Joy369

Le site 100% dédié au bonheur !

15 août 2018

Mes plus jolis moments

Classé dans : Cas pratique,Les grands principes,Mes listes — joy369 @ 12 h 12 min

L’été s’approche peu à peu de sa fin et pour certains, ce sont encore les vacances. Avec du temps à utiliser pour soi.

C’est le moment de préparer la rentrée, la reprise, avec son lot d’activités et le stress inévitable qui risque de nous emporter dans un tourbillon.

Comment se préparer, comment s’armer pour faire face à septembre qui approche ?

Je vous propose aujourd’hui une liste. J’aime les listes. Les listes ne sont jamais finies, on peut y revenir, s’y attarder, les oublier, les redécouvrir avec bonheur, les compléter…

Quelle liste ? Lister tous les moments les plus sympas de votre vie.

Se rappeler des bons moments, des fous rires, des minutes intenses, des jolies rencontres, des paysages fabuleux, des instants zen et des nuits de folie. Tous ces instants qui nous ont fait penser « Oui, la vie mérite d’être vécue ». Toutes ces minutes qu’on aimerait revivre ou bien figer pour l’éternité.

Ces moments qu’on aime revivre en imagination 1001 fois. Se remémorer chaque détail, chaque émotion ressentie. Les battements du coeur qui s’accélèrent ou au contraire ralentissent, ce sentiment de plénitude qui monte le long de la poitrine, cette attention décuplée à chaque seconde, à chaque sensation, chaque bruit chaque odeur.

Oui, une liste de tout cela.

Par forcément les événements les plus fabuleux, mais chaque moment qui mérite d’être souvenu, même si c’est diffus, même s’il n’est pas possible de dater cet événement ou si plusieurs moments identiques se confondent dans notre tête.

Je ne sais pas quand j’ai savouré une boisson chaude, assise sur un balcon au soleil en plein hiver, à apprécier le chant des rares oiseaux présents et la lumière sur la neige, mais cet instant est gravé en moi.

J’ignore quand cet ami m’a offert ce livre adoré et introuvable mais je me rappelle moi, qui ne suis pas la championne des expressions corporelles, lui avoir sauté au cou pour l’embrasser sur les joues.

Et tous ces moments à aller à la rencontre de l’océan à marée basse, à m’amuser à effrayer les goélands pour qu’ils s’envolent, à sauter dans les vaguelettes qui se forment sur le sable…

Il paraît que l’auto-hypnose se base sur des souvenirs heureux. Il paraît que les vacances sont faites pour emmagasiner des souvenirs heureux sur lesquels s’appuyer pour combattre le stress du travail. Alors emmagasinons ! Listons ! Accumulons !

Pour une fois, cessons d’emmagasiner des objets matériels (qui encombrent notre jolie planète) et emmagasinons nos souvenirs de joie et de rires.

Cela fait tellement de bien de se souvenir de tout cela… :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

La liste des erreurs passées

La liste de ce que j’aime faire

« Je suis heureuse »

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

10 août 2018

Se protéger du sida…

Classé dans : Cas pratique — joy369 @ 12 h 30 min

J’aime bien parcourir les rayons de la bibliothèque pour enfants et choisir un ouvrage au hasard. Dans le livre « Tout contre Léo » de Christophe Honoré, Marcel 10 ans découvre que son frère Léo va mourir du sida. J’ai jugé ce livre excellent et très rapide à lire.

J’ignore si les enfants l’apprécieraient autant que moi, mais je l’ai trouvé très bien.

Dans ce livre, l’un des personnages dit : « Ce qui me semble incroyable, c’est qu’avec tout le battage qu’on fait autour de ça, des jeunes puissent encore se faire avoir… »

Cette phrase me fait réfléchir…

En effet, le SIDA, on en parle on en reparle. C’est peut-être devenu moins à la mode que le cancer, mais c’est une maladie dont on parle beaucoup.

Cela fait des dizaines d’années qu’on dit qu’on va trouver un remède, un moyen, un vaccin, mais non, il n’y a rien.

La seule solution pour s’en protéger reste le préservatif.

Mais le préservatif a plusieurs fonctions : la contraception, et empêcher les maladies sexuellement transmissibles comme le SIDA.

Alors peut-être que certaines personnes confondent et se disent que si la femme prend la pilule ou autre contraceptif, alors tout va bien, plus besoin de « capotes » ?

Ou bien est-ce à l’adolescence, quand on est encore un peu fleur bleue et qu’on s’imagine que nos amis, « c’est pour la vie » et que notre amour, « c’est pour la vie » aussi, qu’on se croit malin à accepter de faire l’amour sans protection « par amour pour toi » ou autre fadaise ?…

Mais le SIDA n’est pas un jeu. Et c’est vrai qu’il est vraiment dommage de se dire qu’on puisse « encore se faire avoir » avec ce genre de maladie dramatique qu’il est possible d’éviter.

Avec le SIDA, pas d’excuse possible. Pas de « je suis sûr(e) qu’il/elle est clean »… Sans test de dépistage, on ne peut pas être sûr, et puis après le test, il faut encore que la personne reste fidèle (ou utilise toujours des préservatifs). Comment le savoir ?

Rien n’est moins sûr. Alors pas d’échappatoire : préservatif, préservatif et préservatif…

Ceci étant dit, je vous souhaite à tous un bel été ! :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Un comportement déraisonnable

Il y a mourir et mourir

Appel aux adolescents !

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

5 août 2018

Bonheur, joie et rires

Classé dans : Cas pratique,Entre nous — joy369 @ 12 h 04 min

La journée a été dure. Je m’y attendais, mais voilà. La journée a été dure.

Je pensais me sentir libérée et joyeuse le soir venu, mais au contraire, je me sens vidée, sans énergie, totalement déprimée.

Un peu trop de tout dans ma vie. Un peu trop de changements (positifs mais aussi négatifs), un peu trop vite, et un peu trop de travail aussi. Je m’épuise.

Et puis le décès récent de cette personne proche me pèse. Me pèse d’autant plus qu’happée dans ce tourbillons d’activités non réclamées, je n’ai pas eu le temps de « faire le deuil », écrire à cette personne disparue, mettre mes sentiments sur le papier, tourner la page pour oublier. (Un peu. Oublier un peu.)

Alors me voilà : épuisée, à bout de souffle, et je réfléchis à ce que j’ai envie de faire, là, tout de suite ? Dormir ? Une bonne douche sous laquelle pleurer ? Non, même pas. Juste rester allongée là sur mon lit et laisser des larmes silencieuses couler au milieu de l’agitation qui m’entoure.

Soudain, le destin, par la main d’un enfant, me tend un livre. « Tiens ! » me dit-il en retournant jouer, inconscient de ma tristesse. Ce bambin m’a tendu un livre au hasard, par jeu. Mais le hasard existe-t-il ? Certains jurent que non. Alors je combats ma flemme et mon ras-le-bol pour ouvrir le bouquin et lire quelques pages. Un livre sur la spiritualité. Ce détail m’amuse, car ce n’est pas vraiment courant chez moi.

Je l’ouvre donc et l’auteur m’explique que pour obtenir quoique ce soit dans cette vie, il faut d’abord avoir l’intention sincère de l’offrir aux autres. Exemple : « Si vous voulez recevoir de l’amour, apprenez à donner de l’amour ».

Je souris : cela ressemble assez à ce que je pense. Alors je poursuis ma lecture et mon cerveau, qui ne sait pas faire deux choses à la fois (à mon avis le cerveau est masculin ! (humour féministe, désolée)) ;-) … Je disais donc, mon cerveau qui ne sait pas faire deux choses à la fois oublie le chagrin dans lequel je m’engluais.

Puis je lis cette pépite : il faut apprendre à offrir quelque chose à toute personne que l’on rencontre. Pas forcément quelque chose de matériel, bien au contraire. Un compliment ou une prière sincères font encore mieux l’affaire. Et voici l’auteur (Dr Deepak Chopra) de conclure :

« A chaque fois que je rencontrerai quelqu’un, je lui souhaiterai silencieusement bonheur, joie et rires »

J’adore ! J’adore, j’adore, j’adore !… Tellement proche de mes prières silencieuses pour toutes les personnes que je croise dans la rue, dans les transports !… C’est merveilleux. Je suis peut-être un peu folle de penser ainsi mais visiblement je ne suis pas la seule. :-)

Voilà, mon chagrin est oublié. Me voici à nouveau heureuse. Cela me fait du bien de savoir que je ne suis pas seule à vouloir le bonheur pour tous les humains (et les animaux aussi, tant que nous y sommes). :-)

« Bonheur, joie et rires »… Voilà ce que je vais souhaiter désormais à tous ceux que je croise.

Et vous qui me lisez, je vous souhaite également, et sincèrement, du « bonheur, joie et rires »… :-)

Amicalement,

Joy

Si vous voulez lire d’autres articles sur des thèmes similaires, voici :

Principes pour une vie heureuse

Ma prière du soir (en tant qu’athée)

Priez pour nous

Bienvenue !… Vous êtes sur le blog « joy369″, blog dédié au bonheur, qui contient plus de 850 articles sur ce thème.

Si cet article vous a plu, merci de prendre le temps de cliquer sur les liens Facebook, Tweeter ou Google ci-dessous ou bien laissez un commentaire amical. Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement au flux RSS pour ne pas rater les nouveaux articles ou encore taper « joy369″ dans un moteur de recherche pour faire une pause dans la journée… ;-)

12345...323
 

Jepensedoncjecris |
Thestrangedoll |
Samublog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Iwannabeperfect
| Kcelin
| Laviedagathe