

Il suffit que je discute avec une personne pour que le même refrain ressorte : une fatigue générale, une sorte d’inquiétude de fond concernant l’avenir.

Notons bien que je ne vis pas en Inde, pays de l’optimisme, mais en France, pays du pessimisme s’il en est ! :-)

Ceci explique peut-être cela mais soit. Telle est la situation : pour la plupart d’entre nous, l’ambiance est au morose…

J’avais déjà parlé, dans mon précédent article, de relire les livres de notre enfance afin de retrouver un peu de bonheur. Mais les non-lecteurs peuvent ne pas se sentir concernés.

Il vous reste alors les séries. Visionner un feuilleton d’une vieille série peut vous faire oublier votre quotidien et l’avenir qui vous semble peut-être sombre (et froid). ;-)

Replonger dans les aventures d’un héros ou anti-héros, cela peut juste faire du bien…

Et c’est encore mieux si, comme pour les livres, vous avez quelqu’un avec qui partager ce moment !… :-)

J’arrête là cet article. Je n’ai pas envie d’écrire. Moi aussi j’ai envie de me cacher sous un plaid et regarder une série doudou… ;-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Fournisseur de rires : les séries TV

Mini-doudou

C’est la rentrée !

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 1100 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de laisser un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...423
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe